Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCurrent 93 › Hitler as Kalki

Current 93 › Hitler as Kalki

  • 1993 - Durtro, DURTRO 014CD (1 cd)

détail des votes

Membre Note Date
Twilight      lundi 21 octobre 2019 - 18:34
zugal21      mardi 22 octobre 2019 - 16:33
taliesin      mardi 22 octobre 2019 - 09:29

cd | 5 titres

  • 1 Imperium V
  • 2 Hitler as Kalki (SDM)
  • 3 Christ and the pale queens mighty in sorrow
  • 4 All the stars are dead now (Wm.B)
  • 5 Impreium V

enregistrement

Titres 1 et 4 enregistrés live à l'Eglise St-Germain, Amiens, France, nuit d'Halloween 1992; titres 2 et 3 enregistrés live au Walthamstow Royal Standard, Londres, Angleterre, le 30 juillet 1992; titre 5 enregistré live au Passage de Nord-Ouest, Paris, France, le 5 janvier 1993.

line up

David Tibet (chant), Douglas P. (stick, percussions, choeurs), Rose McDowall (guitare, choeurs féminins), Karl Blake (basse), Michael Cashmore (guitare), Joolie Wood (flûte, violon, clarinette, choeurs féminins), James Mannox (percussions, choeurs), James Malindaine-Lafayette (harpe), Nick Saloman (guitare électrique, guitare sèche), John Blance (choeurs), Steven Stapleton (performeur), Janice Ahmed aka Starfish

chronique

Mystique, mystique, mystique…’J’ai réfléchi aux questions que les gens m’ont posées au sujet de ce morceau (‘Hitler as Kalki’) et mon opinion sur Hitler. Je n’ai aucun doute: Hitler était l’Antéchrist; Jésus a tué Hitler…finalement. Nous pouvons espérer que cela se soit produit bien avant mais pour une quelconque raison, ce n’est pas arrivé. Malheureusement, depuis la mort de Hitler, son esprit cruel vit tout autour de nous et se multiplie et beaucoup d’antéchrists nous entourent maintenant’…Il n’est jamais bon de tronquer une citation comme je le fait maintenant (car en réalité, le texte n’est pas fini) mais l’idée de citer David Tibet était surtout de vous préparer à l’atmosphère de ce live assez grandiose constitué de cinq morceaux enregistrés entre 1992 et 1993 en France (Amiens, Paris) et en Grande-Bretagne (Londres). Le chanteur lui-même leur reconnaît une qualité sonore ‘moyenne’ (je le trouve dur sur ce coup-ci) mais comme il a beaucoup aimé ces concerts, il tenait à les sortir, ne fût-ce qu’en guise de souvenirs pour les participant(e)s. Le titre, deux chansons jouées dans une église d’Amiens (dont les photos illustrent le livret), la couverture ornée de la vision de la sainte trinité de Hildegarde von Bingen, c’est dire si la notion de dark folk apocalyptique prend tout son sens surtout avec le line up mythique (entre autres Douglas P., Rose McDowall, Michael Cashmore, Steven Stapleton, John Balance, Jolie Wood…). La vision de la fin du monde selon Tibet ? Rien n’est jamais aussi simple mais chez l’intéressé, c’est un système cohérent qui franchit les barrières de mythologie. C’est à coup sûr un disque très intéressant. La première interprétation de ‘Imperium V’ est particulièrement touchante et nous présente un David Tibet qui chante vraiment et plutôt juste de surcroit. Assez ‘douce’, elle ouvre à merveille la bulle hors du monde que représente tout concert ou album live de Current 93 (fût-il une compilation)…C’est réellement hallucinant à quel point ce groupe a su tisser un univers unique, totalement à part tant musicalement que textuellement. Incroyable aussi comme certaines pièces peuvent être longues et minimales sans créer d’ennui vu la passion de son interprète qui suspend tout le monde à sa voix. ‘Hitler as Kalki’ (dédiée à son père qui a combattu les nazis et a vu le camp de Belsen) est l’une d’elles, tendues, qui voit les parties d’instruments se compléter, friser l’indus sans jamais éclater dans la violence. La version de ‘Christ and the pale queens mighty in sorrow’ sonne plus violente, martelante, que l’originale et constitue un climax d’album parfait (ces morceaux n’ont pas été assemblés au hasard et leur ordre compte) avant de retomber dans une mélancolie apaisante (encore que limite désespérée parfois) et poétique, laquelle se conclura hors performance par une récitation tirée de la Bible (Ecclesisastes 12), j’ignore par qui. Rideau. On savoure et on se dit que tant que Current 93 sortiront des disques, le monde portera un peu de magie dans ses flancs. Mythique, mythique, mythique...

note       Publiée le lundi 21 octobre 2019

partagez 'Hitler as Kalki' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hitler as Kalki"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hitler as Kalki".

ajoutez une note sur : "Hitler as Kalki"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hitler as Kalki".

ajoutez un commentaire sur : "Hitler as Kalki"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hitler as Kalki".

zugal21 › mardi 22 octobre 2019 - 17:14  message privé !

Ultra compatible avec alcool et fumées en bonne compagnie. Sur Imperium V, Tibet n'en finit plus, à un ( long ) moment, de vider ses poumons, anthologique. Je chéris ces enregistrements, dont je disposais hélas sur un support manufacturé par PDO, de ceux qui tombèrent irrémédiablement malades et pourrissants. Je ne suis pas très preneur des trucs que fait Tibet ces dernières années, et j'attends une réédition... qui ne vient pas .

Note donnée au disque :