Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDoyle › Abominator

Doyle › Abominator

cd | 11 titres

  • 1 Abominator
  • 2 Learn to bleed
  • 3 Dreamingdeadgirls
  • 4 Headhunter
  • 5 Valley of shadows
  • 6 Land of the Dead
  • 7 Cemeterysexxx
  • 8 Love like murder
  • 9 Mark of the beast
  • 10 Bloodstains
  • 11 Hope hell is warm

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Alex Story (chant), Doyle Wolfgang von Frankenstein (guitare), Left Hand Graham (basse), The Abominable DR. Chud (batterie)

chronique

Tandis que les Misfits périclitent, que Marco nous sort de l’ombre ce qui constitue leur essence réelle et leurs albums essentiels (qu'il en soit loué!), le temps me paraissait mûr pour achever enfin cette chronique qui traînait dans mes brouillons depuis une année au moins (le groupe a depuis sorti un second disque, c’est dire si je ne suis pas en avance). Première constatation, rien d’étonnant au fait qu’il ne joue plus au sein des Misfits car tandis que son frangin se ramollit, Paulo semble avoir du piment dans les veines. Doyle, ce n’est même plus de l’horror punk, presque du thrash metal avec des remugles de White Zombie sans les machines (‘Mark of the beast’). Une bonne chose qui lui permet de se distancier quelque peu des travaux des Misfits au cours des 90’s. C’est rapide avec des parties de guitare monstrueuses et un chanteur plutôt bon (celui de Cancerslug pour les connaisseurs). Rien de spécialement novateur (des filles mortes, du sexe, de l’hémoglobine…) mais une énergie fraîche plaisante qui laisse à croire que notre homme avait réellement besoin de posséder son propre groupe pour se lâcher enfin à fond. Le disque est assez diversifié pour tenir la route, oscillant entre esprit punk métallique et violence purement death, avec bien évidemment les paroles consacrées, un brin cliché. Quelques belles pièces sont à retenir (‘Cemeterysexxx’, ‘Abominator’, ‘Mark of the beast’, un ‘Love like murder’ plus lent qui pêche du côté de Type O Negative) et même si le spectre Misfits n’a pas été complètement exorcisé, cet album constitue un début prometteur (que ses bonnes ventes confirmeront vite). Visiblement, Doyle a quitté le vaisseau à temps et tant mieux car lui a du punch à revendre !

note       Publiée le mardi 24 septembre 2019

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Abominator' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Abominator"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Abominator".

ajoutez une note sur : "Abominator"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Abominator".

ajoutez un commentaire sur : "Abominator"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Abominator".

Marco › mercredi 25 septembre 2019 - 20:16  message privé !
avatar

Doyle est bien de la partie, le "Original" qualifiant uniquement Only et Danzig j'imagine (leurs noms sont en gros sur les affiches). Danzig vient d'annoncer qu'il n'y aurait plus de concerts après cette "tournée" (dernière date, Madison Square Garden le 19 octobre prochain). Aux fûts, Dave Lombardo (quand même !) et seconde gratte par Acey Slade.

Rastignac › mercredi 25 septembre 2019 - 08:22  message privé !
avatar

C'est donc une tournée avec Danzig et Only, mais sans Doyle ? (par ailleurs, vu une interview (datant de la sortie de cet album en gros), recommandée - chaine Youtube de Loudwire, une interview "wikipedia, foireux ou non ?" sur les Misfits et lui)

Marco › mardi 24 septembre 2019 - 23:30  message privé !
avatar

Pour une fois qu'on est raccord avec l'actu (tournée de The Original Misfits en ce moment aux USA) ;)