Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Alpha Project feat. Gitane Demone › The happy hour

The Alpha Project feat. Gitane Demone › The happy hour

cd • 10 titres

  • 1Samba sells
  • 2The happy hour
  • 3Big
  • 4Help me
  • 5Human
  • 6Unkown self
  • 7Silverheart music
  • 8Destroy reality
  • 9Show me some emotion
  • 10Spark

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Gitane Demone (chant)

Musiciens additionnels : Acid Queen, Pluto press, Polyflex, Candy Cowboy, Sunset Yellow, Thomas E., C.Q., Total Transformation (musique, production)

remarques

chronique

Quand la passion pour un artiste conduit à acheter de bonnes grosses daubes…Je ne sais même pas si ce disque est sombre ou expérimental, cette chronique qui va être torchée assez rapidement a surtout vocation d’avertissement…Sûr que les mecs avaient bien besoin d’une voix aussi charismatique que celle de Gitane Demone pour faire passer la rampe à leur techno de bas étage. Ok, la techno, c’est pas mon truc mais même en tant que néophyte, je retrouve dans ce disque tous les gimmicks de merde que j’entendais lors des pubs pour les compilations cd sur M6…Mini faux breakbeat sur l’infect ‘The happy hour’ (la voix de Gitane y est de plus insupportable), montées, effets lambda, beats ultra convenus, quelques bruits rappelant les soirées ‘Aciiiiid’…Même le chant de Gitane est souvent affreux, déformé par les effets, aseptisés, lambdaisés…Seuls des morceaux vaguement plus interlopes tels que ‘Help me’, ‘Human’, ‘Unknown self' témoignent d’un minium de créativité et permettent à la diva de poser son timbre en avant. Les mecs de Alpha Project (je me fous de savoir qui ils sont avec leurs putains de noms de caramels aux fruits) sont du genre à bouffer à tous les râteliers, picorant dans le chill out, la techno basique, le breakbeat lounge, l’acid house, le trip hop (un ‘Silverheart’ plutôt réussi, le must du disque) mais je peine à y trouver de réels moments émotionnels. Soyons beaux joueurs, si on zappait les abominables trois premiers titres, on aurait un début de quelque chose si les mecs cessaient de toucher à la voix de Gitane. Au final, à titre personnel et peu objectif, je sauve de quoi graver un petit EP moyen mais gérable….Un cd entier, c’est indigeste et je me demande bien ce qui a poussé Madame Demone à participer à ce projet; j’espère que c’est l’argent ou le sexe.

note       Publiée le dimanche 1 septembre 2019

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The happy hour".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The happy hour".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The happy hour".

cyberghost › lundi 2 septembre 2019 - 13:27  message privé !

J'avais justement acheté ce disque (assez cher dans mon souvenir, en plus !) à cause de Silverheart - entendue sur la compile Gothspotting - et j'en garde au final un souvenir effectivement assez infâme... Vite revendu en tout cas !