Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLebanon Hanover › Let them be aliens

Lebanon Hanover › Let them be aliens

cd • 10 titres

  • 1Alien
  • 2Gravity sucks
  • 3Kiss me until my lips fall off
  • 4My favourite black cat
  • 5Lavender fields
  • 6Du scrollst
  • 7True romantics
  • 8The silent choir
  • 9Ebenholz
  • 10Petals

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Fabrika Studios, Athènes, Grèce.

line up

Larissa Iceglass (chant, musique), William Maybelline (chant, musique)

Musiciens additionnels : Dimitris Pavlidis (saxophone)

remarques

https://lebanonhanover.bandcamp.com/music

chronique

‘Alien’, ça c’est un mot qui m’a accompagné depuis belle lurette, de celui de Ridley Scott à celui du démon sexuel, sans oublier les illégaux de Genesis (eh, en fait, si, je me suis empressé de les oublier, ceux-ci)…Et voilà que ça revient sur un disque de Lebanon Hanover, un de mes favoris du duo…Pourquoi ? Parce qu’il baigne dans une atmosphère bien cold wave dans laquelle les deux artistes se débrouillent fort bien avec leur basse monotone, leurs synthés tristounets et ces voix qui semblent porter le désintérêt du monde sur leurs cordes…On constate une présence plus importante de William au chant, ce qui apporte un peu de souffle, non que celui de Larissa soit désagréable, bien au contraire, mais juste pour rompre un peu le cliché du groupe minimal wave à timbre féminin. Les albums réussis de Lebanon Hanover sont aussi ceux qui colorent les ambiances de détails intéressants, ainsi le saxo caverneux et nasillard de ‘Gravity sucks’, les influences EBM old school barrées des deux derniers morceaux (‘Ebenholz’, ‘Petals’). Pour le reste, pas de réelle surprise, le style typique du groupe se déroule oscillant entre le pôle purement cold wave et son frère ennemi la dark wave, lorsque les synthés gagnent leur place au mixage (le bon ‘Lavender fields avec son feeling post-Kraftwerk), sauf qu’il est particulièrement maîtrisé, avec de belles trouvailles en matières de son et de mélodies. L’auditeur en ressort gagnant, pas de sentiment de monotonie tant la richesse simple des compositions permet de libérer un sentiment de solitude et de désarroi qui en devient fascinant. Ca craint, la gravité, alors autant se lâcher la tête et la laisser flotter dans le brouillard, peu importe si elle ne trouve pas le chemin de retour…

note       Publiée le samedi 31 août 2019

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Let them be aliens".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Let them be aliens".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Let them be aliens".

Richard › jeudi 31 décembre 2020 - 07:14  message privé !

Tout pareil. Le premier single laissait présager la continuation de cette formule quelque peu étriquée mais en fait pas du tout...Le duo surprend et pas qu'un peu. C'est louable et surtout réussi. Les sonorités cold ont laissé un peu la place à des ambiances indus, c'est rêche, plus frontal et ça le fait.

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › mercredi 30 décembre 2020 - 22:51  message privé !
avatar

Hé bien, le dernier fracasse tout...Peut-être le plus riche et le meilleur de leur disco ?

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › samedi 28 mars 2020 - 13:31  message privé !
avatar

Bien d'accord, je doute d'acheter un nouveau disque d'eux à moins qu'il fracasse tout...

Note donnée au disque :       
Richard › samedi 28 mars 2020 - 07:05  message privé !

"The Last Thing" le single annonçant le nouvel album vient de sortir sur la toile. Combien de temps la Suissesse et l'Anglais vont tenir avec cette formule ? La voix de Larissa est toujours aussi belle, mais pour le reste...

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › mercredi 25 septembre 2019 - 23:54  message privé !
avatar

Exact, j'espère d'ailleurs chroniquer un album de Qual dans pas trop longtemps...

Note donnée au disque :