Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBad Religion › Recipe for hate

Bad Religion › Recipe for hate

cd • 14 titres

  • 1Recipe for hate
  • 2Kerosene
  • 3American Jesus
  • 4Portrait of authority
  • 5Man with a mission
  • 6All good soldiers
  • 7Watch it die
  • 8Struck a nerve
  • 9My poor friend me
  • 10Lookin' in
  • 11Don't pray for me
  • 12Modern day catastrophists
  • 13Skyscraper
  • 14Stealth

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Westbeach Recorders, Hollywood, Californie, USA.

line up

Greg Graffin (chant), Jay Bentley (basse), Mr Brett (guitare), Greg Hetson (guitare), Bobby Schayer (batterie)

remarques

chronique

Styles
punk

Pas bon pour le moral de traîner sur les réseaux sociaux; on y est parfois confronté à tant de pudibonderie, d’over-religion, notamment dès qu’il est question des USA ou du mariage pour tous…Un nom s’impose du coup ! Et je me rends compte que je n’ai pas encore parlé de ce disque qui contient l’un des mes titres favoris du groupe (‘American Jesus’). Les plus farouches ont reproché à ce disque une approche plus commerciale (faut pas déconner non plus). Il est clair que le son est propre, le chant mature, les mélodies sont franchement efficaces, agréables à l’oreille. Et après ? La conviction, l’énergie, sont bien là (sans oublier les textes mais G.O.D. n’est pas un salon littéraire), avec ce sens héroïque sublimé par cette capacité mélodique. Ecoutez les riffs de ‘American Jesus’, l’inquiétude interrogatrice du couplet de ‘Portrait of authority’, l’attaque de ‘Recipe for hate’…Bien sûr, le combo a cette tendance à abuser de la formule, ce qui affaiblit certains titres. Pourtant, les mecs essaient de casser cette tendance avec notamment ‘All good soldiers’, pur rock, au couplet cassé, ‘Watch it die’ et son intro en roulements de tambours, son mid-tempo qui m’évoquerait presque New Model Army. Ca marche bien d’ailleurs, les Bad Religion ont cette capacité de pondre une musique unique et positive, si si. Le contexte a beau être glauque, les sonorités de guitare pas franchement primesautières, la conviction et l’énergie véhiculées (et ces putains de mélodies !) donnent envie de croire aux possibles, de relever la tête dans l’épreuve. Septième essai pour le combo et son premier flirt avec les charts; rien de vulgaire là dedans, c’est mérité. Une musique hardcore catchy ? Une manière de chier la haine si belle mélodiquement (‘My poor friend me’) qu’on s'en trouve renforcé, chargé positivement, au point d'en oublier les quelques faiblesses du skeud.

note       Publiée le vendredi 2 août 2019

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Recipe for hate".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Recipe for hate".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Recipe for hate".