Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBalmog › Svmma fide

Balmog › Svmma fide

cd | 8 titres | 43:13 min

  • 1 Witness [06:09]
  • 2 Bring vs, guide vs [04:33]
  • 3 Der Flvche [07:49]
  • 4 Liberate me [02:15]
  • 5 H?shek [04:39]
  • 6 N?men illi m?rs [05:25]
  • 7 Ascetic penitence [08:39]
  • 8 Lvcifer ex machina [03:44]

enregistrement

Enregistré par Javier Félez aux Studios Moontower, Barcelone.

line up

Morg (Basse), Balc (guitares, vocaux), Virus (batterie)

chronique

J'aime bien Balmog. On ne peut pas dire qu'ils bouleversent la grammaire du black metal, mais cette efficacité à tendance légèrement défoulatoire, moi, ça me plait. Et puis les bons groupes de Black espagnols ne sont pas légion. D'ailleurs, Legion est suédois. Tout ça pour dire que ce black à tendance métal est ma foi plutôt réjouissant. Rien de plus, certes, mais rien de moins non plus. Assez imprégnés de l'impact groovant d'un Satyricon période "Volcano" et "Now diabolical", Balmog ne tombe pas dans le piège du son glacial et de la mise en place clinique; on est plutôt dans le chaotique léger tirant sur l'infernal. Balmog aime le downtempo rampant, celui de la créature ailée survolant le champ de ruines encore fumant... le mid tempo headbangant, celui de la créature jambue qui s'amène vers ton pauvre toi-même tout plein d'envie de te faire du mal... le blast volcanique, celui de la créature griffue qui *imagine ton sevice préféré et place le ici*. Balmog, surtout, a l'extrême charme d'aimer les riffs, les couplets et les refrains... en bref : les trucs qui se plantent vite et bien dans la tête. Et en ces temps de post-black vs black labyrinthique, ça sonne frais. Balc est un vocaliste qui défouraille comme il faut, pour de vrai, la construction des titres est joliment fonctionnelle, et j'ai un petit faible pour cette basse grondante qui rôde derrière le bouillonnement des guitares en ajoutant sa petite touche sinistre. Pour ma part, je n'arrive pas à écouter le refrain de "Bring vs..." sans ouvrir la mâchoire comme un mort en beuglant "lurking shadooooaaaaaazzzzzzz", le crâne remuant comme un chien en plastique à l'arrière d'une veille Renault... on a peut-être fait plus iveul comme moment de vie, mais moi, j'aime bien! Oui, j'aime bien Balmog. Ils font partie de ceux qui n'ont pas oublié le mot "metal" dans "black metal". Ils font partie de ceux qui ne cherchent pas à tout prix à vous foutre la gerbe, à malmener votre santé mentale ou à vous saper l'effet de votre lexomil matinal. Ils ne repoussent pas les limites de l'inaudible, du complexe ou du terrifiant... ils se contentent de faire dans le luciférien défoulatoire, tout feu tout flamme, variété des tempi et puissance riffeuse à l'appui. Non, Balmog ne fait pas mal... il fait même plutôt du bien.

note       Publiée le lundi 1 juillet 2019

partagez 'Svmma fide' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Svmma fide"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Svmma fide".

ajoutez une note sur : "Svmma fide"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Svmma fide".

ajoutez un commentaire sur : "Svmma fide"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Svmma fide".

born to gulo › jeudi 4 juillet 2019 - 12:00  message privé !

Sinon, pour en revenir à Balmog, c'est marrant comme ça se résume à une histoire de curseur personnel, finalement : pour moi la nuit elle est déjà sur Svmma Fide, et ce côté plus heavy metal (les flammes, les bêtes à cornes et sabots) sur Testimony, quant à Vacvvm, il est déjà trop dans la modernité (linéarité et "ambiance") à mon goût.

Note donnée au disque :       
born to gulo › jeudi 4 juillet 2019 - 10:08  message privé !

On est expé ou on ne l'est pas. Je suis d'ailleurs déçu que tu ne m'aies pas gratifié d'un "morne to gulo", qui pourtant te tendait les bras.

Note donnée au disque :       
Coltranophile › jeudi 4 juillet 2019 - 08:55  message privé !

"50 nuances de morne"- only sur GoD.

born to gulo › mercredi 3 juillet 2019 - 18:17  message privé !

Lui, il est morne comme j'aime, comme le suggère ce sacré nom de groupe - un balrog plutôt porté sur la luxure et la dépravation, que la pyromanie, genre.

Note donnée au disque :       
born to gulo › mardi 2 juillet 2019 - 22:38  message privé !

Certes ; au temps pour moi.

Note donnée au disque :