Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGaahl's Wyrd › GastiR - Ghosts Invited

Gaahl's Wyrd › GastiR - Ghosts Invited

cd | 8 titres | 42:16 min

  • 1 Ek Erilar [05:36]
  • 2 From the Spear [04:38]
  • 3 Ghosts Invited [04:24]
  • 4 Carving the Voices [07:28]
  • 5 Veiztu Hve [06:43]
  • 6 The Speech and the Self [05:03]
  • 7 Through and Past and Past [03:00]
  • 8 Within the Voice of Existence [05:24]

enregistrement

Enregistré, produit et mixé au Solslottet Studio par Iver Sandøy et Gaahls Wyrd. Masterisé au Fascination Street Studio par Tony Lindgren.

line up

Gaahl (voix), Lust Kilman (guitare), Eld (basse), Spektre (batterie)

remarques

Sorti en cd cristal et vinyle chez Indie Recordings (Norvège) et en cd digipak, vinyle, cassette, fichiers numériques chez Season of Mist (Europe, Etats-Unis).
Illustration par Kristian "Gaahl" Espedal et Raina Vlaskovska.

chronique

Gaahl, c'est un mec qui tient de l'icône, qui a du chien ! On le voit siruper du vin et réfléchir sur l'essence du beumeu, on le voit se faire interviewer sur le fait d'être homosexuel dans la "scène". Pour ma part, je l'ai vu en concert avec Gorgoroth, et y a pas à dire : il envoie le pâté ! Comment réussir à être aussi statique et tenir la place aussi facilement ? Faut être grand ? Avoir le regard flippant ? Rien dire ? Faire le geste de la bêbête ? Enfin. Exposition médiatique sur les tubes, souvenir mi flippé du Rastignac à la Loco (RIP) qui va donc au supermarché (vous vous souvenez : le "disquaire" chez moi) et v'la t'y pas qu'il achète le dernier album de Gaahl. Ce n'est pas la première fois qu'il sort des choses propres à lui, même si ce n'est pas directement sous son nom, lisez les crédits dans le premier Trelldom, Gaahl c'est un peu le Alain Delon du métal, il crée, il produit, il écrit, il joue : il est le meilleur de la poésie et de la philo ! Ici, aujourd'hui, le packaging est beau, brillant, classe, je fais des bonnes pioches question esthétique en ce moment (c'est la version SOM que j'ai dans la main)... c'est d'ailleurs un de ces aspects qui fait acheter de la musique ? L'emballage ? Et dedans, qu'est-ce qu'on a ? Peu d'informations, mais quand même beaucoup de musique. Celle-ci atteindra des moments d'efficacité rrrrrredoutable, foutant chansons dans la tête comme un numéro un des ventes en France saturé d'autotune... quand Gaahl chante au lieu de hurler, ça rend bien, et les mélodies sont putain de percutantes, dans le haut donc : "Ghost Invited", "The Speech and the Self", "Within the Voice of Existence", le black metal qui se chante sous la douche ! Taïaut ! "Veiztu Hve" nous joue les choeurs de l'armée de Sauron, ça marche bien, ça masse les neurones en fait. Les moments plus agressifs (allez, "Through and Past and Past" en tête) gardent cet aspect fantomatique et vaporeux mis en valeur par le titre et l'illustration et on a donc ici un album de ménestrel à point pour les oreilles les plus moelleuses grâce aux guitares et à la voix du Grand tout en gardant une qualité assez "mystérieuse" pour ne pas trop faire pouffer les nécromanciens qui achètent des disques au supermarché. Enfin, voici un joli album, de belles cornes, idéal pour pousser à fond les strobos et la machine à fumée dans votre salon, en compagnie de vos amis les non-morts ! Facile !

note       Publiée le samedi 29 juin 2019

partagez 'GastiR - Ghosts Invited' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "GastiR - Ghosts Invited"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "GastiR - Ghosts Invited".

ajoutez une note sur : "GastiR - Ghosts Invited"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "GastiR - Ghosts Invited".

ajoutez un commentaire sur : "GastiR - Ghosts Invited"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "GastiR - Ghosts Invited".

vincenzo › lundi 1 juillet 2019 - 13:44  message privé !

Très bon album et surprenant ! Un p'tit côté new wave si ! si !

Note donnée au disque :       
Rastignac › samedi 29 juin 2019 - 23:55  message privé !
avatar

Ah c'est sûr que c'est pas la suite de GaahlSkagg. C'est un peu plus... Croissant moelleux sans verre pilé dedans ?

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 29 juin 2019 - 20:06  message privé !

J'aurais préféré une suite du Erotic Funeral comme prévu depuis longtemps, mais je boude pas mon plaisir en écoutant ce truc tiens ! Plaie de saucisson n'est pas mortadelle.

Note donnée au disque :       
born to gulo › samedi 29 juin 2019 - 14:11  message privé !  born to gulo est en ligne !

Peu étonnamment, très bon.

Note donnée au disque :