Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLebanon Hanover › The world is getting colder

Lebanon Hanover › The world is getting colder

cd | 11 titres

  • 1 Die world
  • 2 Ice cave
  • 3 No 1 mafioso
  • 4 Sand
  • 5 Totally tot
  • 6 Kunst
  • 7 Die world II
  • 8 -
  • 9 Canibal
  • 10 Einhorn
  • 11 Sunderland

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré à la maison, Sunderland, Grande-Bretagne, 2010

line up

Larissa Iceglass (chant, musique), William Maybelline (chant, musique)

remarques

L'édition 2012 propose cinq bonus. https://lebanonhanover.bandcamp.com/music

chronique

‘Souris donc’, ‘arrête de tirer la gueule’…Nous sommes dans un club d’étudiants programmant nombre de concerts depuis des années, les quelques goths présents en ont marre du chahut des habitués du lieu et des hipsters bourrés. La remarque s’adressait à la chanteuse de Lebanon Hanover. Je n’y étais pas mais cette anecdote rapportée par des amis présents m’a fait modifier mon regard sur ce duo dont je me méfiais comme l’une des ces nouvelles sensations hype pour pose et papier glacé. ‘Sadness is rebellion’, ce slogan ne parle pas à la hype, à moi, oui. Effectivement en se penchant mieux que je ne l’ai fait tout d’abord sur leur musique, elle présente pas mal d’intérêt (il n’y a que les ânes qui ne changent pas d’avis). Bien sûr que derrière la frange teinte en noir et le visage peu expressif de Larissa Iceglass, il y a de la pose, au sens romantique littéraire du terme, cela fait partie du jeu, une forme de détachement pour se protéger. Comme elle l’avouait dans une interview: ‘I’ve always found pleasure in storytelling and a morbid sense of humour’. Bref, ‘The world id getting colder’ ou comment créer de la cold wave polaire. La marque de fabrique du groupe demeure la sécheresse du son et l’économie que les deux artistes sont capables de décliner sous plusieurs formes. La constante réside dans une boîte plutôt binaire, sa frappe cinglante, un espace que le combo remplit de manière parcimonieuse: une ligne de basse (la rythmique reste la clef de voûte de chaque morceau), quelques accords de gratte, un peu d’électronique, complètent la donne mais le duo n’aime pas poser trop de chair, préférant les mouvements de l’ossature à la graisse (une composition ne porte même pas de titre). L’autre élément marquant ? Le chant de Larissa, très bas, lui conférant une aura très femme à seulement trente printemps. Apparemment désincarné, spectral, séduit-il ? Effraie-t-il ? Hypnotise-t-il ? Un peu de tout sans doute. Lebanon Hanover alterne les langues (allemand, anglais) et les voix puisque William Maybelline prend le micro lui aussi, avec son timbre bien cold wave. Leur talent consiste à varier entre atmosphères purement cold (‘Sand’), d’autres plus dark wave électronique (‘Totally tot’), avec quelques pointes légèrement saturées, quelques sons franchement sombres. Et si c’était leur secret ? Cette manière de croiser une dark wave minimale teutonne clinique avec une cold wave britannique plus écorchée ? Sur la chanson ‘Sunderland’ (ville dont est originaire William), notre homme se lâche complètement au fur à mesure que les guitares grincent, que ce qui sonnait comme une colère froide se mue en peur (les fans de Joy of Life pourraient y trouver leur compte). Si ‘The world is getting colder’ connaît une légère baisse de régime vers la fin (brillamment rattrapée par ‘Sunderland’ justement), on reste étonnée de constater à quel point les deux complices maîtrisent l’art de la variation au travers des détails, de la parcimonie…Jamais une note ni un son de trop. Pourtant, cet album regorge de tubes tels que ‘Totally tot’, ‘Ice cave’, ‘Sand’, ‘Die world’ ou ‘No1 Maffioso’. A l’heure du positif et du bien pensant, la tristesse apparaît effectivement comme une forme de révolte nécessaire…

note       Publiée le vendredi 28 juin 2019

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'The world is getting colder' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The world is getting colder"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The world is getting colder".

ajoutez une note sur : "The world is getting colder"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The world is getting colder".

ajoutez un commentaire sur : "The world is getting colder"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The world is getting colder".

Aplecraf › vendredi 28 juin 2019 - 21:40  message privé !

Exactement Richard, d'où la qualité en dent de scies selon les albums, pour ma part why not just be solo et besides et the abyss dans les moins bons.

Note donnée au disque :       
Richard › vendredi 28 juin 2019 - 17:54  message privé !

Le problème avec Lebanon Hanover, c'est que même en les suivant depuis leurs débuts, j'ai beaucoup de mal à distinguer une chanson de l'autre, un album de l'autre (à l'exception du dernier " Let Them Be Alien" nettement plus diversifié). Il y a toujours de bonnes choses à piocher, mais j'ai parfois l'impression que la formule est usée jusqu'à la corde (du pendu).

Aplecraf › vendredi 28 juin 2019 - 11:53  message privé !

J'aime énormément certains de leurs albums dont celui-ci. Mais je te confirme, N°6, que les ayant vus en concert trois fois, c'est toujours une énorme déception en live.

Note donnée au disque :       
(N°6) › vendredi 28 juin 2019 - 01:45  message privé !
avatar

J'étais curieux de savoir comment tu allais les recevoir. Vu en concert l'année dernière, j'avais trouvé ça déroulé au kilomètre, même n'ayant écouté que peu d'albums du genre j'avais l'impression d'avoir entendu ça cent fois, attendu de A à Z et sans étincelle et encore moins de singularité...