Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCarpathian Forest › Skjend Hans Lik

Carpathian Forest › Skjend Hans Lik

vinyl 33t | 8 titres | 32:13 min

  • 1 Skjend hans lik (Alternate Mix) [05:20]
  • 2 Humiliation Chant (Unreleased) [02:47]
  • 3 Spill the Blood of the Lamb (Rohypnol Pre-Prod - 666) [05:23]
  • 4 Martyr / Sacrificulum (Drunk and Alive) [03:43]
  • 5 Through the Black Veil of the Burgo Pass (demo) [02:22]
  • 6 Bloodlust and Perversion (demo) [04:27]
  • 7 Return of the Freezing Winds (demo) [04:28]
  • 8 The Woods of Wallachia (demo) [03:43]

enregistrement

Pistes 1 et 2 enregistré à Sound Suite, France, 2002. Piste 3 enregistré au Zeitgeist Studio, avril 2002. Piste 4 enregistrée live à Pratteln Z7, 2001. Pistes 5 à 9 extraites de la démo "Bloodlust and Perversion" datant de 1992, remasterisé.

line up

Vrangsinn (basse), Nattefrost (basse [5-9], voix, guitare), Tchort (guitare), A. Kobro (batterie), Lord Blackmangler (batterie [5-9]), J. Nordavind (guitare, [5-9])

remarques

C'est la version vinyle présentée ici, sortie par Displeased Records. Season of Mist a sorti les versions cd qui comportent une piste vidéo en plus.

chronique

Y a pas à dire, Carpathian Forest, c'est fin comme du boudin. Qui n'a pas vu leurs joyeusetés visuelles, leurs photographies, sur scène et... ailleurs... ? Ah, vous voyez maintenant ! Groupe que j'ai découvert musicalement après l'avoir subi visuellement, Carpathian Forest m'a ensuite subjugué dans son album avec le gros fort de la mort qui tue sur la pochette : "Through Chasm, Caves And Titan Woods". Et puis je les ai revu en concert, c'était à moitié comique... et en même temps un peu glauque... Enfin. Ici, c'est une compilation, avec d'un côté des bouts de morceaux qui vont de l'espèce de black hystérico-sympho nawak ("Spill the Blood of the Lamb") à la balade un peu ambient (Humiliation Chant, inédit nous dit la pochette), à de la musique agressive, qui nous transporte entre le trip "j'ai presque trop bu" et le vomi pur et simple avec un très fort clin d'oeil au vieux Mayhem sur "Martyr - Sacrificulum"... voilà, du black metal pour mec en pleine décompensation se chiant dessus au milieu des bois, imaginant qu'il est poursuivi par des putains d'ours à tête de sapin, même la neige réchauffe, ça part en vrille ! Ouf, ça c'est la face A, c'est à dire des bouts de musique enregistrés en 2001 et 2002, vendus comme "rareté" au client. Ensuite, la face B, remasterisation de leur première démo Bloodlust and Perversion, sortie à l'origine en 1992. Hé mais attendez. Ca ressemble un peu à l'autre compilation déjà chroniquée ici ! Mais ce n'est pas la même. C'est à peu près la même époque, c'est à peu près le même bazar, mais en plus court. Sans reprise. Et il y a la démo en entier. Alors, la démo ? Elle est remasterisée nous disent-ils. Les basses sont tellement boostées qu'on a l'impression découter un Electric Wizard enregistré avec les pieds... ; très enfumé, très drogué, sursaturé et la batterie c'est Ariel et Omo Micro qui s'en chargent ! Et les pieds du batteur aussi, ou les coudes parce que c'est pas vraiment réglé au top ! Nordavind a trois accords différents à plaquer et il arrive à les planter de temps en temps... enfin, une démo quoi. On enchaine avec un très lent et celtic frostien "Return of the Freezing Winds", où encore une fois le batteur aura du mal à tenir un tempo lent sans se pincer les doigts... mais bon, les glaires de Nattefrost passent bien, et il se dégage de cette démo une certaine malfaisance un peu gâchée, quand même, par ces tendinites précoces de la part de nos apprentis coqueluches de la presse métal extrême de France et de Navarre (enfin, "Carpathian Forest", c'est toujours plus vendeur que "Childmolesters", l'autre groupe des gonzes à l'époque... arf.). Alors, qu'est-ce qu'on fait avec ce disque ? Ben on le range, on en fait un tableau, un t-shirt. Trouvez des idées, je sais pas moi, mangez-le, écoutez-le... !

note       Publiée le mardi 11 juin 2019

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

partagez 'Skjend Hans Lik' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Skjend Hans Lik"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Skjend Hans Lik".

ajoutez une note sur : "Skjend Hans Lik"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Skjend Hans Lik".

ajoutez un commentaire sur : "Skjend Hans Lik"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Skjend Hans Lik".

No background › vendredi 14 juin 2019 - 12:26  message privé !

Oui c'est ça, c'est l'interlude entre Black Flag et Rollins Band.

taliesin › vendredi 14 juin 2019 - 11:21  message privé !

@No Background : j'vais peut-être dire une c*nnerie, mais y a pas Rollins derrière ça ?

Note donnée au disque :       
No background › jeudi 13 juin 2019 - 21:09  message privé !

Childmolesters ? Ils avaient peut-être écouter Henrietta and the wifebeating childhaters.

Demonaz Vikernes › mardi 11 juin 2019 - 17:15  message privé !

Profondément inutile. Pour la démo, privilégier la compilation de 97. Pour le reste, une piste inédite, mais le reste n'a aucune plus-valus par rapport aux versions existantes. J'imagine que le contrait stipulait une sortie supplémentaire et que les zicos étaient trop défoncés pour produire du neuf.

Note donnée au disque :