Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMyrninerest › 'Jhonn', uttered Babylon

Myrninerest › 'Jhonn', uttered Babylon

cd | 12 titres

  • 1 The Sun like a hound
  • 2 A Dogstar at the Dogbar
  • 3 Chaos in his Choirboy
  • 4 Fangbell, Twilight
  • 5 Badluckclock
  • 6 To be trapeze
  • 7 Roadworks for Tinkerbell
  • 8 Ten green Sothis bottles
  • 9 The Dog is unwell
  • 10 Breast Point: Cairo 1904
  • 11 Catnip pastures
  • 12 Long home sick tonight

line up

David Michael (voix), James Blackshaw (guitare classique, harmonium)

remarques

https://myrninerest.bandcamp.com/
Existe en une autre version avec l'écriture différente pour le nom du groupe et l'image de couverture différente.

chronique

Styles
dark folk

David Michael Bunting est un jeune homme étrange alors il gagne sa vie comme artiste. Comme il ne sait ni chanter ni jouer d’un instrument, il écrit des textes et les récite. Comme il est étrange, il voit et comprend des choses que lui-seul peut comprendre, ce qui attire d’autres gens étranges autour de lui dont un certain Genesis P.Orridge qui le rebaptisera David Tibet. Comme il croit à ce qu’il fait et qu’il y met beaucoup de passion, plein d’artistes ont envie de collaborer avec lui, alors il crée un project culte, Current 93, et encore plus de gens veulent travailler avec lui. Comme il est un type sympa, David aime collaborer avec toutes ces personnes talentueuses. Comme il est un type à la fois mystique et facétieux (on ne sait plus très bien), il ne dédaigne pas jouer sous d’autres noms. Comme il était ami avec John Balance du groupe Coil, il est triste quand celui-ci meurt. Comme il participe à un énième projet parallèle du nom de Myrninerest (lancé en 2012), il pense que ce serait une bonne idée de rendre hommage à cet ami disparu au travers de ce duo. David écrit des textes et il y a donc un autre type avec lui, James Blackshaw (une sorte de compositeur virtuose) qui joue de la guitare, classique cette fois-ci histoire de changer du dark folk, et de l’harmonium. Sur plein de morceaux, James joue de la guitare et David récite. Au départ, on se dit que David ne sait vraiment pas bien chanter, que c’est un peu n’importe quoi, mais ça ne dure pas longtemps, parce que c’est très beau comme il récite, même si on pige pas forcément les paroles. Des fois, pour varier, c’est de l’harmonium qui est utilisé et c’est très triste et très beau et on est franchement émus parce que cette musique est unique, limite magique…

note       Publiée le vendredi 5 avril 2019

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez ''Jhonn', uttered Babylon' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "'Jhonn', uttered Babylon"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "'Jhonn', uttered Babylon".

ajoutez une note sur : "'Jhonn', uttered Babylon"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "'Jhonn', uttered Babylon".

ajoutez un commentaire sur : "'Jhonn', uttered Babylon"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "'Jhonn', uttered Babylon".

Cinabre › mardi 9 avril 2019 - 18:46  message privé !

Ah ok, mea culpa! Je commencerai donc par celui que tu as chroniqué... "Long Home Sick..." est vraiment dément!

Twilight › mardi 9 avril 2019 - 18:40  message privé !
avatar

Les Spheres one et Two sont des vinyles, le 1er a la pochette du cd Sphere Four mais les titres sont nommés différemment (je suppose que c'est ça, vu que je ne le possède pas en cette édition). Normalement le Sphere Three est un cd avec pochette différente. je me suis basé sur les infos Discogs vu que je ne possède qu'un exemplaire et que je n'ai pas pu comparer en personne les différentes versions...https://www.discogs.com/Myrninerest-Jhonn-Uttered-Babylon/master/469397

Note donnée au disque :       
Cinabre › mardi 9 avril 2019 - 18:27  message privé !

Oui, en effet, ça prend vraiment aux tripes... Par contre c'est quoi ce délire sur Bandcamp, avec leurs "Sphere One", Sphere Two", ... genre la pochette que tu a mis, Twilight, correspond au second, mais les titres sont ceux du troisième... c'est une erreur de ta part, le compatriote, ou c'est de leur côté qu'est la confusion? (ça m'étonnerait qu'à moitié remarque, parce que deux albums ont des pochettes indistinguables sur leur page...)

Coltranophile › mardi 9 avril 2019 - 15:31  message privé !

S'il y avait une catégorie "Music to slash your wrists" (non encore inventée par Brian Eno à ma connaissance), "Long Home Sick Tonight" se poserait là. 6 rasoirs.

SEN › samedi 6 avril 2019 - 10:45  message privé !

J'suis complètement sous le charme de ce mec ! Encore une fois merci Twilight !

Note donnée au disque :