Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArctic Flowers › Straight to the hunter

Arctic Flowers › Straight to the hunter

lp • 11 titres

  • 1Hallow water
  • 2Glass on ice
  • 3Rose bend
  • 4Whip hand
  • 5Dreamer
  • 6In silence
  • 7One step
  • 8Cabinet of masks
  • 9The fool
  • 10Waking thinhs
  • 11Husk

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Alex Carroccio (chant), Stan Wright (guitare, synthé), Lee Lawrence (basse), Clifton Martin (batterie)

remarques

https://arcticflowers.bandcamp.com/

chronique

Cela ne m’a pas surpris de voir Alex Carroccio porter un t-shirt de New Model Army, il y a dans la démarche des deux groupes comme une forme de connection spirituelle, ces pochettes typées et leurs allusions à la nature alors même que les thématiques sont on ne peut plus ancrées dans la réalité. Musicalement, par contre, rien à voir (encore que…). S’il fallait rapprocher Arctic Flowers d’autres formations, je citerais Scarlet’s Remains. On ne tergiverse pas sur ‘Straight to the hunter’, pas d’intro superflue, chaque titre démarre d’un bloc avec tous les instruments, d’où ma comparaison avec Scarlet’s Remains et leur production puissante et compacte. Assez pour le jeu des similitudes. Des fleurs, des loups, de l’hiver, voilà un disque prédateur avec de la sensibilité. Ca démarre d’emblée très très fort avec une Alex au mieux de sa forme; je ne sais pas pourquoi mais j’adore sa manière de placer ses mots sur cet album, plus encore que sur les précédents; il y a un je ne sais quoi de légèrement différent dans la tonalité qui colore l’aspect sincère et révolté d’une touche sexy. Mélodiquement, c’est du solide; sans diluer sa rage post punk goth d’un iota, le combo en a affuté les contours, les notes et le résultat est des plus probants, chaque chanson est une tuerie même si j’avoue que le trio d’ouverture remporte le podium à lui seul. Nonobstant, ‘Dreamer’, ‘Cabinet of masks’ ou ‘Waking things’ achèvent de planter le clou avec panache. Arctic Flowers, c’est noir mais c’est aussi de l’énergie en barre. A l’image des fleurs de leur nom dont les couleurs jaillissent, vives au delà de toute limite mais pour une durée éphémère, nos Américains parviennent à concentrer l’essentiel dans un format ni trop court ni trop long. ‘J’espère que notre musique résonnera avec une expérience partagée et offrira du réconfort face à l’évolution des grands courants mondiaux. Il faut regarder en avant et travailler pour un changement positif’. Exactement, ne jamais baisser ni les bras ni les armes…

note       Publiée le jeudi 28 mars 2019

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Straight to the hunter".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Straight to the hunter".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Straight to the hunter".