Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFyrnask › Fórn

Fyrnask › Fórn

cd • 10 titres • 50:31 min

  • 1Forbænir04:59
  • 2Draugr07:48
  • 3Niðrdráttr09:05
  • 4Vi er dømt02:35
  • 5Agnis offer04:00
  • 6Urðmaðr00:56
  • 7Blótan06:12
  • 8Forns?ngvar01:55
  • 9Kenoma07:54
  • 10Havets kjele05:07

enregistrement

Enregistré et mixé à Dinspel par Gerard Mannigel, 2015

line up

Fyrnd (tout)

remarques

chronique

Sauvage, incantatoire, païenne et fantasque, grandiose et monacale : avec “Forn”, la musique de Fyrnask touche désormais au sublime. "Fórn" est une tourmente de dimension homérique, un chassé croisé de démences abyssales, de rituels ténébreux, de fureur stellaire et de cérémonies secrètes, liant dans une même messe la terre humide et lourde à l'atroce ampleur du cosmos, invoquant tous ensembles les taupes et araignées qui grouillent en surface des feuilles mortes, et les forces chtoniennes. La nuit, et encore la nuit, sa grandeur et sa masse, sa noirceur insondable, la lueur des bougies et les ombres rampantes des vers et des cloportes, la splendeur nébuleuse d'astres multicolores y baigne les recoins de la forêt primaire. Le calme et la tempête. Un calme vénéneux, une obscurité peuplée d'esprits, présences périphériques à la frontière de l'être... un calme tissé d'eau de pluie, de cris et de chuchotements, de langages primitifs, de ruissellements d'os et de cailloux, d'instruments sauvages et de morceaux de bois. La tempête excessive, hystérique, à la violence inouïe, gonflée d'effroi et de tristesse, portée par les lames de fond de guitares noires et lourdes, de blasts d'avalanche, marbrée de leads oniriques et déchirants, mélodies tragiques qui malmènent la raison et nous laissent grand ouvert. Et “Forn” submerge... et “Forn” s'engouffre. Et Fyrnd psalmodie, hurle, murmure, déclame de toutes ses forces, trouve mille et une manières, les superpose et les conjugue. Comme un dieu forcené, comme une victime aussi, comme un être égaré dans un cauchemar somptueux, il invoque et se lamente. Comme une idole déchue et qui ne comprend pas, il livre "Agnis offer", à la laideur sublime, à la beauté hideuse. Prêtre d'un culte primitif, divinité bestiale à tête de sanglier, il assène “Blotan”. Souverain blessé et trébuchant, il livre “Forn”. Ne pas mettre 6 à cette merveille me ferait mal. Des bémols, des pinailleries, on peut toujours en trouver. Mais je n'ai pas envie de décrire les écueils, détailler les quelques maladresses, déplorer les anecdotiques baisses de régime, infimes fluctuations d'une inspiration remarquable; je n'ai pas envie de m'interroger sur ce que pourrait être un album de Fyrnask si l'alternance décidément un peu stricte entre folie hurlante et recueillement sacramental, entre charbon et humus, tentait une mutation vers une fusion plus pleine. Je m'interroge déjà suffisamment sur ces ténèbres à la profondeur ahurissante, et néanmoins lumineuses, sur cette noirceur chamarrée de mille teintes; sur cette violence à l'intensité limite, et le sentiment pourtant tenace d'extrême délicatesse qui émane de ce disque; sur l'incontestable orfèvrerie de cette musique, par ailleurs si farouche, brute, primale; sur l'affection que je lui porte, malgré ma difficulté à l'encaisser. Difficulté, oui, car il est, plus que tout autre chose, gorgé d'une tristesse hallucinée, écrasante... proprement monstrueuse. "Forn", sous ses allures de soierie impériale, relève de l'atroce. Une beauté que l'on subit, que l'on ne comprend pas... dont on ne veut pas.

note       Publiée le vendredi 22 mars 2019

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fórn".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fórn".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fórn".

Klarinetthor › mercredi 27 mars 2019 - 13:43  message privé !

Commandé les deux derniers; merci de la découverte.

Note donnée au disque :       
Sheer-khan › dimanche 24 mars 2019 - 13:14  message privé !
avatar

@Gulo : bah, faut bien s'entraider. Le beumeu c'est friendly. @Cinabre : ravi de t'avoir amené à écouter un truc, et que tu n'en ressortes pas déçu...

Note donnée au disque :       
Cinabre › vendredi 22 mars 2019 - 21:17  message privé !

Ah! Les chroniques de black de Sheer-Khan, ça m'avait manqué! Je m'en vais aller écouter ça! edit: effectivement c'est pas galvaudé la note!

born to gulo › vendredi 22 mars 2019 - 17:36  message privé !

Et merci pour le tuyau !