Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBloodshed (SUÈ) › Inhabitants of dis

Bloodshed (SUÈ) › Inhabitants of dis

11 titres - 41:20 min

  • 1/ Death by hanging
  • 2/ Mark of the cursed
  • 3/ Paradoxal experience
  • 4/ Release
  • 5/ Dark trace
  • 6/ Kiss of cruelty
  • 7/ Blood music
  • 8/ Deceit
  • 9/ City of dis
  • 10/ Doomsday device
  • 11/ Psychosomatic revelation

enregistrement

Sunlight studios, pat tomas Skokgsberg.

line up

Tommy (guitare), Joel (guitare), Robin (basse, growls), Glenn (chant), Mikael (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
black/death metal

Bloodshed, voilà une formation que je suis depuis leur première démo, et il n'y a pas à dire, ils risquent bien de devenir mes petits chouchous du black/death ! En effet, après leur Mcd "Skullcrusher" plus que prometteur, notamment grâce à un son énorme, revoilà nos suédois qui débarquent avec leur premier effort "Inhabitants of dis". Premier constat, le son de gratte est toujours aussi bon. Délicieusement saturé, tout en restant parfaitement audible, agressif tout en conservant un côté mélodique, une incontestable réussite. Là où le choc arrive, c'est lorsque l'on entend la batterie. Alors qu'elle était très en avant et apocalyptique sur "Skullcrusher", elle se retrouve ici bien trop étouffée et en arrière-plan. Cela est bien dommage, mais loin d'être rédhibitoire, puisque le malade derrière les fûts reste tout de même furieusement audible ! Et il y a de quoi ! La musique de Bloodshed est violente, très violente. Pour moi, l'une des meilleures incarnations du mélange entre black et death metal. Vocaux démentiels, blast-beats explosifs, riffs très sombres et divers, rythmiques non-linéaires, le groupe sait varier sa musique (contrairement au Mcd) et le fait très bien. Si vous voulez un rapprochement musical (très approximatif !), disons que l'on pourrait considérer Bloodshed comme un hybride entre Dark Funeral et Napalm Death. Spirituellement plus proche du black, le groupe n'en oublie pas pour autant d'aérer son oeuvre : plusieurs pièces acoustiques sont présentes afin de calmer l'auditeur et lui permettre d'ingurgiter le disque dans sa totalité. Malheureusement, celles-ci sont d'un niveau peu élevé, et au contraire d'aérer, baissent le niveau du disque. Sinon, peu de choses à dire, les textes n'étaient pas présents dans la version promo, donc je ne peux pas en parler (même si les sujets traités ne m'ont vraiment pas l'air originaux !). Bref, faisons simple, si vous cherchez un très bon disque de black/death, violent, sombre, en attendant les prochains Dark Funeral et autre, ce "Inhabitants of dis" me semble tout indiqué...

note       Publiée le jeudi 8 août 2002

partagez 'Inhabitants of dis' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Inhabitants of dis"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Inhabitants of dis".

ajoutez une note sur : "Inhabitants of dis"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inhabitants of dis".

ajoutez un commentaire sur : "Inhabitants of dis"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inhabitants of dis".