Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNachtmystium › Instinct: Decay

Nachtmystium › Instinct: Decay

cd | 10 titres | 42:55 min

  • 1 Instinct [01:32]
  • 2 A Seed for Suffering [07:09]
  • 3 Keep Them Open [02:56]
  • 4 Chosen by No One [07:01]
  • 5 Circumvention [04:13]
  • 6 Eternal Ground [03:26]
  • 7 Antichrist Messiah [02:30]
  • 8 Here's to Hoping [04:03]
  • 9 Abstract Nihilism [03:39]
  • 10 Decay [06:26]

enregistrement

Enregistré au 129103, juillet 2005 - novembre 2005. Masterisé au Visceral Sound, janvier 2006.

line up

N. Imperial (basse, paroles), Azentrius (guitare, voix, paroles, songwriting), Sinic (guitare), Wargoat Obscurum (batterie)

Musiciens additionnels : Chris Black (guitare), Markus Launsburry (guitare), Aamonael (songwriting)

remarques

Sorti en cd. Diverses rééditions cd et vinyl.

chronique

Nachtmystium, je me promène dans ton jardin. Aujourd'hui je m'arrête à la pompe et me recharge dans cet album écoutable, bien plus que les premières démos et albums ou bien enregistrés sous l'édredon de mamie, ou alors aussi passionnants qu'un après-midi passé à manger des biscuits "Thé" trop mous car ayant dormi trop longtemps dans la boite en alu bleue / grise "Lefèvre-Utile". OK, on pourrait peut-être omettre dans cette introduction calamiteuse l'EP Eulogy IV, bizarrerie qui reste encore bien crue, bien plus ancrée dans le black metal qui pue le sous-bois et l'hiver mal chauffé au fioul trop cher que sur les estrades de Woodstock ou des bars londoniens où l'on rock le roll. Ici, dans cet album datant de 2006 déjà, on déroule un exercice de style beaucoup mieux maitrisé que dans le double "Assassins/Addicts" ou dans les deux/trois dernières sorties, ceux-ci restant encore un cran en dessous en terme de crane insolence, de talent de composition, d'arrangements curieux, de guitare qui vole dans les airs... en résumé voici mon album préféré du blond le plus haï de tout l'occident, haï de Dieu, des hommes, voire même du diable à qui il a dû également taper de la thune ! Ici je vous le dis, c'est toujours du black metal mais comme une chanson de black metal qui passerait bien à la radio... parfois. Ou alors très tard. Ou alors pas en 2019. On n'est pas dans la noise jouée à la guitare, on sort un petit peu de l'influence de la Norvège, on ramène le bazar à la maison un peu comme Panopticon dans le genre folk / black, sauf qu'ici c'est le hard rock, le blues rock, le heavy psych qui se foutent une murge avec Vikernes ! Express Chicago - Bergen, case prison facultative ! Donc allons-y, balançons des solos ultra bien foutus, des ponts oniriques, des conclusions de morceaux qui s'égarent comme des jams entre un étrange CSNY corpsainté et un troupeau de métalleux qui s'abreuve du sang de porcs égorgés... car on n'oublie pas non plus d'ajouter la dose nécessaire de glauque et de Satan prévu par le cahier des charges, sans transitions, cf. la dégringolade entre le donc très contemplatif "A Seed for Suffering" et le gros bourrin (et bourré) "Keep them Open", entre le très mélodieux Eternal Ground et le blasphémien "Antichrist Messiah"... cet album chargé comme il faut de déprime intersidérale (ça se trouve entre dimanche et midi, ou entre décembre et novembre si vous cherchez bien), avec ses influences assumées, de Gilmour dans les solos à l'AOR dans les riffs, du heavy de stade au death/black bestial dans les constructions de morceaux ou les mélodies, cet album chagrin comme un clodo qui se serait fait embastiller pour cause d'existence, ce black metal nous montre que tout genre, tout style, quel que soit son besoin ou éthique de non-mixité arrive quand même à se marier avec les cultures et dépressions locales... aujourd'hui, j'arrive donc encore à me réchauffer auprès des déchets du passé. Ce qui m'amène à imaginer plein de "morales de l'histoire". Comme celle-ci... je me disais... quelque part hein... aimer, c'est bien plus fort que d'être aimé... par les personnes les plus détestées du Far West ! Yiiiahh.

note       Publiée le lundi 28 janvier 2019

partagez 'Instinct: Decay' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Instinct: Decay"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Instinct: Decay".

ajoutez une note sur : "Instinct: Decay"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Instinct: Decay".

ajoutez un commentaire sur : "Instinct: Decay"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Instinct: Decay".