Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKing Midas Sound › Waiting for You...

King Midas Sound › Waiting for You...

  • 2009 - Hyperdub, HDBCD003 (1 cd digipack)

cd | 13 titres | 46:46 min

  • 1 Cool Out
  • 2 Waiting For You
  • 3 One Ting
  • 4 Earth A Killya
  • 5 Darlin'
  • 6 Meltdown
  • 7 I Man
  • 8 Untitled
  • 9 Goodbye Girl
  • 10 Lost
  • 11 Sumtime
  • 12 Outta Space
  • 13 Miles And Miles

line up

Kevin Martin, a.k.a. The Bug (production), Roger Robinson (voix), Kiki Hitomi (voix)

chronique

Styles
dub
trip hop
Styles personnels
bug-dub

L'hiver. Il est là, qui grignote les cerveaux. L'Hiver se fait Dub. Berceuses trip-hop plus qu'interlopes dans une chambre froide éclairée de néons grésillants... ou un lavomatique bien glauque. En somme tout lieu avec du carrelage blanc, et une lumière pas du tout tamisée. Loin des daubes jetées au tout-venant, le dub est ici plus que jamais proche du point de congélation, avec un niveau d'esters inhabituel (argh, "Outta Space" !) et un parfum d'éther de plus en plus entêtant au fil des écoutes. Le trip-hop n'est plus qu'un songe de coléoptère, beats en phasmes-scalpels et mantes religieuses montées sur seringues... Cet album de King Midas Sound, même si celle-ci lui va très bien, mériterait encore plus que Mezzanine la pochette de Mezzanine. Lucane trafiquée, antennes-kevlar et azote liquide dans les mandibules. L'éminence grise de ce disque ou plutôt son démiurge, le DJ The Bug, porte fichtrement bien son nom - et si l'ombre de Kevin Martin plane sur tout l'album, presque garante à elle seule d'une ambiance nocturne croustillante et profonde... C'est juste que c'est lui, L'Insecte. À coup sûr l'un de ses albums les plus travaillés, "plus-années-90-tu-meurs", truffé de sons et d'effets parasites à la texture on ne peut plus organique, garants d'un potentiel de réécoute quasi-infini. Et une homogénéité terrible question ambiance... Ambiance ? AMBIANCE. Ambiance "Lune Glaçante", comme disait le Mayhem. La spiritualité rastafari ou crari incrustée dans un trip freezer, le Bug réglant la température entre zéro et moins cinquante de façon redoutablement subtile, et ne se gênant pas s'il le souhaite pour repeindre les oreilles du pavillon à la cochlée à gros coups d'infrabasses ("Untitled", "Lost"). Roger Robinson n'attend que vous, dans ce monde en flocons de déprime et poussières d'âme, y rôdant comme un ectoplasme hébété et un peu triste, avec cette voix androgyne qui évoquera inévitablement Horace Andy. Mais on pensera davantage encore aux plus vénéneux slows du Tricky Kid avec sa Martina, notamment sur le titre qui d'entre tous colle le plus au cerveau... "Your Body Heals You, If You Discipline It"... Ouais, elle s'agrippe aux neurones comme bien peu, celle-là, avec sa phalène mentholée, son mouvement de morne balancier et son aura de manifeste écolo-vegan austérissime. Une vraie punaise mentale. King Midas Sound parasite le cortex, imprègne l'atmosphère, et fige en posture de stupeur. L'Hiver, encore, toujours... Et nos corps en suspension dans les rues vides aux réverbères fanés. Ivresse du givre. Sinistrose lancinante. Réalité modifiée.

note       Publiée le samedi 26 janvier 2019

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Waiting for You...' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Waiting for You..."

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Waiting for You...".

ajoutez une note sur : "Waiting for You..."

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Waiting for You...".

ajoutez un commentaire sur : "Waiting for You..."

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Waiting for You...".

(N°6) › vendredi 1 mars 2019 - 12:15  message privé !
avatar

En tout cas, l'album en collab avec Fennesz est fabuleusement cotonneux. Une merveille avec quelques morceaux qui rapellent le Kenji Kawaii le plus spectral et humide (avec le CD des instrumentaux en bonus, c'est du doudou dub).

born to gulo › vendredi 1 février 2019 - 19:08  message privé !

Nouveau disque, Solitude, dans 13 jours.

Note donnée au disque :       
Raven › mercredi 30 janvier 2019 - 14:15  message privé !
avatar

Corrigé, cimer.

Note donnée au disque :       
Damodafoca › mercredi 30 janvier 2019 - 12:04  message privé !

Ils viennent de se reformer sans Hitomi. Et Robinson est Anglais, vivant partiellement à Trinidad, pas jamaicain.

(N°6) › dimanche 27 janvier 2019 - 00:31  message privé !
avatar

Bon, ok, faut que j'arrête de tourner autour du pot King Midas Sound. D'autant que l'album solo de Kiki Hitomi, sorti en 2017, Karma no Kusari, est une petite merveille (qui commence avec un sample de la BO du jeu vidéo Privateer, le thème de la planète agricole, je le dis ici parce que bon je l'ai toujours pas chroniqué et que ça m'avait rendu hystérique).