Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBaBa ZuLa › XX

BaBa ZuLa › XX

cd1 • 13 titres • 74:04 min

  • 1Özgür Ruh / Free Spirit3:12
  • 2Gerekli Şeyler / Essential Things3:48
  • 3Erotika Hop1:02
  • 4Biz Size Aşık Olduk / We Fell In Love With You [TV version]3:06
  • 5Seksek / Hopscotch0:47
  • 6Cecom5:14
  • 7Aşıkların Sözü Kalır / Eternal Is The Word of Poets9:56 [adaptation de Pir Sultan Abdal]
  • 8Efkarlı Yaprak / Worried Leaf8:56
  • 9Las Yegros feat. BaBa ZuLa - Carino4:17
  • 10Oki Dub Ainu Band feat. BaBa ZuLa - Yororo Kanto4:41
  • 11Delayaman - Bir Sana Bir de Bana / One For You And One For Me3:35
  • 12Çöl Aslanları / Desert Lions (LIVE Berlin Bada Bing)5:40
  • 13Abdülcanbaz (LIVE Pireas Resistance Festival)19:45

cd2 • 15 titres • 63:00 min

  • 1Alem Dub4:20
  • 2Nobey Dub5:36
  • 3Ufak Dub4:03
  • 4İki Alem Dub4:25
  • 5KK Dub3:43
  • 6Hopçe Dub4:08
  • 7Park Dub4:11
  • 8Lemon Dub3:17
  • 9Adultress Dub3:15
  • 10BSAO Dub4:11
  • 11Divan Dub2:17
  • 12Meçhul Plak Dub3:04
  • 13İsrar Dub0:33
  • 14Erotik Adab Dub4:15
  • 15Analog Anadolu Dub10:20

line up

Levent Akman (machines, électronique, cymbales, cuillères, bendir, percussions), Murat Ertel ((OME) saz électrique et acoustique, chant, guitare électrique et acoustique, synthétiseurs, percussions, basse, theremin), Özgür Çakırlar (darbuka 7-8-9-13), Periklis Tsoukalas (oud électrique 7-8-9-13), Melike Şahin (chant 7-8), Can Aydemir (basse 13)

Musiciens additionnels : Hüseyin Ceylan (darbuka 1-2-12), Deleyaman (11), Dirtmusic (dub mix 2.6), Alexander Hacke (basse 12), Brenna Maccrimmon (chant 6-7), Mad Professor (dub mix 2.9-2.10-2.11-2.14), Hüsnü Şenlendirici (clarinette 1-4), Sly & Robbie (batterie & basse 1-2), Özkan Uğur (chant 2), Emre Onel (sampler, percussions 5-7), Oya Erkaya (basse 4-6), Okan Yılmaz (syntéhtiseurs 4-12), Mehmet Güreli (chant 1), Sticky (percussions 1-2), Oki (tonkori 10), Rekpo (chant 10), Arastaman (dub mix 2.1-2.2-2.3), Dr. Das (dub mix 2.4), Onofon (dub mix 2.5), Uchi Uchida (dub mix 2.7-2.8), La Yegros (9), Oki Dub Ainu Band (10)

remarques

chronique

Styles
folk
rock
psychédélique
dub
world music
Styles personnels
anthologie folk-psyché-dub anatolien

Avant de passer à autre chose, de prendre la tangente ou simplement d’en remettre un coup, il est bon parfois de faire un bilan. Le Grand Mystère, BaBa ZuLa, c’était constitué à la fin des années quatre-vingt dix comme un détachement du groupe psychédélique stambouliote ZeN, Murat Ertel et Levent Akman embarquant quelques collaborateurs pour signer la bande-originale d’un film. De là, une volonté de virer vers un son plus turc, hérité de la bouillonnante scène anadolu pop des années soixante et soixante-dix. Il en résulte une poignée d’albums en vingt ans, placés souvent sous le signe de collaborations avec des artistes venus des quatre coins de la planète. On compte ainsi parmi cette foule le dubmaster Mad Professor, qui ramènera Sly & Robbie dans ses valises, l’allemand Alexander Hacke d’Einsturzende Neubauten qui figurera avec eux dans le film Crossing the Bridge de son compatriote Fatih Akİn, la canadienne érudite en musique romani Brenna MacCrimmon, compagne de voyage de longue date de la formation, et tant d’autres. C’est ce caractère englobant qui se détache de cette compilation, qui donne à entendre une vaste étendue de la production de BaBa ZuLa sans pour autant aller piocher dans aucun album original. Car si on retrouve des grands classique du groupe comme « Özgür Ruh », « Cecom » ou « Abdülcanbaz », ce sont uniquement dans des versions alternatives de celles déjà sorties auparavant, soit des enregistrements studio différents soit, comme pour ce dernièr, en d’époustouflantes interprétations live, exercice dans lequel le groupe excelle, entrainant son auditoire dans de longues transes, héritage de la nature psychée de l’anadolu pop. Quant à leur chanson peut-être la plus connue, « Bir Sana Bir De Bana », ils choisissent de partager ici une reprise envoutante par le duo franco-arménien Deleyaman. Si le très laid qualificatif « world music » peut trouver une forme de noblesse, c’est bien par la démarche de groupe comme BaBa ZuLa, qui prêtent leur folk-psyché-dub à base de saz électrique, de percussions traditionnelles et de bidouillages électroniques à des artistes comme l’argentine La Yegros, conférant à sa cumbia électronique ce goût unique de Turquie contemporaine. Ah, et le dub qui revient toujours dans la discussion, non seulement il aura conduit Ertel & Akman à travailler avec des légendes jamaïcaines, mais de l’autre côté du globe, sur un autre archipel, c’est avec les japonais du Oki Dub Ainu Band, dont Naoyuki Ushida a remixé une partie de l’album Kökler, qu’ils enregistrent ce fabuleux « Yororo Kanto », mélange iréel entre chant aïnu (peuplade de l’extrème Nord du Japon, en contact avec la Russie), dub et folk anatolien. Pour revenir à Istanbul, on trouve aussi la version originale, c’est à dire celle du générique TV, de « Biz Size A??k Olduk » où serpente une clarinette délicieusement romani, ainsi qu’une ré-interprétation plus proche des versions live contemporaines, plus électrifiée et entêtante, avec réponses entre voix masculines et féminines, du poème de Pir Sultan Abdal « Aşıkların Sözü Kalır ». En somme, même pour les plus grands connaisseurs de BaBa ZuLa, voilà une anthologie qui s’avère nécessaire, essentielle comme le dit la tournerie dub-folk « Gerekli Şeyler » sur lequel on retrouve le chant de Özkhan Uğur, figure historique de l’anadolu pop. Et pour encore un peu plus de dub, BaBa ZuLa ont chargé une seconde galette pleine jusqu’à la gueule de ces remix spacieux et spastiques, aussi bien par Mad Professor ou Dr. Das que par le japonais Uchi Uchida, le producteur stambouliote Onofon (aka Tolga Togun, vu auprès de de Fairuz Derin Bulut comme de She Past Away) ou Dirtmusic, projet de Chris Eckman dans lequel officie également Murat Ertel. De quoi se percher un moment à la branche la plus expé de BaBa ZuLa et dodeliner de la tête jusqu’au vertige, ou l’orgasme si on se plonge dans l’atmosphère chaude comme la braise de « Erotik Adab » (remix dub d’un morceau écrit pour une pièce de théâtre). Et ainsi s’achève le voyage du Grand Mystère BaBa ZuLa. Jusqu’aux prochaines nouvelles, qui sait ?

note       Publiée le lundi 31 décembre 2018

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "XX".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "XX".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "XX".

Tallis › dimanche 29 décembre 2019 - 17:42  message privé !

Oui, il est chouette le dernier. Un peu court en bouche toutefois (un petit peu plus d'une demi-heure), ce qui, à côté de cette gourmande et roborative rétrospective, laisse légèrement sur sa faim...

Note donnée au disque :       
sebcircus › samedi 28 décembre 2019 - 14:32  message privé !

Un nouvel album est sorti en cette fin d'année 2019, toujours chez Glitterbeat. j'ai juste entendu un titre sur un sampler du label. Ca m'a l'air du très bon boulot, comme d'habitude chez ce groupe.

Note donnée au disque :       
(N°6) › mercredi 2 octobre 2019 - 18:13  message privé !
avatar

C'est une belle affiche ça. Avec Elektro Hafiz (dont le premier album est chroniqué aussi dans ces pages et qui a sorti récemment un split avec le producteur Grup Ses) ça fait une soirée vraiment cool.

Note donnée au disque :       
Scissor Man › mercredi 2 octobre 2019 - 17:57  message privé !

Tiens ils vont passer fin janvier pour une soirée Turkish Psychedelica Night avec Elektro Hafiz que je connais pas. Bon, moi ce qui me ferait plaisir c'est de trouver le CD de Zen sans aller à Istanbul.

https://www.digitick.com/d/event/turkish-psychedelica-night/theatre-de-la-cit-internationale/6468551

(N°6) › mercredi 2 octobre 2019 - 14:05  message privé !
avatar

Ben voilà, c'est bien dit. C'est vrai que ce best-off qui n'en est pas un est vraiment idéal pour découvrir le groupe, y compris dans sa face dub.

Note donnée au disque :