Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUriah Heep › Innocent victim

Uriah Heep › Innocent victim

cd | 9 titres | 38:48 min

  • 1 Keep on ridin' [03:40]
  • 2 Flyin' high [03:19]
  • 3 Roller [04:41]
  • 4 Free 'n' easy [03:05]
  • 5 Illusion [05:05]
  • 6 Free me [03:34]
  • 7 Cheat 'n' lie [04:54]
  • 8 The dance [04:49]
  • 9 Choices [05:49]

enregistrement

Enregistré entre juillet et septembre 1977 aux Roundhouse Recordings

line up

Trevor Bolder (basse), John Lawton (chant), Mick Box (guitares), Lee Kerslake (batterie, chant), Ken Hensley (claviers, guitares, chant)

chronique

Uriah Heep continue son rythme de sortie tout simplement hallucinant. Moins d'un an après la sortie en début d'année 1977 de "Firefly", le quintette britannique remet de le couvert avec cet "Innocent victim". Après les changements de musiciens de l'année précédente, Uriah Heep garde ici une véritable stabilité avec un line-up inchangé. On retrouve donc John Lawton au chant. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le bougre se débrouille particulièrement bien ! Sans aller jusqu'à dire qu'il éclipse David Byron, il lui succède admirablement bien. Son chant est juste et surtout bien puissant. Musicalement, Uriah Heep débute l'album avec des morceaux bien plus direct et puissant tout en gardant ce son moderne, limite soul/funk sur une base rock. Genre "Free 'n' easy" se place un peu là en terme de brûlot rock n' roll ! La deuxième face du LP est plus posée, moins rapide, avec un côté pop plus prononcé ("Free me" en tête). Uriah Heep a souvent été dans une mouvance proche de Deep Purple, et là, ça se confirme, se rapprochant du Mk.III voire même du Mk.IV. Après, il faut bien avouer que le son un peu trop synthétique fait bien daté, même si la production est propre et moderne. On sent les années 80 qui pointent le bout de leur nez. Et niveau compositions, certes on reconnaît bien le style d'Uriah Heep, sa personnalité, mais ça reste un bon ton en dessous de "Firefly". J'ai un peu l'impression que le groupe s'est pressé de sortir ce disque (j'imagine aussi dû à la pression de la maison de disque...) et qu'il aurait gagné à être un peu plus mûr et réfléchi. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est bâclé (à l'image de "High and mighty"), on sent même que la production a été particulièrement travaillée, mais la majorité des morceaux est un peu trop similaire et ils donnent l'impression d'être écrits dans le même moule. Sans aller jusqu'à dire que c'est un album décevant, ce qu'il n'est absolument pas, "Innocent victim" reste quand même bien inférieur à son prédécesseur.

note       Publiée le samedi 29 décembre 2018

partagez 'Innocent victim' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Innocent victim"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Innocent victim".

ajoutez une note sur : "Innocent victim"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Innocent victim".

ajoutez un commentaire sur : "Innocent victim"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Innocent victim".

Raven › mercredi 2 janvier 2019 - 03:12  message privé !
avatar

"Choices" est très meugnonne, avec son côté Rainbow flamboyant... À coup sûr un de leurs meilleurs morceaux.

Note donnée au disque :       
torquemada › dimanche 30 décembre 2018 - 18:22  message privé !

Ah oui, "Abominog" c'est grandiose ! "Fallen Angel" c'est pas mal non plus.

SEN › dimanche 30 décembre 2018 - 16:33  message privé !

Je viens de me passer l'album, Brrrr c'est insupportable ! Reconnaissons toutefois que " Illusion " et " The Dance " sont moins dégueulasses que le reste !

Note donnée au disque :       
Sheer-khan › dimanche 30 décembre 2018 - 15:35  message privé !
avatar

Rien ne peut remplacer, dépasser, ce regard hystéro-jubilato-crétin de l'Abominog!

Raven › dimanche 30 décembre 2018 - 00:29  message privé !
avatar

Aaaaah, la joie intense de découvrir la pochette du vinyle dans un bac de brocante ! Entre celle-ci et Abominog, mon cœur balance. C'est du pur choc esthétique.

Note donnée au disque :