Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSecret Chiefs 3 › I Saw Mommy Kissing Santa Claus

Secret Chiefs 3 › I Saw Mommy Kissing Santa Claus

téléchargement internet • 2 titres • 5:04 min

  • 1I Saw Mommy Kissing Santa Claus2:35
  • 2I Saw Mommy Kissing Santa Claus ("Cassette Karaoke version" w/o lead vocals)2:29

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré, produit, mixé à Forking Paths SF par Trey Spruance

line up

Neil Hamburger ((Gregg Turkington) chant), Trey Spruance (choeurs, orgue, piano, pads), William Winant (caisse claire, timpani, carillon tubulaire, glockenspiel, grelots, castagnettes)

remarques

https://secretchiefsthree.bandcamp.com/album/i-saw-mommy-kissing-santa-claus

chronique

Styles
chanson
Styles personnels
xmas

C’est l’histoire d’un veux barbu en robe de chambre qui s’introduit chez toi par effraction pour niquer ta mère. Enfin je crois, si j’ai bien compris la chanson. Faut dire que la diction de délinquant sexuel de Gregg Turkington (aka Neil Hamburger) redonne une saveur bien glauque à cette histoire de Santa Claus qui a toujours été un peu pedobear alert sur le bords. Non mais c’est vrai quoi, un gros type déguisé qui « passe par la cheminée » pour offrir des « cadeaux » aux petits enfants ? Tu la sens bien ma grosse magie de Noël ? Et n’allez pas encore me sortir que je suis blasé du bolduc, moi aussi je m’en suis tapé jusqu’à la nausée des films ricains à avoir envie de roucouler connement dans la neige sous les guirlandes idiotes du Rockfeller Center. Seulement dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme ça. Le Père Noël n’existe pas, j’ai lu pas mal de livres et les escort-girls sont devenues hors de prix pour la saison. Reste plus qu’à se faire son propre karaoké grimaçant. Ca tombe pile, l’ordre des Secret Chiefs a pensé à vous, les désespérés aux boules givrées qui sentent de plus en plus le sapin, y a une version sans parole de ce bon gros standard « I Saw Mommy Kissing Santa Claus » pour jouer au crooner plus défoncé que Billy Bob Thornton dans Bad Santa. Et si pousser la chansonnette tout seul vous déprime, z’en faites pas, la première version évoquée plus tôt saura étancher votre soif de bile sans même avoir à rendre la bûche de la veille. Tout ça avec le savoir-faire cinématique de Trey Spruance aux manettes et les percussions magiques de William Winant, un bonbon glacé de musique de Noël fifties, à avaler de travers. Crachez pas dessus, c’est offert par la maison. Et surtout la santé.

note       Publiée le mardi 25 décembre 2018

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "I Saw Mommy Kissing Santa Claus".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "I Saw Mommy Kissing Santa Claus".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "I Saw Mommy Kissing Santa Claus".

Demonaz Vikernes › mercredi 26 décembre 2018 - 20:09 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Vaguement rigolo, mais pas longtemps.

Note donnée au disque :