Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuma / Unearthly Trance › Psychological Operations

Suma / Unearthly Trance › Psychological Operations

vinyl 33t | 2 titres | 22:52 min

  • Suma
  • 1 This Is My Weapon of Choice [12:10]
  • Unearthly Trance
  • 2 Montauk [10:42]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Suma: enregistré, mixé et produit par Suma au studio M123, Leiden, Pays-Bas. Masterisé au Strype Audio, Oslo, Norvège. Unearthly Trance : enregistré à Brooklyn, NYC, hiver 2008.

remarques

La piste d'Unearthly Trance peut également être écoutée sur leur compilation "Ouroboros" (double cd, Throne Records). La piste de Suma peut aussi être écoutée sur la compilation "You're Such a Disappointment" (cassette, Tartarus Records).

chronique

Allez, un petit split pour votre brunch. En haut : Suma. Groupe de Malmö, que j'avais eu la chance de voir en concert, et qui me valut une désinfection des oreilles quelques temps après ; traumatisme un peu trop brutal, à cause du volume et de la petitesse de la salle... impossible donc à reproduire ce genre de sensation à la maison, même avec la meilleure volonté, vu que je n'ai pas non plus des énormes amplis de ouf Orange chépaquoi pour me péter l'audition. Mais on s'imagine facilement à nouveau leur set quand on écoute cet EP : longue plage instrumentale ressemblant à une jam à deux à l'heure, avec un gars qui fait des gestes bizarres avec les bras, ressemblant un peu à du tai chi, mais version extrêmement défoncé, regard fixe, dos très raide et bras qui vont dans tous les sens. Cela semblait un peu vain les premières minutes mais mon attention fut captée à mort par ce mec par la suite pendant que la batterie et la basse me cassaient les oreilles. Donc, ici, pareil : 3/4 d'instrumental doom, un quart de mec qui braille n'importe quoi n'importe comment, c'est saturé, et à la fin il y a un gros "?" qui se forme au-dessus de notre tête. Côté Satan, Unearthly Trance, groupe que j'ai toujours eu beaucoup de mal à cerner, lorgnant vers le sludge très "la déchéance, le béton, l'addiction, etc." et des propos très occultes, une ambiance qui peut vite virer messe noire... un groupe très particulier, qui n'a pas vraiment d'équivalent exact je trouve et qui par son aspect insaisissable me titille évidemment le cortex. Ici, long morceau idem, avec un rapport parole / musique beaucoup plus équilibré, beaucoup plus de changements de rythme, beaucoup plus d'éléments ressemblant à la "chanson", livrant des mélodies entêtantes, des crescendos, plus écrit, semble-t-il beaucoup moins improvisé, et beaucoup moins hypnotique. Conclusion : je dirais que la question principale que soulève ce type d'objet est : pourquoi ai-je acheté un truc pareil ? Un EP deux titres s'écoutant seulement sur une platine vinyle, alors que les titres (comme d'habitude ?) se retrouvent dans des compilations de morceaux issus de splits ou singles ? Et qui s'écoutent sur internet très facilement ? La réponse se trouve peut-être quelque part dans ces colonnes, ça fait presque vingt ans que je cherche !

note       Publiée le jeudi 18 octobre 2018

partagez 'Psychological Operations' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Psychological Operations"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Psychological Operations".

ajoutez une note sur : "Psychological Operations"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Psychological Operations".

ajoutez un commentaire sur : "Psychological Operations"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Psychological Operations".

Rastignac › jeudi 18 octobre 2018 - 19:39  message privé !
avatar

OK ! Et les reprises de Manson ça compte ? (elle fait vraiment froid dans le dos et mal au bide celle-là). Heureusement qu'on vit dans un monde où bandcamp existe, par ailleurs. PUtain, je sais pas ce que je serais devenu si j'avais eu une corne d'abondance pareille à 14 ans...

Note donnée au disque :       
born to gulo › jeudi 18 octobre 2018 - 19:14  message privé !

Lui en revanche, c'est l'exception pour moi ^^ Je précise la règle : les morceaux longs.

Note donnée au disque :       
Rastignac › jeudi 18 octobre 2018 - 19:12  message privé !
avatar

Je m'écoute maintenant leur split avec Primitive Man, le plus récent si je me trompe pas. Ils se font vraiment du mouron quand même, mais ça s'écoute tranquillement encore, entre syncope et manie répétitive. C'est bien malade quoi.

Note donnée au disque :       
born to gulo › jeudi 18 octobre 2018 - 17:07  message privé !

Ce morceau d'UT est excellent, comme presque toujours avec leurs splits, même si je préfère encore... leur autre split avec Suma. Que, va savoir pourquoi aussi, je me suis aussi pris en vinyl alors qu'Ouroboros fait un très bon album.

Note donnée au disque :