Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesaa.P.A.t.T. › FuN wITh MuSIc

a.P.A.t.T. › FuN wITh MuSIc

lp/cd | 13 titres | 44:19 - Version bandcamp min | 51:17

  • 1 YES… THAt’s PositIVe [4:02]
  • 2 MATTer Of FaCt [4:16]
  • 3 Regards* [0:46]
  • 4 LickSPITtle [3:48]
  • 5 DowaGer’s HUMp [3:33]
  • 6 GIvE My ReGards to BoLd st [5:36]
  • 7 PepPERcorn RenT [3:58]
  • 8 Works Like A ChARm [4:22]
  • 9 Ploth KEp [3:09]
  • 10 Take the Balt* [3:22]
  • 11 DiD yoU See The Sea? [6:00]
  • 12 yoU TrEAt Me (Like PeTer Shit) [5:35]
  • 13 Bold* [2:50]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et produit par GeNEral MIDI au Whatstudio?.

line up

BOss A NovA, DoRoTHy WAVe, OsCaR lAter, Col LegNo, GeNEral MIDI, Mr pHi, D.C. offSeT, PriVATe dANcEr, JonBoNe, EmPRess Play

remarques

Coproduction Pickled Egg Records/Postmusic. Les morceaux marqués d’un * sont disponibles seulement sur la version du disque téléchargeable et écoutable en streaming sur le bandcamp du groupe, et absents des versions CDr et vinyle.

chronique

C’est vrai : a.P.A.t.T. sont déroutants. Le graphie accidentée du nom du groupe, des titres (dediou que c’est chiant de l’écrire « correctement » sans s’y reprendre à x fois…), les sobriquets pas moins cahoteux des membres pris un à un (des fois qu’on serait tentés d’aller voir s’ils jouent dans d’autres machins), les costumes débilos mais nets… Et puis surtout : cette musique ! Leurs revirements, leurs escapades, le style « du plus gros du corpus » lui-même… Des gens capables de vous balancer d’invraisemblables bloc de plunderphonics en vous collant par dessus ça la tronche constipée d’un Fâcheux Philou (« mais… sérieusement ?») ; ou bien un titre d’eurodance autotunée aux paroles philo-émo-non-sens, à vous en bousiller les zones de la cognition (« euh… ils déconnent, là, ou pas ? »). Et puis le plus souvent : cette espèce de prog (R.I.O.) à moitié hystérique, façon gamins surdoués en pleine surdose Haribo. Cette manie de saboter, de masquer la virtuosité sous la blague, les mises en place impossibles mais impeccables derrière les ballets de cabaret crispé/hyperactif. « Comme chez Zappa par exemple », vous me direz ? Si on veut… Sauf qu’ici « l’ironie » – l’inévaluable distance, dirais-je plutôt – touche la substance musicale même, les compétences techniques indéniablement poussées, entretenues, des joueurs – sans qu’aucun solo fluide, développé, ostensiblement structuré, ne vienne jamais casser le doute. Bon… Pas non-plus, à mon sens, comme chez Mister Bungle ou Secret Chief 3 (on me souffle pourtant qu’un membre au moins serait, aurait été commun à ceux-là et a.P.A.t.T.). Certes, ceux-là et d’autres ont avec le présent groupe ce trait commun du saut de genres permanent, des vocalises acrobatiques mais délibérément crétines – en dehors du sus cité goût pour les exploits instrumentaux tournés en dérision ou plutôt à l’absurde. Mais autre chose traverse leur musique, comme un substrat plus brut de fonds populaire suintant par les brisures. Un truc somme toute, sans doute, assez anglais ? J’ai du mal en tout cas – depuis que ça m’a accroché l’oreille – à ne pas entendre un bidule comme YES… THAt’s PositIVe comme une version qui s’essayerait à de nouvelles drogues de synthèse (tarte à la crème de chroniqueur ? ... mais eux-mêmes dans le clip jouent à un moment l’ahurissement-abrutissement post-trip), jouée sur des synthés achetés en kit et des instruments d’orchestres assurés pour x-milliers d’euros, des Specials ou de Madness, de tout ce post-punk de pub plutôt que d’école d’art. Sauf que oui : c’est arty. Sauf que oui : c’est trop fort en bouche et dans la saturation des couleurs pour que le vernissage ne tourne pas au carnage, à la drôle de partie. Ah et puis… Dans les coutures bizarre de tel ou tel morceau, voilà qu’on tombe sur un bout de beauté plastique parfaite, d’esthétique soudain ni explicite ni camouflée. Et puis voici que plus loin ça s’étend sur tout une plage – et peu importe que le texte sonne comme une parodie, que le ton semble moquer ce que sont devenues les Bad Seeds, ou les moments les moins sobres de Scott Walker… Ce DiD yoU See The Sea? est tout bonnement magnifique – poignant, apaisant autant qu’insidieusement mélancolique, dramatique et charmant. Oh et puis : en concert ils nous avaient joué la dernière fois un passage doom au son complètement premier degrés, lourd, prenant – en combis ridiculement immaculées, comme le reste, en dansant leur saint-guy aux vecteurs calculés en fonctions dérivées. Oui oui… a.P.A.t.T c’est dense. Ça rend bavard autant qu’ils jouent de notes et fractionnent et dérivent des rythmes. Oui : c’est frustrant parce qu’au bout on ne sait toujours pas où ils veulent en venir. Seulement ça nous saute aussi à la gueule – trop de fracas pour qu’on ignore, et puis v’là que ça nous flanque la même tremblante qu’à eux. On ne comprend toujours pas mais eux, ça y est, nous ont filé leur créature en garde. (Tournez pas trop la tête – voilà le drôle de corps qui repart en embardée vers une fenêtre voisine).

note       Publiée le mardi 16 octobre 2018

Dans le même esprit, Dioneo vous recommande...

partagez 'FuN wITh MuSIc' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "FuN wITh MuSIc"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "FuN wITh MuSIc".

ajoutez une note sur : "FuN wITh MuSIc"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "FuN wITh MuSIc".

ajoutez un commentaire sur : "FuN wITh MuSIc"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "FuN wITh MuSIc".

Dioneo › dimanche 1 décembre 2019 - 11:08  message privé !
avatar

Tiens, ils nous sortent un album de noël... (Ça va encore pas beaucoup plaire à ceux qui les tiennent pour des espèces de Gronibar de la pop in opposition... Mais bon).

Note donnée au disque :       
WZX › samedi 27 octobre 2018 - 16:34  message privé !

Ca doit être assez ouf... Moi ça me rappelle la chro de Saïmone sur Chocolate Synthesizer (la fin) ce truc.

Dioneo › samedi 27 octobre 2018 - 16:30  message privé !
avatar

PAs que mais ouais... Et sur scène ça prend encore une autre dimension.

Note donnée au disque :       
WZX › samedi 27 octobre 2018 - 16:28  message privé !

eh MAiS c'ESt MégA RIgolO ce TRuC ! J'adoOOoOoOre !

Dioneo › dimanche 21 octobre 2018 - 13:33  message privé !
avatar

C'est pas complètement la même ambiance... (Je sais pas si c'est Poutine approved pour autan, hein).

Note donnée au disque :