Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSiglo XX › Antler Tracks I

Siglo XX › Antler Tracks I

cd | 15 titres

  • 1 Answer
  • 2 After the dream
  • 3 The room
  • 4 Until a day
  • 5 Endless corridor
  • 6 Dreams of pleasure
  • 7 Some have a laughter
  • 8 Guilt and desire
  • 9 Moving creatures
  • 10 Babies on a battlefield
  • 11 The fiddle
  • 12 It's all over now
  • 13 Fear
  • 14 Babies on a battlefield
  • 15 Death row

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Studio Ace, Antwerp, Belgique, Southern Studios, Londres, Grande-Bretagne (titre 7-9)

remarques

Titres 1-6 extraits de 'Answer' (1983), titres 7-11 extraits de 'Dubble Album'(1984), titres 12-15 extraits de 'It's all over now' (1986)

chronique

A l’heure où sort une box regroupant les débuts de Siglo XX, il apparait comme judicieux de parler de deux autres compilations groupant les premiers essais du groupe alors uniquement disponibles en vinyle ou en K7 et plutôt rares. Certains d’ailleurs estiment que ces travaux sont les plus représentatifs d’une certaine pureté musicale et d’intention de la part des Belges. Les ‘Joy Division belges’, toujours ces étiquettes bien commodes mais qu’on doit souvent également tempérer. Oui, le timbre grave y est, oui, des ambiances post punk semblables aux quatre de Manchester également mais de manière dépouillée, minimale, moins brute, avec, c’est là la surprise, des influences dub parfois marquées (‘Room’, ‘Dreams of pleasure’, 'Babies on a battlefield'...). Au départ, presque tout tourne autour de la rythmique, la guitare joue un rôle relativement secondaire dans des atmosphères fantomatiques évoquant davantage les Cure époque ‘Seventeen Seconds’ ou ‘Faith’ (le discret clavier). Peu de variations, le combo laisse tourner ses structures de manière monochrome et hypnotique, sans jouer le jeu du ‘couplet/refrain’, comme pour mieux expérimenter sur les ambiances. Des ambiances de vide, d’agonie, tant le dépouillement frise l’os parfois (‘Dreams of pleasure’ presque uniquement axé sur la batterie, la voix, la révère et un saxo intermittent). Une mise en bouche sèche, la salive manque. Pas longtemps. Un an après, le groupe a progressé, friand toujours d’atmosphères (avec ce goût du dub) mais qu’il a d’un côté enrichi d’instruments exotiques (koto, violon, flûte indienne, tabla…), d’un autre d’une gravité marquée sur le chant. Les Belges n’hésitent pas non plus à dénouer ce qu’ils ont crée…La transe, c’est bien, mais quelques notes grinçantes de violon ou de saxophone rappellent que rien n’est jamais acquis. Moins de sable sur le palais mais un dépouillement dans la production qui n’a pas disparu, idem pour l’envie d’expérimentation. Ecoutez ‘Moving creatures’ épuré jusqu’à l’os, certes dub mais qui préfigure clairement une forme de techno minimale. Nos Belges se lâchent encore plus sur une version de ‘Babies on a battlefield’ plus dur dans la voix mais qui doit à la dub plus qu’à la cold wave, à moins qu’il ne s’agisse d’un hybride. Ce titre est repris dans une optique plus wave justement sur le mini d'après, ‘It’s all over now’, débarrassé de la réverbération, écourté, avec une guitare présente. Bien que correcte, cette version sonne affadie comparé à la première, plus glauque (les cris de bébés déformés), plus riche en sonorités. Disons qu’avec ‘It’s all over now’, le combo opte pour une cold wave rageuse, dure, moins expérimentale et diluée, directe mais aussi un brin plus conventionnelle sans pour autant diminuer sa qualité car les artistes se montrent plutôt doués pour tisser des mélodies aisément identifiables. Vous l’aurez compris, ce premier volume paraît avoir été publié pour rétablir l’identité complète de Siglo XX. Bien sûr ils ont écouté Joy Division et les Cure mais à l’image de leur pays, une terre unique au croisement de pas mal d’influences, leur musique sait être unique elle-aussi…

note       Publiée le jeudi 11 octobre 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Antler Tracks I' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Antler Tracks I"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Antler Tracks I".

ajoutez une note sur : "Antler Tracks I"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Antler Tracks I".

ajoutez un commentaire sur : "Antler Tracks I"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Antler Tracks I".

born to gulo › vendredi 12 octobre 2018 - 11:49  message privé !

Ne connaissant que Fear & Desire dont j'aime beaucoup le Joy Division subtilement revisité, ceci fait envie. Edit : ah oui d'accord, la cote est sympa sur discogs.