Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAApocalypse › Apocalypse

Apocalypse › Apocalypse

vinyl 33t | 9 titres | 37:43 min

  • 1 Digital Life [05:07]
  • 2 A Tale Of A Nightmare [03:29]
  • 3 Crash! [04:27]
  • 4 Fuck Off And Die [04:38]
  • 5 The Night Before [04:08]
  • 6 Apocalypse [04:19]
  • 7 Back To The Fire [03:17]
  • 8 Dark Sword [03:37]
  • 9 Cemetery [04:41]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Produit par Apocalypse. Enregistré par Jean Ristory à l'Aquarius Studio, Genève. Mixé par Flemming Rasmussen au Sweet Silence Studio, Copenhague.

line up

Zurch (guitare), Carlos (voix), Bourreau (basse), Juls (guitare), Momos (batterie)

remarques

Sorti en vinyle chez Crash Records (label du groupe), puis sous des artworks différents en cd, vinyle et cassette chez Under One Flag, Out of Tune Records et N.E.W. Réédité en 2016 par Divebomb Records (cd, digital).

chronique

J'ai encore trouvé un Metallica ! Venu de Suisse, Apocalypse nous montre quatre cavaliers qui courent, suivant une première "fucking" démo... et je crois qu'on peut dire que lorsque ces cavaliers gambadent il va falloir choisir entre son destin et la mort... mais évidemment, quelques petites rigolades émailleront cet album - écoutez la fin de "Digital Life" ou de "Fuck Off and Die", dignes des meilleurs efforts solos schlager metal de Tom AngelRipper ! Alors, nanard ? Mauvaise copie ? PAS SI vite. La surprise passée, après avoir lu qu'ils ont tourné avec Metallica on se dit, bon, OK, c'est du thrash, c'était la mode, les gens s'influençaient les uns les autres, donc si on aimait le thrash en 87 on aimait Metallica et on aimera Apocalypse... à ceci près que le chanteur, même s'il lance certains "haaaay" hetfieldien a beaucoup moins de grain dans sa voix, que le groupe ne s'aventure heureusement pas dans des morceaux alambiqués et trop longs, que le batteur joue bien de la batterie et que rôde dans l'air un désespoir bien local, exprimé dans la sécheresse de ces solos assez éloignés du soleil du pacifique se reflétant dans les chromes des Harley Davidson qui pétaradent sur les routes de la baie de San Francisco... on retrouve dans la netteté de cette interprétation une rigueur, une psychopathie particulière à ce son transalpin, couvert par l'ombre glauque, bipolaire, maniaque de Celtic Frost ou Coroner ; donc oui, différences il y a et l'album se démarque donc un petit peu des hénaurmes clins d'oeil cités. Si je lis bien l'histoire du groupe, ils se sont désintégrés peu de temps après la parution de leur second album "Faithless" paru cinq après celui-ci, on va dire au moment où tous ces groupes de thrash des années 80 s'évaporaient comme ces espèces d'oiseaux ou de chauve-souris en France. Le thrash metal comme la planète bleue est donc un organisme complexe, évoluant comme un poisson qui auraient développé des plumes pour éviter de se faire bouffer par des rats géants. Quoi je m'égare ? Et alors ? Vous en chroniquez beaucoup vous du thrash metal de 1987 en 2018 hein ? BON. Enfin cet album vaut ses quatre étoiles surtout pour la face B, représentant le côté "on commence à s'exprimer" du groupe, on complexifie le propos, on se rapproche de Megadeth, du heavy / thrash bien technique - la face A elle ressemble beaucoup a une grosse marrade de fans de thrash américain. Cela devait être cool quand même, quand on y pense, de jouer cette musique, à cette époque-là. On comprend la nostalgie. On comprend les gens qui collectionnent des cassettes audio en 2018 ! Le vintage ! Le ringard ! San Francisco s'éveille.

note       Publiée le mercredi 10 octobre 2018

Dans le même esprit, Rastignac vous recommande...

partagez 'Apocalypse' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Apocalypse"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Apocalypse".

ajoutez une note sur : "Apocalypse"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Apocalypse".

ajoutez un commentaire sur : "Apocalypse"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Apocalypse".