Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Specials › Singles

The Specials › Singles

cd • 16 titres • 58:16 min

  • The Specials
  • 1Gangsters2:46
  • 2Rudi, a Message to You2:52
  • 3Nite Klub3:12
  • 4Too Much Too Young2:04
  • 5Guns of Navarone2:20
  • 6Rat Race3:08
  • 7Stereotype3:49
  • 8International Jet Set4:11
  • 9Do Nothing3:52
  • 10Ghost Town5:59
  • 11Why?3:54
  • 12Friday Night, Satudrday Morning3:34
  • The Special A.K.A.
  • 13War Crimes4:03
  • 14Racist Friend3:48
  • 15Nelson Mandela4:34
  • 16(What I Like Most About You Is Your) Girlfriend4:02

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

remarques

chronique

Deux des singles les plus forts de The Specials sont… Absents, sur les deux premiers albums. Tous deux contemporains de ces disques, tout à fait raccord – voire pur concentré – de l’atmosphère de chacun mais « tirés » à part. Bonne politique, d’un certain point de vue : après tout en agissant ainsi, le groupe s’assurait que les auditeurs auraient envie d’y croquer ; tout en ne leur resservant pas la même ration, d’un support à l’autre. Bon… Respectivement, donc : Gangsters, à l’époque du premier album ; et Ghost Town pour celle de More Specials. Bon bout compact, musculeux, de leur ska à froid, enjoué mais cogneur, pour le premier. Ambiance rétro mais production tranchante, moderne, crissements de pneus et voix perchées, séduisantes et vaguement menaçantes – immersion dub – pour Ghost Town ; basse dodue, parties de cuivres fantomatiques (eh…) ; atmosphère de ville désertée, dancefloors fermés, ennuis, poussière, nuits blanches, jeunes têtes et corps empesés, échauffés par l’inaction. Sans aucun doute l’un de mes morceaux préférés du groupe – pas usé alors qu’entendu « partout », remixé, samplé pléthoriquement. (Je me souviens même d’une version drum’n’bass/dubstep, dans un squat, une soirée de cramés… Bref). À part ça, cette compile, aucun intérêt ? Eh bien si. Quelques autres faces – moins puissantes peut-être mais excellentes, n’empêche. (Rat Race – ce n’est pas une reprise de Marley… de même que Concrete Jungle sur le premier album n’en était pas une autre ; Why? ; l’instrumentale Guns of Navarone – idée reprise aux Skatalites, me semble-t-il ; Friday Night, Saturday Morning). Quelques versions live tirées du même premier disque – encore plus nerveuses, ramassées, que sur l’album, explosives. Stereotype (tiré de More Specials), malheureusement privée de sa coda dub – et de son pluriel d’origine, curieusement – mais toujours foutrement bien troussée. Un curieux choix, d’accord, concernant l’album In the Studio (sorti sous le nom The Special AKA) : les trois titres les plus politiques, et en leur époque volontiers polémiques (War Crimes) du disque… Mais Girlfriend, au bout, qui rétablit toute l’étrangeté de ce drôle de disque – disparate et muté, sourd et lancinant. Après ça : retourner aux albums ? S’y jeter si on ne s’y est encore frotté ? Très certainement… Mais tiens. Voilà Ghost Town qui une fois de plus me revient, intacte, d’à travers les brumes et les histoires. (PS : Ah oui, manque aussi – seulement ? – à cette somme le flippant mais assez brillant The Boiler, avec Rhoda Dakar qui raconte un viol – un "date rape", comme disent les anglophones – du point du vue de la victime, à la première personne, sur fond de muzak qui tourne mal... Un voilà un qui n'aurait pas fait, c'est sûr, un joli prospectus).

note       Publiée le lundi 1 octobre 2018

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Singles" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Singles".

notes

Note moyenne        4 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Singles".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Singles".

Dioneo › mercredi 29 avril 2020 - 11:02 Envoyez un message privé àDioneo
avatar

Eh eh, ben de rien ! Il est bien flippant et bien "cold", ouais, ce morceau, et le "clip" en question est en effet complètement au diapason. Dommage que ce soit passé autant inaperçue, oui - la désintégration de ce qui restait du groupe ayant sans doute pas mal joué là-dedans. (Bon, et le côté super "inconfortable" de là chose sûrement aussi, hein, je dis pas... C'est pas "festif", on va dire, le truc).

Note donnée au disque :       
allobroge › mercredi 29 avril 2020 - 01:46 Envoyez un message privé àallobroge

Aaagh, merci pour le clip ci joint du chef d'oeuvre absolu et méconnu des Specials, The Boiler, alias le ska le plus cold du monde !

Damodafoca › mercredi 3 octobre 2018 - 16:41 Envoyez un message privé àDamodafoca

Ahhhh, Ghost Town !! Quel morceau !!

Shelleyan › lundi 1 octobre 2018 - 22:08 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Yeaaaaah, les Specials, quelle bonne idée ! C'est pêchu mais grave parfois, contestataire mais funky...Franchement, j'adore...'Ghost town', rampant et fantômatique, 'Rudi, a message to you', 'Gangsters', 'Rat race'...Pour des mecs comme moi qui n'aimaient pas le ska, (surtout) eux et Madness ont ouvert pas mal de portes...J'ai opté pour un best of plutôt, histoire d'avoir en plus 'Rude boys outa jail'...

Note donnée au disque :