Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHawkwind › Live seventy nine

Hawkwind › Live seventy nine

cd | 7 titres | 45:15 min

  • 1 Shot down in the night [07:39]
  • 2 Motorway city [08:09]
  • 3 Spirit of the age [08:20]
  • 4 Brainstorm [08:41]
  • 5 Lighthouse [06:25]
  • 6 Master of the universe [04:33]
  • 7 Silver machine [01:23]

enregistrement

Enregistré live le 8 décembre 1979 au St. Albans City Hall

line up

Tim Blake (claviers, chant), Dave Brock (guitare, claviers, chant), Simon King (batterie), Huw Lloyd-Langton (guitare, chant), Harvey Bainbridge (basse, chant)

chronique

Styles
rock
hard rock
Styles personnels
space rock

Hawkwind est mort ! Vive Hawkwind ! Le hiatus ne fut pas très long, une petite année et demi (et encore, même mort, le groupe a quand même trouvé le moyen de sortir un album, "PXR 5", et le groupe 'intérimaire' "Hawklords" aura lui aussi pondu un disque "25 years on" !). Autant dire que ce split sera presque passé inaperçu d'autant plus que la reformation du groupe s'est déroulée quelques mois après la sortie de leur précédent disque (qui lui avait été enregistré l'année précédente - avant le split - vous suivez ?). Avant même de retourner au charbon pour enregistrer un nouvel album, la bande à Dave Brock décide à l'automne 1979 de s'embarquer pour une nouvelle tournée britannique. Et c'est une des dates de cette tournée qui a servi, curieusement, pour l'enregistrement de leur deuxième album live officiel, "Live Seventy-Nine", après le largement acclamé "Space ritual" de 1973. Là où on aurait pu s'attendre à un disque focalisé sur les derniers enregistrements du groupe, on a droit à une set-list étonnante qui commence avec un inédit écrit à l'origine pour Hawklords mais qui n'a pas vu le jour ! On a aussi droit à un morceau, "Lighthouse", issu de la carrière solo de Tim Blake aux claviers (d'ailleurs, il s'agit du moins bon morceau de ce live - trop décalé) ! Et au milieu de tout ça, on a 3 vieilleries, un inédit qui sortira sur le prochain disque d'Hawkwind, "Levitation". Seul "Spirit of the age" vient de la deuxième partie de carrière d'Hawkwind, post-1975. Pourtant, le son et le style du groupe sont ici totalement dans cette mouvance plus moderne, un space rock aventureux, mais plus froid, presque mécanique avec des claviers plus synthétique que vraiment brumeux. La comparaison avec le "Space ritual" est frappante. On est maintenant loin du flower power. Le propos ici est plus rude, brut, quasi-hard rock dans le son même si la base est toujours la même, celle de créer une musique aérienne, planante et répétitive. Et franchement, ça le fait bien ! J'aime bien leur évolution jusqu'à présent. "Brainstorm" et "Master of the universe" sont totalement transformées, beaucoup plus moderne, bien plus speed et rentre-dedans. La version de "Silver machine" est extrêmement courte, à peine plus d'une minute car Dave Brock en avait marre de se sentir obligé de la jouer étant donné qu'il s'agit de leur plus gros hit, donc il a décidé d'en faire une version bâclée, arrêtée de la manière la plus brutale possible par une grosse détonation pour en finir avec ! Étonnant alors de retrouver ce morceau l'année suivante dans une version alternative sur un de leurs futurs albums ! Hawkwind est de retour et continue sa mutation, son évolution, ce que le groupe ne cessera de faire tout au long de sa carrière par la suite. Il est rafraîchissant de voir le groupe avoir autant la niaque pour son retour. Cela augure de bonnes choses pour leur avenir immédiat. En tout cas, ce live fait du bien, il nous montre un groupe tourné vers l'avant et qui a la pèche ! Reste quand même une pochette particulièrement hideuse !!!

note       Publiée le lundi 24 septembre 2018

partagez 'Live seventy nine' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Live seventy nine"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Live seventy nine".

ajoutez une note sur : "Live seventy nine"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live seventy nine".

ajoutez un commentaire sur : "Live seventy nine"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live seventy nine".

SEN › lundi 24 septembre 2018 - 23:17  message privé !

Tout à fait d'accord avec toi sur l'influence et l'importance de feu Huw Lloyd-Langton dans tous les albums de Hawkwind qui vont suivre...

Note donnée au disque :       
magnu › lundi 24 septembre 2018 - 22:28  message privé !

C'est vrai que la différence est flagrante avec le précédent live 'Space Ritual': Le groupe est plus concis, s'échappe beaucoup moins dans de longues jams insensées. C'est une autre époque et le punk est passé par là. Alors non, cet album n'est pas un indispensable dans la discographie du groupe; Mais il a au moins le mérite de montrer un groupe vivant, en perpétuelle évolution et, avec le retour du guitariste Huw Lloyd-Langton, qui va apporter énormément au son du groupe dans les années 80. PS : J'aime beaucoup aussi 'Lighthouse" ;)

Note donnée au disque :       
Nicko › lundi 24 septembre 2018 - 22:07  message privé !
avatar

On doit avoir le même double-CD "Levitation" + "Live seventy nine". Je pense que ça doit répondre à ta question... ;)

Note donnée au disque :       
SEN › lundi 24 septembre 2018 - 22:00  message privé !

ça préfigure la chro de Lévitation ça ? depuis le temps :)

Note donnée au disque :       
SEN › lundi 24 septembre 2018 - 21:54  message privé !

aaaaahhhh ! Voilà qui fait plaisir ! j'ai découvert Hawkwind avec un double CD qui regroupait LEVITATION et ce live c'est dire s'il compte à mes yeux ! Par contre contrairement à ce que pense NICKO je trouve que "Lighthouse" est un des meilleurs titre du Live avec "Brainstorm" (fantastique) et le requiem de "Silver Machine" ! Un album hautement recommandable !

Note donnée au disque :