Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHDavid Alexander Hess › The Last House On The Left Original 1972 motion picture soundtrack

David Alexander Hess › The Last House On The Left Original 1972 motion picture soundtrack

cd • 17 titres • 31:54 min

  • 1Intro/Opening credits01:26
  • 2Little cows lookin' for some grass01:08
  • 3Wait for the rain02:39
  • 4Baddies' theme01:01
  • 5Mari's birthday surprise01:43
  • 6Water music / Sadie and Krug02:50
  • 7Phyllis spills her guts01:56
  • 8Now you're all alone02:20
  • 9Ada's chickens00:30
  • 10The chase02:38
  • 11Daddy, put your coat of many colors on02:14
  • 12Mayhem montage02:39
  • 13Ice cream song01:36
  • 14Urban snatch01:01
  • 15Blow your brains out02:18
  • 16Etude for chainsaw / Goodbye Dick01:55
  • 17Aftermath / End credits02:00

line up

David Alexander Hess (chant, guitares), Romeo Penque (trompette, flûte), Steve Chapin (chant, basse, kazoo, piano), Tom Chapin (chant, guitares), Cash Monet (batterie), Doug Walker (guitares), Specs Powell (percussions), Manny Vardi (violon, synthés)

remarques

Les versions CD contiennent les bonus tracks suivants : 18/ Daddy, put your coat of many colors on (vocal mix) - 19/ New York Times - 20/ Promised land - 21/ Wait for the rain / The road leads to nowhere (2002 version by Bo & Jesse Hess)

chronique

"La dernière maison sur la gauche"... Voilà un film faisant partie des plus sadiques et malsains jamais réalisés. Il s'agit du premier film de Wes Craven et pour un coup d'essai, il n'a pas fait les choses à moitié ! Sans vous faire une critique du film, il s'agit d'un mélange entre une vieille histoire suédoise datant du Moyen Âge (et qui a fait l'objet d'un film par Ingmar Bergman dans les années 50 - "La source") avec une histoire contemporaine arrivée à deux filles sortant d'un concert d'Alice Cooper aux Etats-Unis au début des années 70. Le film, sacrément dérangé, possède une bande-son que j'ai réussi à dénicher sur un label norvégien de black metal ! Forcément, je n'ai pas pu m'empêcher de la prendre tellement le thème principal est marquant. En fait, pour faire ressortir la cruauté du film, le parti-pris a été de créer une musique totalement décalée et à contre-courant de l'ambiance du film. On a donc une musique très joyeuse et entraînante, très américaine folk/country 60's avec un chant amusé racontant les atrocités commises par Krug et ses complices sur les jeunes filles. On nage en pleine campagne américaine à écouter un Neil Young et un Bob Dylan joyeux et calmes ! Et plus les scènes sont cruelles, plus la musique est douce et paisible. Le meurtre de l'une des deux filles se déroule alors qu'en fond sonore est joué la ballade à la Beatles "Now you're all alone", conclue par le coup de feu fatal. Pour le coup, cette BO remplit entièrement son rôle. Allié au film, il donne une dimension supplémentaire aux images. "Wait for the rain" avec son refrain se terminant par "The road leads to nowhere" reste en tête tout le long du film et accentue l'aspect tragique du film. L'écoute seule de la musique est moins percutante. Toutes les parties musicales ont été mise, incluant toute une série de morceaux bruitistes plus ou moins intéressants, s'insérant certes parfaitement dans le film mais qui rendent moins bien sur CD. De plus, la qualité des titres est inégale avec une série de titres moins finis moins aboutis. Alors oui, la musique est totalement appropriée au film, l'effet de décalage avec les images accentue réellement leur impact, donc on ne peut que louer ce travail. Mais en ne gardant que la musique, l'intérêt est un peu moins frappant, il y a quand même pas mal de titres un peu niais ou pas assez travaillés. Aussi, chose amusante, le principal compositeur et interprète de cette BO n'est autre que l'acteur ayant joué le rôle de Krug, le leader de la bande de sadiques s'étant attaquée aux jeunes filles ! A noter que la version CD contient des bonus track dont une reprise du thème principal de la BO, "Wait for the rain", interprétée par les enfants de David Hess après son décès. Cette version est plus moderne dans un style très années 90 mais vraiment sympa et surtout très touchante. Même si la BO en elle-même reste dans sa globalité inégale, elle est indissociable du film qu'elle illustre et est en grande partie responsable de son succès et de sa qualité que je ne peux que vous encourager à découvrir si ce n'est pas déjà fait ! Un must de sadisme !

note       Publiée le dimanche 23 septembre 2018

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Last House On The Left Original 1972 motion picture soundtrack".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Last House On The Left Original 1972 motion picture soundtrack".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Last House On The Left Original 1972 motion picture soundtrack".