Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLes Modules Etranges › Aldébaran

Les Modules Etranges › Aldébaran

cd • 16 titres

  • 1Intro
  • 2Dracula
  • 3Possession
  • 4Satan's nightclub
  • 5Pet semetary
  • 6Lament
  • 7Hypnagogia
  • 8Vulpecula
  • 9Possession [Airworld Remix]
  • 10Satan's Nightclub [Auti Dari Remix]
  • 11Vulpecula [Remix by Seppukuma]
  • 12Anathème [Orestes Recreation of LME]
  • 13Hypnagogia [Remix by Baba Yaga]
  • 14Possession [Khaoman Remix]
  • 15Hypnagogia [Maxim Gall Remix]
  • 16Outro [People Theatre Remix]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

line up

Osiris (synthés, loops, manipulations), Baba Yaga (synthés, loops, voix)

remarques

Emballage spécial dans un poster; existe en édition vinyle et cassette. https://lesmodulesetranges.bandcamp.com/

chronique

‘De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace !‘, clamait Danton et ainsi agissent les Modules Etranges. Eux qui n’ont jamais cessé de se réinventer ont cette fois poussé la maxime plus loin encore que dans les rêves les plus absurdes de leurs fans. Rares sont les groupes capables de tourner leur gouvernail à 360 degrés d’un seul coup, sans prévenir…Peut-être parce qu’ils n’ont rien à perdre, rien à prouver ? Quiconque suit le fil d’actualité du projet sur les réseaux sociaux sait à quel point Jenn (Osiris) apprécie Coil. Désormais solidement secondé à l'écriture par Baba Yaga, plutôt que de multiplier les side-projects, il a préféré assumer les diverses parts de sa personnalité créatrice sous la seule étiquette ‘Module Etrange’. Vous n’aimiez pas ce groupe ? Vous adoriez ce groupe ? Qu’importe, écoutez ce disque, il ne ressemble à rien de ce qu’il a pu faire, esquisser, ou même suggérer. ‘Aldébaran’ est un pur album d’ambient expérimental et ses titres sont ultra trompeurs (clins d’oeil moqueurs peut être ou hommages ? ). Vraiment flippant, il a tout les atouts pour constituer la B.O. d’un giallo épicé d’une pointe de satanisme à la Hammer. Bye bye guitares, mélodies, ambiances rock, post-punk, electro…Tout se joue ici sur les climats. On songe à un gros melting pot de Deutsch Nepal (‘Possession’), John Carpenter possédé par Satan (‘Satan’s nightclub’, ‘Lament’) ou Coil (‘Hypnagogia’, ‘Vulpecula’ et son érotisme onirique). Peu de sons aigus, quasiment aucune percussion, tout est axé sur les basses, les torsions électroniques, quelques accords d’orgue (‘Pet semetary’), des voix lointaines et trafiquées pour un rendu nocturne angoissant. L’album anti-commercial par définition et pur dans son intention. Parfait sous cette forme en ce qui me concerne et disponible en vinyle. Pour la cassette et le cd, les deux artistes ont préféré y adjoindre divers remixes audacieux mais pas forcément nécessaires à mon goût qui ne font que déplacer ce qui existe déjà, même si l’ambiance de nuit est conservée. On déguste de l’inédit avec ‘Anathème’ et surtout le final ‘Outro people’ (la seule composition avec un beat), très calibré Giorgio Moroder des ténèbres. Mini poussée d’adrénaline conclusive pour un disque risqué mais parfaitement réussi. 4,5/6

note       Publiée le mardi 28 août 2018

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Aldébaran" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Aldébaran".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Aldébaran".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Aldébaran".

Richard Envoyez un message privé àRichard

Bien alléchante cette petite chro. C'est certain, s'il y a bien une chose qu'on ne peut pas reprocher aux Nantais, c'est le surplace et la redite. Je n'accroche pas à tout, loin de là mais cette intégrité artistique (me) fait du bien. A noter, pour info, Azia l'ex chanteuse du groupe et composante essentielle pour moi des LME a crée un projet electro wave : Nabta.