Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPProtomartyr › Under color of official right

Protomartyr › Under color of official right

cd • 14 titres

  • 1Maidenhead
  • 2Ain't so simple
  • 3Want remover
  • 4Trust me Billy
  • 5Pagans
  • 6What the wall said
  • 7Tarpeian Rock
  • 8Bad advice
  • 9Son of dis
  • 10Scum, rise !
  • 11I stare at floors
  • 12Come & see
  • 13Violent
  • 14I'll take that applause

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Key Club Recording, Benton Harbour, Michigan, USA

line up

Joey Casey (chant), Greg Ahee (guitare, synthé), Scott Davidson (basse), Alex Leonard (batterie)

remarques

chronique

Styles
post punk

Protomartyr…Le premier martyr. Martyr de quoi ? Du libéralisme américain ? De la grande Mecque de Detroit, la ‘Motor City' ? ‘On a tous perdu nos job, nous n’avions donc rien de mieux à faire que des chansons’…Et de s’inscrire dans la lignée des Père Ubu, The Fall et autres héros d’une génération pour qui le punk ne suffisait déjà plus. Sur scène d’ailleurs Joey Casey a des petits airs de Mark E. Smith mais version sympa; s’il affiche un air blasé, les poches de son veston remplies de bière, il ne dédaigne pourtant pas communiquer avec le public et on sent qu’il apprécie la reconnaissance que reçoit son groupe. Effectivement, Protomarytr ont le truc, celui qui fait d’eux un grand groupe avec des choses à dire même si, à l’image de ses influences, Casey crypte son militantisme par une prose un peu tordue à plusieurs niveaux de lecture. Le groupe a quelque chose d’un hybride entre Joy Division et The Fall mais en version américaine. Dans un Detroit économiquement et socialement dévasté, le post punk redécouvre son aspect le plus rugueux, une forme de pulsion animale, qui se traduit par des éclats de guitare sales au milieux de structures compactes, un chant profond qui semble parfois perdre brièvement le contrôle de lui-même sous la poussée d’une colère fugitive. Une musique urgente mais subtile, apte à mêler frappe sèche et martelante, grattes cristallines et noisy, mélodique, franche dans sa portée et ses ambiances. ’Tarpeian rock’, ‘Son of dis’, ‘Bad advice’ raviront les fans de The Fall tandis que ‘Scum, rise’ propose une version hargneuse et sale de Interpol (‘Come and see’ en serait le pendant propre); parfois c’est le spectre de Ian Curtis qui est invoqué mais de loin car Protomartyr sont tout sauf des copieurs. S’ils ne cachent pas leur dévotion pour les figures de proue d’un certain post punk (Mark E. Smith en tête), ils se positionnent en héritiers plus qu’en suiveurs, ce qui fait toute la différence.

note       Publiée le lundi 27 août 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Under color of official right".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Under color of official right".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Under color of official right".

Rastignac › mardi 28 août 2018 - 18:40  message privé !
avatar

Idem, groupe qui fait appuyer sur repeat assez facilement, je m'écoute ça quand j'ai les nerfs, ça passe bien, parce que même si ça se veut abstrait dans le discours on comprend rapidement que ça rigole pas des masses... J'ai chopé le dernier EP tout jaune, pas encore écouté, ça me rappelait la pile de choses qu'il faut que je m'enquille... la musique, c'est Sisyphe et compagnie !

zen › mardi 28 août 2018 - 15:51  message privé !

Moi j'attends la réédition du premier LP, qui pour le coup était beaucoup plus punk avec un gros coté Dicks (je trouve). Leur évolution est chouette en tout cas, et çà reste un des groupes actuels les plus intéressants à voir en concert.

JUDerAtS › mardi 28 août 2018 - 15:21  message privé !

Super groupe , merci pour la découverte ! Allez hop, vinyle commandé .

Twilight › lundi 27 août 2018 - 19:05  message privé !
avatar

Je les ai vus en concert mardi passé, j'ai pu compléter ma collection ;0). D'autres vont arriver...

Note donnée au disque :       
zen › lundi 27 août 2018 - 17:42  message privé !

Ah ben il était temps d'en parler de ce groupe !