Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSurgical Meth Machine › Surgical Meth Machine

Surgical Meth Machine › Surgical Meth Machine

  • 2016 • Nuclear blast NB 3680-2, Nuclear Blast – 27361 36802 • 1 CD

cd • 12 titres

  • 1I'm sensitive
  • 2Tragic alert
  • 3I want more
  • 4Rich people problems
  • 5I don't wanna
  • 6Smash and grab
  • 7Unlistenable
  • 8Gates of steel
  • 9Spudnik
  • 10Just go home
  • 11Just keep going
  • 12I'm invisible

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Al Jourgensen (chant, basse, guitares, programmation, production), Sammy D’Ambruoso (voix, guitares, programmation, production)

Musiciens additionnels : Jello Biafra, Betty X, Sabina Koenig (voix additionnelles)

remarques

chronique

Al Jourgensen…Un drôle de zigue qui vit sa vie tellement au delà du mur du son qu’il en deviendrait presque immortel…Ministry enterré pour de bon après ‘From Beer to Eternity’ et la mort de son gratteux (ah ah ah, on sait déjà que c’est du flan puisque Ministry, doté d’un fort bon nouvel album, est actuellement en pleine tournée mais c’est tellement routinier que c’est même plus un scoop), pas question de rester oisif car sa véritable mort, c’est ça, l’inactivité, surtout en plein sevrage. Uncle Al (‘for president’, je me réfère au design d’un des nouveaux t-shirts) a donc aussitôt lancé un nouveau projet qui a presque tout d’un one man band d’ailleurs puisqu’il joue quasiment de tout…On va se la jouer ‘Surgical Meth Machine pour les nuls’: tu imagines que tu places ta tête dans le chargeur d’une mitraillette en plein tir et tu auras une petite idée. C’est l’aspect le plus violent de Ministry qu’on retrouve sur des morceaux tels que ‘I’m sensitive’, ‘Tragic Alert’, ‘I want more’ (superbe thème de gratte), ‘Smash and grab’ avec une boîte lancée à 500 à l’heure, des riffs metal, un zeste de sons électroniques, des kilomètres de samples et les fameux vocaux de notre Cubain (ex-)junkie moulinés aux effets…Reprendre son souffle dans ce déluge est une gageur tant les titres s’enchaînent sans le moindre temps mort ni le plus petit signe de ralentissement…Jusqu’au final ‘I’m invisible’ radicalement à l’opposé de tout ça. Al y chante vraiment, l’ambiance fleure bon la new wave cabaret ralentie sous marijuana, comme si notre grand farceur se foutait de la gueule de ceux qui ne jurent que par ses premiers albums mais avec humour. Il n’en manque pas d’ailleurs comme en témoigne ‘Unlistenable’ qui se présente comme un collage de bruits d’applaudissements, de chiottes, sur lequel il règle ses comptes avec ceux qui déversent leur critiques négatives sur les artistes, bien pépères derrière leurs écrans (euh, les internautes, hein, pas les vrais chroniqueurs comme ceux de G.O.D.). On se croirait limite à un show de Beavis et Butthead et Jourgensen n’hésite pas à s’auto-parodier en proclamant que Ministry fait partie des groupes à foutre aux ordures…Avant d’enchaîner par une reprise de Devo méconnaissable mais pas inintéressante qui démontre qu’il a bon goût. Histoire de décortiquer à la loupe pour ne pas conclure trop vite, on décèle des effluves de Lard dans ‘I don’t wanna’ (Jello est d’ailleurs présent) et de Suicidal Tendencies dans ‘Rich people problems’ (le phrasé surtout). Humour encore, on me souffle dans l’oreillette que la pochette représente les radiographies de la mâchoire de Uncle Al lors de sa dernière visite chez le dentiste. Pourquoi ? Lisez ses mémoires, c’est épique, ce mec est un miraculé. Y aura-t-il une suite ? Allez savoir et c’est pas très important, ce disque assez éprouvant quand même vu sa vitesse de course dégomme à tout va entre haine pure et humour corrosif…Totalement à l’image de son créateur.

note       Publiée le jeudi 23 août 2018

Dans le même esprit, Shelleyan aka Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Surgical Meth Machine".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Surgical Meth Machine".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Surgical Meth Machine".

born to gulo › dimanche 8 décembre 2019 - 16:31  message privé !

Excellent en toute simplicité.

Note donnée au disque :       
Langouste-mayonnaise › mercredi 29 août 2018 - 17:14  message privé !

SMM j'ai écouté 3 extraits sur YT, j'ai trouvé ça d'un platitude effarante.

Bernard › mercredi 29 août 2018 - 13:13  message privé !

Pour être franc après trois écoutes je songeais sérieusement à le revendre tellement je trouvais ça mauvais. Suite à la chro je vais lui redonner sa chance, mais c'est vraiment pas gagné. Pour Uniform je dois dire que pour l'instant je préfère largement Wake In Fright à The Long Walk (le nouveau). Ceci dit ils n'ont pas non plus le même nombre d'écoutes au compteur, donc...

Langouste-mayonnaise › samedi 25 août 2018 - 14:46  message privé !

Pour Uniform je dirais plutôt Bodychoke en mode toutes griffes dehors que Joy Division. 'Fin bon, ça reste dans la famille.

Rastignac › vendredi 24 août 2018 - 22:36  message privé !
avatar

AH ben tiens j'ai écouté ça hier (Uniform - avec le gamin devant la grille avec un truc sur Dieu imprimé sur le tshirt, il parait que le chanteur a du mal avec son catholicisme dixit le label), j'ai pas vraiment pensé à Ministry mais plutôt à du noisecore bien brutal. Avec les potards à 11, ce qui au début est un peu risible, et puis après ça prend bien.