Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAA*I › Le Chant du cygne noir

A*I › Le Chant du cygne noir

cd | 9 titres

  • 1 Dark stars
  • 2 We are one nation
  • 3 Holy Grail
  • 4 Goodbye Lady Red
  • 5 Sin of Sin (Final Mix)
  • 6 A Secret
  • 7 Fire walk with me
  • 8 Odyssey
  • 9 Ashes to Ashe

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Pedro (chant, musique), Philox (musique)

Musiciens additionnels : Dan Södergvist (chant sur 'Ashes to ashes')

remarques

Le nom réel est: A?I

chronique

Styles
electro

La tête dans l’espace, les doigts sur les touches de clavier…Entre le ciel et la terre, il y a ce cygne noir, les ailes déployée et une musique électronique sonnant comme un pont entre deux époques…Difficile de ne pas songer à Kraftwerk parfois dans cette volonté de produire une musique électronique exigeante pas destinée à faire danser (‘We are nation’) mais nulle tentation vintage comme le rappellent vite des titres de la trempe de ‘Holy grail’, râpeux, légèrement mâtinés d’expérimentations indus telles qu’on les trouvait chez Ant Zen, l’excellent ‘Goodbye Lady red’ a même des petits airs du Jean-Michel Jarre époque ‘Oxygène’ mais version obscure. En fait, ce disque échappe aisément aux catégorisation: rien de post punk ni de new wave là dedans, encore que…De l’ambient ? Il est certain que ce chant du cygne noir dégage une aura assez prenante mais réduire ces chansons à de simples pourvoyeurs d’ambiance serait leur dénier une partie de leur portée. De l’EBM peut-être ? Même pas, cette musique ne véhicule pas la danse ou alors au ralenti. Presque immatérielle, aux limites de l’évanescence (le bon ‘Sin of sin’) avec des nappes emplies d’espace, des vocaux qui se diluent dans un éther toxique et beau à la fois, des beats ultra sec, elle pourrait constituer la B.O. d’une étrange odyssée spatiale vécue depuis la terre après prise de drogues (je vous laisse choisir lesquelles). Après ce voyage entre ombre et lumière, quelque part hors du monde mais pas loin, le groupe conclut par une reprise de David Bowie, comme pour atterrir à nouveau…En même temps, hein, ‘Starman’, l’ambiguité est conservée; d’ailleurs cette étoile noire dans le nom, hommage ? 4, 5/6

note       Publiée le samedi 28 juillet 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Le Chant du cygne noir' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Le Chant du cygne noir"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Le Chant du cygne noir".

ajoutez une note sur : "Le Chant du cygne noir"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Le Chant du cygne noir".

ajoutez un commentaire sur : "Le Chant du cygne noir"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Le Chant du cygne noir".