Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCThe Creeping Terrors › Evil witch bitch

The Creeping Terrors › Evil witch bitch

cd | 13 titres

  • 1 Intercourse with the dead
  • 2 Unholy tree
  • 3 Moonlit Bloodbath
  • 4 Evil with bitch
  • 5 The fascist monster must die
  • 6 Nurse Elvira
  • 7 Voodoo shadow
  • 8 A dick with an itch
  • 9 La Ragazza zombificata
  • 10 Double standard
  • 11 Metropolis
  • 12 Impaling hipsters
  • 13 Outro

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Consuelo de la Muerte (chant, basse), Pete Vincent (guitare), Zippo (guitare), Nathan Nothing (clavier)

chronique

Qui sont les monstres les plus effrayants ? Ceux qui, tels les zombies, vampires et autres goules hantent les films d’horreur et les romans, ou ceux qui défilent dans les rues des patches douteux cousus à leurs vestons, se montrent à la TV le visage grimaçant de haine ou simplement à la tête des gouvernements ? The Creeping Terrors abordent les deux aspects. Bien sûr, on discute morts-vivants, tombes et cimetières, mais également de problème plus réels (fascisme, sexisme, mainmise hipster…), tout cela sur un air de deathrock de belle facture. Un fond punky pour l’énergie, exprimé de manière plus sombre, sans se cantonner au pur registre horror punk pour autant même s’il est évident que le keupon demeure une influence de base pour les musiciens et que madame Consuelo de la Muerte n’a pas la langue dans sa poche. ‘Deathrock meets Riot Girrrls with an horror passion’, peut-on lire sur leur page Bandcamp. Une définition qui colle parfaitement au style du combo, assez inhabituel d’ailleurs sur les terres de Grande-Bretagne, ce qui est du coup d’autant plus réjouissant. Les mélodies sont simples, percutantes, efficaces, avec ce qu’il faut de complexité (les zikos ont de la bouteille, on trouve notamment un ex-Miguel and the Living Dead à la gratte) pour créer de vraies ambiances (‘Moonlit bloodbath’) quant au chant, il est parfaitement adéquat: rageur sans excès, râpeux quand il le faut sans perdre de sa féminité; beaucoup d'éléments qui permettent aux Creeping Terrors de se mesurer sans honte aux grand noms du deathrock américain. Comme quoi, méfie-toi, mec, Elvira pourrait bien t’en coller une si tu lui manque de respect et tu l’auras mérité !

note       Publiée le jeudi 21 juin 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Evil witch bitch' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Evil witch bitch"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Evil witch bitch".

ajoutez une note sur : "Evil witch bitch"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Evil witch bitch".

ajoutez un commentaire sur : "Evil witch bitch"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Evil witch bitch".