Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSThe Stranglers › Aural sculpture

The Stranglers › Aural sculpture

cd | 11 titres

  • 1 Ice Queen
  • 2 Skin Deep
  • 3 Let Me Down Easy
  • 4 No Mercy
  • 5 North Winds
  • 6 Uptown
  • 7 Punch & Judy
  • 8 Spain
  • 9 Laughing
  • 10 Souls
  • 11 Mad Hatter

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

ICP Recording Studios, Bruxelles, Belgique

line up

Hugh Cornwell (chant, guitare), J.J Burnel (basse, chant), Dave Greenfield (clavier), Jet Black (percussions)

Musiciens additionnels : Tim Whitehead (saxophone), Paul Spong (trompette), Paul Nieman (trombone), Carmen Franco (voix espagnole), George Chandler, Jimmy Chambers, Tony Jackson (choeurs)

chronique

Pour apprécier ‘Aural Sculpture’, il faut admettre deux choses. La première, les Stranglers font de la pop (et ils peuvent le faire bien); la seconde, leur période expérimentale est derrière eux. Il fallait le préciser parce que pour les plus réfractaires, le successeur de ‘Feline’, s’il marque le retour des instruments traditionnels, apporte aussi quelques cuivres de mauvais goût dans les bagages et une atmosphère moins agressive que par le passé. Encore que…Dès ‘La folie’, le combo avait démontré son talent pour composer une pop vicieuse et viciée, plutôt trompeuse et séduisante au final. Si le titre peut sonner légèrement pompeux, il n’en demeure pas moins qu’il regorge de bonnes choses. Le groupe a choisi de travailler son swing plutôt que son punch, ce qui se sent dans une rythmique très groovy (même si la basse perd son rôle de repère comme auparavant) et un chant tout en sensualité. Mais qu’on ne s’y trompe pas, les lancées de cuivre du final de ‘Ice queen’ (bien inutiles d’ailleurs) ne cachent pas le feeling froid du morceau, ‘Skin deep’ n’est jamais complètement rassurant malgré son côté dansant, ses claviers un brin trop FM pour être honnêtes…Et que dire de l’excellent ‘North winds’ (quel p..ain de refrain !) ? Magnifique pop hivernale au doigté glacé et prenant. ‘Laughing’ conserve cette touche froide, légèrement triste, avec un Hugh Cornwell parfait dans son interprétation (tel un Lou Reed sachant chanter). Le quatuor surprend aussi encore avec ‘Spain’ intéressant mais trop calibré dans la production de l’époque (le son de batterie entre autre) pour distiller tout son sel. Sonorités 80’s ou non, les Etrangleurs n’ont pas non plus perdu tout leur mordant, sur ‘Punch & Judy’, par exemple, dont les inutiles cuivres ne cachant jamais complètement la touche menaçante de la composition, idem sur ‘No mercy’ qui assume correctement son titre. Après, on ne va pas se mentir, on est entre potes, ce n’est pas un chef-d’oeuvre et les fautes de goût ne sont pas loin (les deux dernières pièces totalement insipides, les cuivres, je sais, je me répète). Je pense cependant que trop de critiques et de fans (dont je faisais partie à l’époque) ont dégainé trop vite, cette galette ne mérite pas leurs salves meurtrières. On a souvent loué avec raison l’extraordinaire jeu de basse de Jean-Jacques Burnel mais celui qui s’en tire avec les honneurs ici, c’est bien le chanteur. Les lignes sont bien écrites mais la production, il est vrai, trop 80’s au mauvais sens du terme aurait pu ruiner leur potentiel totalement; le travail assez extraordinaire du vocaliste va permettre de garder une ambiance somme toute un peu froide, prenante, cohérente avec la patte Stranglers, un combo qui répugne à se répéter, il faut bien l’admettre, même si l’audace n’est pas toujours payante.

note       Publiée le lundi 21 mai 2018

partagez 'Aural sculpture' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Aural sculpture"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Aural sculpture".

ajoutez une note sur : "Aural sculpture"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Aural sculpture".

ajoutez un commentaire sur : "Aural sculpture"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Aural sculpture".

Twilight › mardi 22 mai 2018 - 11:00  message privé !
avatar

En fait, j'oscille sans cesse entre le 3,5 et le 4...Ca dépend vraiment des jours...Si seulement, il n'y avait pas ces inutiles cuivres...

Note donnée au disque :       
Raven › mardi 22 mai 2018 - 02:26  message privé !
avatar

North Winds blowing....

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 21 mai 2018 - 10:48  message privé !

Pour moi ce disque est le dernier bon Stranglers.

Note donnée au disque :       
Twilight › lundi 21 mai 2018 - 10:36  message privé !
avatar

Absolument ^^ Même si je n'ai rien contre un bon saxo punky ou une trompette mélancolique, ce qui est loin d'être le cas ici....

Note donnée au disque :       
born to gulo › lundi 21 mai 2018 - 08:54  message privé !

Tu n'aurais pas juste un peu un petit problème avec les cuivres ? ^^

Note donnée au disque :