Vous êtes ici › Les groupes / artistesWW.A.S.P. › Reidolized - The soundtrack to the Crimson idol

W.A.S.P. › Reidolized - The soundtrack to the Crimson idol

cd1 • 8 titres • 39:51 min

  • 1The titanic overture03:31
  • 2The invisible boy04:18
  • 3Arena of pleasure06:05
  • 4Chainsaw Charlie07:43
  • 5The gypsy meets the boy04:14
  • 6Michael's song01:51
  • 7Miss you08:07
  • 8Doctor Rockter04:02

cd2 • 8 titres • 40:51 min

  • 1I am one06:28
  • 2The idol06:44
  • 3Hold on to my heart04:14
  • 4Hey Mama01:41
  • 5The lost boy04:36
  • 6The peace05:59
  • 7Show time01:11
  • 8The great misconceptions of me09:58

dvd • 1 titre • 63:07 min

  • 1The crimson idol - The movie63:07

blu-ray • 1 titre • 63:07 min

  • 1The crimson idol - The movie63:07

enregistrement

Enregistré au Fort Apache Recording Studio et au Stagg St. Studio

line up

Blackie Lawless (chant, guitares, basse, claviers, percussions), Douglas Blair (guitares, chant), Mike Duda (basse)

Musiciens additionnels : Michael Dupke (batterie), Frankie Banali (batterie [6 - disque 2])

remarques

Contient en bonus le film "The crimson idol" en version DVD et Blu-Ray

chronique

Styles
metal
musique de film
rock
hard rock
Styles personnels
classique revisité

le "Crimson idol" de W.A.S.P.... Certains ne s'en sont jamais remis depuis sa sortie en 1992 ! En terme d'album conceptuel, on n'a pas fait mieux en metal. Afin de fêter les 25 ans de ce disques, Blackie Lawless a décidé de réenregistrer l'album avec ses camarades de jeu actuels. Et pour ne pas simplement refaire le disque de A à Z et basta, il a décidé d'ajouter le film qui avait été tourné à l'époque, racontant l'histoire du concept, la fameuse vie de Jonathan Steel, rock star déchue, et en ajoutant au disque quelques morceaux supplémentaires, portant la durée de l'album à plus de 80 minutes, devenant par la même double-album. Tout a déjà été dit sur ce disque, même sur ces pages avec deux chroniques (double 6/6 bien évidemment...). Tout le monde doit connaître cet album et si ce n'est pas le cas, courrez le chercher ! Je vais vous parler ici de la spécificité de ce "Reidolized". Déjà, commençons par l'interprétation. Il n'y a pas grand chose à dire tellement on est proche de la version d'origine, c'est pour ainsi dire du note à note. Le son et l'atmosphère sont aussi similaires. La production est bonne dans le sens où le son d'origine n'a pas été dénaturé, on garde la même ambiance gardant intact le plaisir d'écoute. Ce qui change, c'est la puissance, le disque a un son plus ample et est un peu plus boosté. Donc franchement, ce qui me rassure, c'est que le disque n'a pas du tout été dénaturé, il ne s'agit pas du tout d'un massacre. Après, je me demande vraiment l'intérêt de l'avoir réenregistré, peut-être qu'un simple remastering aurait fait l'affaire, mais le résultat final est bon. Niveau titres nouveaux, ils sont éparpillés dans l'album pour suivre l'histoire du concept. On a trois "vrais" morceaux et trois intermèdes. On retrouve "Miss you" du dernier album "Golgotha" vraiment magnifique et qui s'intègre super bien, au même titre que "The lost boy" et "The peace" sur le deuxième CD, qui reprennent des éléments de l'album d'origine, les roulements de batterie caractéristiques et des riffs similaires. Bien évidemment, ces ajouts ne redéfinissent pas l'album mais ils ne le dénaturent pas non plus et ils n'auraient pas fait tâche sur l'album d'origine s'ils avaient été inclus en 1992. Cette nouvelle version 2.0 de l'album est vraiment sympa, ce n'est pas comme une réédition toute simple du disque. En bonus, on a le film de l'album, sur DVD et Blu-Ray (il n'y a qu'une seule version de l'objet en 2 CD, 1 DVD, 1 Blu-Ray comme ça tout le monde est content !), sans aucun dialogue avec le disque en seul fond sonore, les images illustrant la musique, comme un énorme clip en noir et blanc (avec quelques touches discrètes de rouge - dans les tons de l'artwork de l'album). Ce film ne contient par contre que l'album d'origine, sans les titres ajoutés. Nous avions pu déjà avoir l'occasion de le visionner lors de la tournée européenne du groupe qui avait joué avec les images du film en simultanée sur écran géant. Et il faut avouer que là aussi, c'est une bonne surprise, on rentre facilement dans cette histoire qui trace fidèlement la vie, la gloire et la déchéance puis le suicide de Jonathan. Franchement, quand on voit ça, on se dit que c'est dommage d'avoir attendu 25 ans pour sortir ce film parce que c'est une réelle réussite. Et c'est encore plus maintenant qu'on se rend compte du travail monstrueux qui a été réalisé pour ce disque parfait ! Je restais un peu dubitatif quand ce projet de réenregistrement a été annoncé mais au final, à l'image de la qualité de l'album, je suis bluffé par la résultat général, que ce soit au niveau de l'objet, du réenregistrement, du film et de la présentation dans un superbe Digipack. Même si, comme moi, vous êtes un fan complet de l'album d'origine, ce "Reidolized" comporte une réelle plus-value et vaut le coup de l'investissement ! Un parfait complément pour un disque légendaire !

note       Publiée le samedi 28 avril 2018

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Reidolized - The soundtrack to the Crimson idol".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Reidolized - The soundtrack to the Crimson idol".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Reidolized - The soundtrack to the Crimson idol".

Chris › dimanche 29 avril 2018 - 21:39 Envoyez un message privé àChris
avatar

Alléchant ! Je crois que ça va être mon prochain achat !