Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOThe Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI › The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split

The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI › The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split

lp | 3 titres | 23:39 min

  • The Order Of Apollyon
  • 1 Chapter one: Trident of flesh [05:07]
  • Temple Of Baal
  • 2 Caput secundum: Non sum dignus [07:39]
  • VI
  • 3 Troisième Chapitre: Aucun d'entre vous ne sera sauvé. Car c'est impossible aux Hommes et tout est possible à Dieu. Il ne va rien rester de vous, rien de votre nombre, de votre grandeur [10:53]

enregistrement

Enregistré au Bst Studio. Batterie pour les titres 1 et 2 enregistrés aux Hybreed Studios. Batterie pour le titre 3 enregistré au Studio Vallet

line up

Amduscias (chant, guitares [2]), Arkdaemon (basse [2]), AK (basse, chant [1]), Blastm (batterie [3]), Bst (guitares [1], chant [1], basse [3]), Inrvi (guitares [3], chant [3]), Saroth (guitares [1, 2], chant [1]), Skvm (batterie [1, 2])

chronique

Voilà un split alléchant avec 3 formations parisiennes de la scène black metal, possédant chacune leur propre identité. Je me suis principalement intéressé à ce split pour la partie Temple Of Baal mais j'étais bien curieux de découvrir The Order Of Apollyon et voir ce que VI allait proposer (n'ayant pas été convaincu plus que cela par leur premier mini-CD à l'époque). De plus l'objet est sublime, un LP 12" où seule la première face est gravée, la face B étant un magnifique dessin lui aussi gravé sur le vinyle. On a donc au programme une bonne vingtaine de black metal partagée entre trois groupes. Ça commence avec The Order Of Apollyon qui propose du black/death avec une petite pointe moderne notamment au niveau de quelques rythmes saccadés et de la production. Ce n'est pas spécialement original mais ça reste efficace et bien ficelé. Il y a de bons riffs accrocheurs, le morceau est honnête mais un peu répétitif. On va dire que c'est un bon début pour le split. Place au deuxième chapitre (les morceaux correspondent à trois chapitres du split) avec Temple Of Baal. On a toujours affaire avec eux à du black metal vraiment destructeur avec ce côté catchy venant du thrash. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça déménage ! Et puis ces solos de guitares qui font vraiment plaisir et qui se font hélas rares dans ce style, mais qui devient une sorte de marque de fabrique chez eux, là, ça devient carrément intéressant. Et puis, quand même, ce morceau, avec sa partie calme centrale, on s'attend à ce que ce soit la fin du titre et hop, passé un petit pont à la guitare, ça repart de plus belle avec un solo final mortel pour nous achever, vraiment jouissif ! Là, Temple Of Baal tape un grand coup avec un morceau recherché et varié mais surtout super inspiré. Du grand art ! Pour terminer, on a VI, et pour le coup, pour moi, c'est une grosse surprise ! Le peu que j'avais écouté de VI ne m'avait pas impressionné plus que cela, mais là, ce long morceau de 10 minutes, c'est autre chose. Direct, ça fait penser aux derniers travaux de Deathspell Omega, syncopés, effrénés, intenses, brutaux, saccadés, avec beaucoup de changements de parties mais tout en gardant une réelle homogénéité, même pendant la partie centrale calme. Et ça marche carrément bien ! Ils évitent l'écueil du titre fourre-tout qui part dans tous les sens et qui perd toute efficacité. Là encore, un excellent morceau et une énorme surprise. Franchement, en prenant ce split, je ne m'attendais pas à un tel niveau. Je trouve évidemment que les titres de Temple Of Baal et VI sont au dessus, mais même le Order Of Apollyon tient bien la route et garde une bonne efficacité dans un style qui me correspond un peu moins. Mais en tout cas, quelle superbe initiative que d'avoir réalisé un tel split où on sent une vraie unité au sein des protagonistes, qui se partagent même quelques membres et qui sont présentés par ordre alphabétique et sans être rattachés à leur groupe, comme s'il s'agissait d'un travail commun où chacun pose sa pierre à l'édifice de l'objet. En règle générale, j'aime bien ces sorties alternatives, ces EP, 7", 10", splits qui sortent de l'ordinaire des albums et qui permettent de voir les groupes dans d'autres configurations, d'autres concepts ou avec des morceaux différents. Là pour le coup, je suis servi ! L'objet est absolument magnifique, le concept général est très bien pensé et inclut ensemble les trois groupes. Franchement, voilà ce que j'appelle une vraie réussite et une superbe sortie à tout point de vue !

note       Publiée le vendredi 27 avril 2018

partagez 'The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split".

ajoutez une note sur : "The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split".

ajoutez un commentaire sur : "The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Order Of Apollyon / Temple Of Baal / VI 3-way split".

microbe666 › samedi 28 avril 2018 - 12:06  message privé !

J'n'ai écouté que la piste de VI (sur youtube qui plus est ...), le chant est un poil moins monotone que sur les livraisons précédentes, ça fait du bien, et on distingue a priori mieux la basse, joli morçal. Par contre je pense que même sans être convaincu par l'EP (Daemonum) il faut laisser sa chance à l'album (Angelorum) : de l'un à l'autre il y a un grand écart niveau son, les riffs sont plus "ciselés" sur l'album (jsais pas comment dire, on a moins une nappe continue on a plutôt du hachage menu menu) ça donne un chaos contenu à la DSO qui fait plaisir.