Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCThe Cure › Quadpus

The Cure › Quadpus

  • 1986 - Elektra, 0-66856 (1 vinyle)

vinyl | 4 titres

  • 1 A night like this
  • 2 New day
  • 3 Close to me (12"mix)
  • 4 A man inside my mouth

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Robert Smith (chant, guitare, clavier), Simon Gallup (basse), Lol Tolhurst (clavier), Porl Thompson (guitare), Boris Williams (batterie)

chronique

Quadpus ou l’entité bipolaire…Ce curieux maxi témoigne plutôt bien de l’identité des Cure tels qu’ils se profilaient au milieu des 80’s. Cette pochette tout d’abord, entre délires psychédéliques, images enfantines troublantes et énigme à plusieurs sens, le contenu musical ensuite. Quatre morceaux dont deux extraits de ‘Head on the door’: ‘A night like this’ témoin de l’aspect grandiloquent, puissant, du groupe, complexe et fouillé dans son écriture et ‘Close to me’, en apparence son contraire, mutin et intimiste avec ses petites sonorités. Tous deux incarnent un aspect ‘positif’ ou du moins délirant des Cure. Tout le contraire de l’excellent ‘New Day’ enregistré à bout de bras un an auparavant par un Robert Smith exténué tant psychiquement que physiquement. Boîte à rythmes sèche, beat lourd, basse abyssale, bruits malsains et un chanteur qui crie sa douleur comme jamais dans une ambiance oppressante comme si l’on avait recrée une jungle dans une cave. Le genre de climat qui rappelle davantage l’époque ‘Pornography’. Limite funky, le non moins bon ‘A man inside my mouth’ laisserait à croire qu’il aurait sa place sur ‘Head on the door’… Pas du tout. Malgré son rythme entraînant, sa touche folle, l’auditeur flaire le truc ambigu. Sans aller jusqu’à parler de feeling malsain, la chanson évoque volontiers les trips drogués de ‘The Top’ en plus fun ; un bidule tiraillé entre deux époques en fait. Du coup, ce maxi pourrait se présenter comme un panier fourre-tout quand on revient du marché avec fruits, olives, savon et une botte d’asperge coincée sous le poisson. Plusieurs éclats d’une même créativité mais encore et toujours cette faculté du groupe d’aller planquer ses chefs-d’œuvre en face B, d’où la nécessité pour les non-nostalgiques du vinyle de se procurer le coffret ‘Join the dots’… 4,5/6

note       Publiée le lundi 2 avril 2018

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Quadpus' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Quadpus"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Quadpus".

ajoutez une note sur : "Quadpus"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Quadpus".

ajoutez un commentaire sur : "Quadpus"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Quadpus".

ledl › mercredi 4 avril 2018 - 05:13  message privé !

Pour ma part, leur extremum en bipolarité est Kiss me, Kiss me... Je n'ai jamais pu comprendre comment on pouvait écrire un tel album (du moins, sans une dose massive de drogues).

Et à propos, du saxo, c'est pour cela que la version Orange, avec un solo de guitare à la place, présente sur un maxi est superbe.

Richard › lundi 2 avril 2018 - 09:45  message privé !

Ce saxo quand même sur " A night like this "...gloups...

Note donnée au disque :