Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNME › Unholy Death

NME › Unholy Death

cd | 11 titres | 30:03 min

  • Eternal
  • 1 Of Hell / Thunder Breaks Peace [02:09]
  • 2 Louder Than Hell [02:12]
  • 3 Black Knight [02:42]
  • 4 Evil Dead [02:22]
  • 5 Speed Kilz [01:45]
  • 6 Stormwarning / Blood and Souls [02:57]
  • Hate
  • 7 Decadent Mayhem / Unspeakable [04:36]
  • 8 Brick Wall [02:08]
  • 9 Warrior [03:24]
  • 10 Lethal Dose [02:24]
  • 11 Acid Reign [03:24]

enregistrement

Enregistré et mixé par John Agostino à Agostino Productions, 1985. Sorti le jour où la navette spatiale Challenger a explosé.

line up

Steve Meier (batterie, choeurs), Kurt Struebing (guitare, choeurs), Brian Llapitan (voix, chimes), Skot Tinsley (basse, choeurs)

remarques

Première version vinyle sortie en 1985. Rééd. cd, remasterisée par Moribund en 1994, accompagnée de la démo Machine of War et une piste cachée inédite. Rééd. double cd remasterisée chez Dark Descent en 2012. Rééd. vinyle par The Crypt en 2012. Rééd. cassette par Headsplit en 2016.
Illustration par Kurt Struebing.

chronique

Au détour d'un bac je laisse glisser mes doigts sur les boitiers sales et poussiéreux et... euh, tiens ? C'est quoi ça ? J'approche le nez, Moribund Records, ah oui ? Des messages agressifs imprimés de partout, une infographie approximative noir et blanc, et surtout un nom que je ne connais pas : NME, comme le journal là. Allez, c'est pas cher, je m'embarque ça. Le truc traine, et je lui retombe sur le poil, faut bien que j'écoute. Et puis, comme je le dis souvent j'aime bien choper des informations sans trop me fouler. Et là, c'est comme si j'avais découvert un sac de billes dans un coin perdu de la cour de récréation. L'histoire de ce groupe est digne des pires faits divers parus sur detective magazine ! NME, alias No Mental Effort, se forme en 1984 dans un coin qui verra apparaitre tous ces groupes "grunge", les Melvins, etc., au loin à l'ouest des Etats-Unis. Après la parution d'une cassette en 1985 (Machine of War) et de leur premier LP Unholy Death en 1986, leur guitariste Kurt va passer les 12 années suivantes en taule. Pourquoi ? C'est simple : le mec a buté sa mère avec des ciseaux et une hache, et a essayé de l'ouvrir pour vérifier si elle n'était pas un robot. Ca doit être cool d'avoir un co-thurne pareil... enfin, le gars sort de zonzon des années après, entretemps un autre fadamétal alias Euronymous fait passer le mot que ce groupe est cool (et si Euronymous le dit hein...), Moribund donc réédite leurs vieilleries d'avant... l'affaire, le groupe sort ensuite une réédition de sa première démo accompagnée de reprises (pas écouté), ainsi qu'un dernier jet apparemment immonde, sorte de crossover raté sans aucun rapport avec la choucroute. Tout à peu près se termine en 2005 quand notre Kurt de métal, ne pouvant patienter plus longtemps à un passage à niveau qui laissait circuler un bateau doubla toute la file des voitures qui attendaient sagement que le temps passe pour lamentablement s'écraser et crever avec sa bagnole 20 mètres en dessous. Moilà. Et la musique alors ? Ben si vous aimez tout ce qu'il y a chez les premiers Venom vous serez servi : on comprend d'ailleurs mieux pourquoi Euronymous aimait ce machin - c'est pas bien joué, ça grogne, ça fait du bruit, c'est un mélange de hardcore ou de crust à l'ancienne et de heavy métal ultra primitif prédisant en effet, en plus du black metal très rugueux à la Mayhem version Deathcrush toute cette scène black / death / thrash très simpliste, alcoolisée et agressive, voire même le sludge sur son penchant très noise et amateur, cf. premier album d'Eyehategod ou Buzzoven. A conseiller donc à ceux qui goutent le vieux et primitif black metal et qui n'ont pas peur de se faire parfois mal aux oreilles vue l'interprétation hasardeuse. Quant à l'étiquette BM en particulier, j'imagine qu'elle sera postée a posteriori sur la tronche de ce groupe de crust et / ou thrash noirci au vomi, mais qui ne démérite pas de se loger auprès des Bathory et Hellhammer de l'époque.

note       Publiée le mercredi 28 février 2018

partagez 'Unholy Death' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Unholy Death"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Unholy Death".

ajoutez une note sur : "Unholy Death"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unholy Death".

ajoutez un commentaire sur : "Unholy Death"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unholy Death".

Rastignac › mercredi 28 février 2018 - 21:14  message privé !
avatar

C'est légèrement postérieur aux groupes que j'ai cité mais je retrouve le même esprit. En plus taré. Je pense également que ça reste inécoutable pour tous ceux qui veulent de la musique bien faite, composée, interprétée, et bien produite. C'est vraiment un foutoir de sociopathe, putain !

Note donnée au disque :       
Dead26 › mercredi 28 février 2018 - 21:00  message privé !

Ça fait plaiz de voir NME sur Guts, musicalement tout ce que j'aime dans le metal. Rhaa les deux dernières phrases de cette chro..

Note donnée au disque :       
dimegoat › mercredi 28 février 2018 - 12:48  message privé !

Il avait le nez creux, Euronymous, niveau sociopathie.