Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCauchemar › Chapelle ardente

Cauchemar › Chapelle ardente

cd • 9 titres • 40:33 min

  • 1Nécromancie04:55
  • 2Sepolta Viva04:09
  • 3Funérailles célestes05:26
  • 4Main de gloire02:59
  • 5Voyage au bout de la nuit04:12
  • 6La vallée des rois04:53
  • 7L'oiseau de feu02:42
  • 8Étoile d'argent03:52
  • 9La nuit des âmes07:25

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter.

enregistrement

Enregistré sur la berge de la rivière Missisquoi et à Montréal par Savier Berthiaum du studio Téhom. Orgue enregistré dans la chapelle ardente. Masterisé par Justin Beis à Trakworx.

line up

François Patry (guitare), Annick Giroux (voix, orgue, synthétiseur), Andres Arango (basse), Xavier Berthiaume (batterie)

remarques

Sorti en cd, vinyle, et sur bandcamp.
Illustration par Andrew Labanaris

chronique

Styles
metal
heavy metal
metal extrême
thrash metal
Styles personnels
tout flamme

Plus cotonneux qu'une chanson de Paul Weller, plus violet que le dernier Electric Wizard, plus rock que Johnny Hallyday et plus sabbathien qu'Ozzy Osbourne, je suis : le métal chanté en français ! Si vous avez lu la chronique de Twilight, je pense que vous allez un peu vous fader une redite. Nous sommes en 2016, et Cauchemar n'a semble-t-il pas arrêté de faire des chansons avec des bouts de titres de Black Sabbath - surtout à mes oreilles la période mi-seventies SabotageSabbathBloodySabbath -, la chanteuse a toujours aussi peu de souffle mais le doom dit "traditionnel" a déjà bien cultivé ce style de déchéance un peu Gaston Latex donc ici ça passe nickel. Parce que je ne demande pas la lune ! Un vieux son, une voix un peu canard qui semble sortie d'un vieux caveau une nuit de février, des vieux riffs enchainés sans fin tel un collectionneur de pokémons courant après ses petits, le tout enrobé d'une esthétique que je trouve toujours aussi kiffante, à l'instar des pochettes des J'ai Lu SF, ceux dont les pages s'effritent sous les doigts... On peut également être rebuté par le chant en français, mais là, ça veut dire qu'il faut lâcher le heavy metal. Pourquoi ? Tout simplement parce que le heavy, qu'il soit chanté en français, en espagnol ou en anglais n'a jamais vraiment cultivé une autre approche que celle de produire des chansons avec des refrains qui te tournent dans la tête tel un oisooooooo de feuuuuuuuu. On n'est pas chez les frères Goncourt, de Zeus ! La rime n'est pas très riche mais les images sont flamboyantes comme une putain de camion de forain avec des Conan le Barbare peints à la bombe dessus, sous un soleil blafard. Donc, oui, évidemment c'est du bon heavy metal - je préfère finalement ce terme à doom pour ce groupe, un peu comme les vieux Pentagram, vues les références si ancrées dans les années 1970, et donc, oui, évidemment, ça ne va pas plaire à ceusses qui n'aiment pas... le heavy metal !

note       Publiée le samedi 24 février 2018

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Chapelle ardente" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Chapelle ardente".

notes

Note moyenne        4 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Chapelle ardente".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Chapelle ardente".

Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

C'est un plaisir coupable Cauchemar, j'aime beaucoup cet album.

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

Arrête elle est vachement bien cette voix; elle me rappelle ma nounou.

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

C'te pauvre voix...

Note donnée au disque :       
(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Ecouté deux extraits au hasard... ouais c'est pas toujours flagrant, mais parfois un peu quand même. Faut dire que la voix semble être gentiment sous-mixée pour laisser la place aux riffffffffs.

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

En québécois ! Mais je vois pas de différence. Et pi c'est pas du hip hop, y a quand même pas le même registre de langue dans le vieux heavy et le rap.

Note donnée au disque :