Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSalem's Pot › Live at Roadburn 2015

Salem's Pot › Live at Roadburn 2015

cd • 5 titres • 41:59 min

  • 1Pink Flamingos08:48
  • 2Creep Purple10:55
  • 3The Vampire Strikes Back07:09
  • 4Ego Trip06:55
  • 5Nothing Hill08:12

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré à la Green Room, Roadburn Festival 2015. Mixé et masterisé par Marcel van de Vondervoort.

remarques

Sorti en cd, téléchargement sur bandcamp, avec sortie vinyle prévue en 2018. Illustration par Eric Lee.

chronique

Ok, un dernier et après je vous laisse tranquille. Quoi, moi ? Obsédé par un évènement ? C'est bon hein, vu le nombre de gens qui pleurent parce que truc a gagné ou que machin a cané, j'ai le droit, moi aussi, de déclarer des passions pour des attroupements de mammifères autour de totems phall... enfin, j'aime bien le Roadburn, et alors ? Hein ? Bon. Donc, Salem's Pot. Le nom ne me fait pas envie, l'affiche non plus, je zappe et je matte quand même, enfin j'écoute parce que je suis curieux comme une fouine quand je suis détendu, et là, je suis détendu, puisque je vous le dit, putain ! Ah. Ceci est un groupe suédois (wouahou, surprenant) de hard rock / heavy psych / space rock vintage à mort comme ce pays sait en fabriquer depuis les âges où c'était même pas encore vintage... donc ils sont bien dans les clous, et dans le meilleur des cas ça se déglingue comme un Electric Wizard emmené par des farfadets pervers, et dans les moments un peu plus down, on va dire que ça sent très fort la jam boogie wah wah piouuuuuuu de l'espace qui s'emberlificote les quinze doigts, le batteur est enfumé, la machine à boisson est en panne, le projo marche mal ! Enfin, comme avec par exemple un Mystick Krew of Clearlight, on ne va pas demander la lune, et apprécier ces morceaux simples et entendus et se la couler douce comme en soixante doüze, puisque c'est comme ça, puisque c'est bon comme ça. Et puis, on va se dire aussi que les films d'épouvante, l'angoisse et le rock font toujours aussi bon ménage, on n'est pas perdu : plus le cliché est persistant, et plus les gnous sont contents !

note       Publiée le mercredi 20 décembre 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live at Roadburn 2015".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live at Roadburn 2015".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live at Roadburn 2015".

Twilight › mercredi 20 décembre 2017 - 16:33  message privé !
avatar

C'est le truc que j'apprécie bien si on en joue dans la pièce où je me trouve mais j'achèterais pas pour écouter chez moi...