Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIsengard › Høstmørke

Isengard › Høstmørke

cd | 7 titres

  • 1 Neslepaks
  • 2 Landet og havet
  • 3 I kamp med kvitekrist
  • 4 I en gran borti nordre åsen
  • 5 Over de syngende øde moer
  • 6 Thornspawn Chalice
  • 7 Total Death

enregistrement

Enregistré aux Necrohell Studios entre Mai 1994 et Mars 1995

line up

Fenriz

Musiciens additionnels : Aldrahn (voix [1]), Vicotnik (voix [1]).

chronique

Styles
metal extrême
folk
Styles personnels
pagan black metal

Isengard nous sort ici son deuxième effort après « Vinterskugge », et nous propose toujours un black metal mélangé à de la musique folk. Là où « Hostmorke » est bien différent de son prédécesseur, c’est que ce dernier était l’agglomération d’enregistrements réalisés par Fenriz entre 1989 et 1993, alors que l’opus ici présent nous propose des titres issus d’une même session d’enregistrement, le tout gagnant donc en constance et en force, car moins déroutant, mais néanmoins perd en diversité et originalité. On notera malgré tout deux parties légèrement distinctes sur cet album. Les premiers titres étant tous basés sur un rythme lent, une voix chantée et des riffs de guitares mettant une ambiance très sombre et pleine de mystère, le tout dans une atmosphère folk assez prononcée. Les deux derniers titres sont quant à eux sont beaucoup plus axés sur le black metal, les riffs étant un poil plus linéaire, le rythme plus basique et parfois plus rapide, et la voix de Fenriz étant dorénavant hurlée. Inutile de préciser que la production ressemble énormément à celle d’un Darkthrone entre « A blaze in the northern sky » et « Panzerfaust », puisque Fenriz est friand de ce son là, et vu que celui-ci colle parfaitement à sa musique, rien n’est à redire. Le meilleur titre est pour moi « Neslepaks » sur lequel les riffs sont obsédants et la voix de Fenriz parfaitement en place, avec en prime un passage hurlé par Aldrahn (Dodheimsgard / Zyklon-B). « Hostmorke », reste par contre en deçà de « Vinterskugge » car propose moins de titres accrocheurs, ceux-ci étant tous bons, voire très bons, mais ayant un petit quelque chose en moins (surtout moins d’ambiance et passages folk) que sur « Vinterskugge », ce petit quelque chose faisant la différence entre un bon et un très bon album.

note       Publiée le vendredi 26 juillet 2002

partagez 'Høstmørke' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Høstmørke"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Høstmørke".

ajoutez une note sur : "Høstmørke"

Note moyenne :        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Høstmørke".

ajoutez un commentaire sur : "Høstmørke"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Høstmørke".

Demonaz Vikernes › vendredi 13 janvier 2017 - 15:40  message privé !

Je ne connais pas la première compilation du projet, mais ce Høstmørke est vraiment génial. Pour les complétistes, un 7" avec de vieux morceaux est sorti il y a peu.

Note donnée au disque :       
yog sothoth › vendredi 7 décembre 2012 - 19:55  message privé !
avatar

Alors en fait... "Though technically a compilation of demos, this release is to be considered an album consisting of Chapter One "Vandreren", with Chapters Two and Three as bonus tracks. Chapters One and Three were previously unreleased, and the album itself was meant to be a proper album, not a compilation."

Richter › vendredi 7 décembre 2012 - 19:46  message privé !

Doit-on parler d'album ou plutôt de compilation en ce qui concerne Vinterskugge ?

Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 7 décembre 2012 - 12:36  message privé !

Tout bon, mais je préfère également l'album précédent.

Note donnée au disque :       
Richter › lundi 8 novembre 2010 - 11:27  message privé !

La chronique d'Hostmorke est plus aboutie que celle de Vinterskugge et Stephane a dit l'essentiel, 5 premiers titres folk et les deux derniers black. Le dernier titre porte le nom de Total Death qui est le nom que Darkthrone a choisi en 1996 (soit l'année après la sortie de ce Hostmorke) pour son sixième album. J'aime bien Vinterskugge mais je préfère Hostmorke car je suis friand de ces ambiances folk. C'est un album rempli de défauts mais qui possède un charme fou et c'est exactement ce genre d'albums qui me botte.

Je conseillerai Storm, Otyg ou Wongraven dans des registres plus ou moins similaires.

Note donnée au disque :