Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMørder › Mørder

Mørder › Mørder

lp | 12 titres

  • 1 With bare fists...
  • 2 Bloodpreacher
  • 3 Brainwash antidote
  • 4 Burn the book
  • 5 Chain of sickness
  • 6 Fight over nothing
  • 7 Pearl necklace
  • 8 ...Against the odds
  • 9 Icarus
  • 10 Law and order
  • 11 Iron leader
  • 12 Dressed in pain

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Schwentinetal, Allemagne

line up

Anna (chant), Pete (guitare), Andi (basse), Christian (batterie)

remarques

https://janml.bandcamp.com/album/m-rder

chronique

Bien mignonne, la jeune femme dans sa petite robe…Sauf que quand elle approche du public pour saisir une canette et en avaler une large goulée, on remarque qu’elle a le maquillage charbonneux du genre ‘je me suis levé d’une nuit de cuite il y a une heure’ et qu’elle arbore quelques tatouages au bras (bah, ça choque plus, ça, non ? Si ?)…Tiens, elle a un micro ? Paf, ça démarre, la jolie jeune femme en robe se mue en gorgone hurlante avec un timbre à tenir la dragée haute à un bon paquets de mâles growlants. Elle fait partie du groupe Mørder qui se décrit comme du néo-crust. Bien. A ce stade-là, ne nous mentons pas, personne ne pige un mot de ces vocaux gueulés; ces intros glacées qui enchaînent sur des rythmiques ultra rapides et ces guitares qui glissent comme des montées de rasoir hypnotiques, c’est du archi-connu. C’est donc à l’émotion que ça se joue et à ce niveau, Mørder m’ont parlé sans qu’il soit forcément aisé de le justifier par des critères objectifs. La noirceur inhérente à ce type de musique ne suffit pas. Ce sont peut-être ces riffs de guitare sans cesse en mouvement, cette batterie qui cogne au turbo ou au plomb (‘Against the odds’), cette basse au son sorti du plus profond des bois ? Pas très étoffée, cette argumentation. Sont-ce ces hurlements de possédée que braille Anna avec tant de conviction qu’on a presque envie de se faire mal à la tronche en headbangant et en vomissant sa haine à ses côtés ? Rien de neuf là-dedans. A moins que ce ne soit les quelques intros tueuses, tantôt plus sèches (‘Pearl necklace’), limite groovy (‘Fight over nothing’) ou simplement froide (‘With bare fists’) ? Cette manière de varier les approches ? Ou simplement le mélange du tout ? Je n’en sais rien, c’est possible, j’aime ce disque, c’est tout. Il faut croire que se prendre une décharge de grenaille dans le vide, ça fait du bien.

note       Publiée le lundi 20 novembre 2017

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Mørder' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mørder"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mørder".

ajoutez une note sur : "Mørder"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mørder".

ajoutez un commentaire sur : "Mørder"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mørder".