Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHatsune Kaidan › Noisy Killer

Hatsune Kaidan › Noisy Killer

cd • 9 titres • 39:23 min

  • 1Urami Bushi3:42 [Grudge Song]
  • 2Electro World5:28
  • 3Yoakemade Hanasanai3:25 [Keep Your Until Dawn]
  • 4Sotsugyo Shashin4:26 [Graduation Photo]
  • 5Senbonzakura4:32
  • 6Itsumo Nandodemo3:56 [Always With Me]
  • 7Suki Suki Daisuki3:45 [Love Love I Love You]
  • 8Bokura Wa Imano Nakade4:56 [We're All Living This Moment]
  • 9Sayounara Sekaihujin-yo5:13 [Leb Wohl, Frau Welt]

enregistrement

Enregistré et mixé par Nasca Car Nakaya.

line up

Jojo Hiroshige (guitare), Nasca Car (effets)

remarques

chronique

Styles
electro
noise
harsh noise
pop
Styles personnels
poupée de sons

Sous sa pochette parodiant gentiment Virgin Killer de Scorpions – dans une version plus édulcorée, plus sucrée – Hatsune Kaidan est l'énième projet pseudo-collaboratif de l'occiseur atonal en chef Jojo Hiroshige, qui poursuit guitare à la main sa quête héroï-comique de pourfendeur de bon goût. Il s'attelle joyeusement à la tâche avec pour invitée de marque-repère la pop star virtuelle Miku Hatsune, Vocaloid dont les traits sont ici portés par la sensuelle Lechatpipi Nyariru-Relo ; modèle féminin galbé, résolument fabriqué au Japon, et par ailleurs auteure d'un premier "hit" douteux en avril dernier. En guise de litière, c'est une volée de reprises, un triple saut passant du coq à l'âne stylistique : mélange tranchant de J-pop d'idoles naturelles (Perfume) ou préfabriquées (µ’s), de chansons d'anciennes stars de la musique (Jun Togawa, Yuming) et des salles obscures (Meiko Kaji), de bande originale d'anime (Joe Hisaishi) et même de folk contestataire (Zuno Keisatsu) fleurant bon les seventies... Enfin, encore faut-il avoir le nez assez fin pour reconnaître un vague parfum sui generis après le massacre. Le seul morceau original (?) chez Hatsune Kaidan, "Senbonzakura", n'a pas d'odeur. En même temps, le noisemaker parvient à faire morfler les chansons et à les envoyer valser par-dessus la balustrade mélodique avec une telle force qu'à l'occasion, il pourrait facilement concourir dans la catégorie du disque le moins authentique du monde. Paf, pastèque. Tout ça tombe à plat en se fracassant lourdement, en des éclats d‘hémoglobine factice. Les tubes sont réduits à peau d'zob, c'est à la fois sacrément tordant et carrément inaudible. Hiroshige ne pouvait pas faire "pire" qu'en poussant ainsi le vice jusqu'à virtualiser un duo, trahison des images poussant à son tour à s'interroger sur l'existence effective des produits les plus bassement mercantiles de la pop nippone.

note       Publiée le jeudi 16 novembre 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Noisy Killer".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Noisy Killer".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Noisy Killer".