Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUp-Tight › Up-Tight

Up-Tight › Up-Tight

cd • 5 titres • 48:04 min

  • 1Melt Rain5:01
  • 2L'Stranger9:59
  • 3Just A Dreamer6:22
  • 4Never Come Morning9:14
  • 5Non-Title17:28

enregistrement

Enregistré à ABU Studio.

line up

Tomoyuki Aoki (guitare, chant), Kazuhiro Nakanishi (basse), Takashi Shirahata (batterie)

remarques

chronique

Styles
noise
rock
psychédélique
Styles personnels
variations électriques

Le rock bruitiste d'Up-Tight est un cas particulier du fantasme de la scène japonaise. Une illusion, une ombre portée par son leader, Tomoyuki Aoki. Lui, simulacre de Takashi Mizutani, ne cache pas sa fascination pour les groupes légendaires des seventies (autant The Jacks que Steely Dan), assumant pleinement sa reprise de flambeau des Rallizes Dénudés en navigation souterraine sur des parois de velours. Adulation partagée plus modérément par Suishou No Fune ou LSD March, et refusée en bloc par Keiji Haino, qui ne cesse d'alimenter les guitares atonales poussant sur l'île de Honshū depuis plusieurs générations. Formé en 1992, Up-Tight semble n'aspirer à rien d'autre qu'à poursuivre un grand-œuvre, comme récipiendaire privilégié d'un passage de témoin où le psychédélisme japonais délivrerait ce qu'il a de plus abrupt. Leur premier CD(-R), sobrement éponyme, réédité dans une version augmentée par feu aRCHIVE sous le titre "Early Years" (avant de bénéficier chez nous du traitement vinyle par les Frenchies de Desastre Records), est considéré à juste titre comme un disque culte. Les attaques de cordes électriques pressent les tempes et font bourdonner les oreilles. La sculpture acide des formes soniques, avec leur voix douce en guise de couronne, semble n'envisager aucune transformation profonde du matériau originel. Ce sont des variations sur un même thème. Si on leur prête ailleurs un aspect shoegazer, presque inévitablement – puisqu'on parle des années 90, il faut surtout y voir le développement réussi d'un caractère immuable, typiquement nippon ; les paraphrases ou redites stylistiques n'ont rien de "faux" – du moins au-delà de l'aspect harmonique, c'est-à-dire que le rock atmosphérique d'Up-Tight n'est pas une musique de plagiaires, il possède au contraire une féroce authenticité, sa volonté propre bien que tributaire, avec un goût prononcé pour les gros volumes saturants (et les sorties plus ou moins officieuses). Il s'agit donc, pour le trio d'Hamamatsu, de remplir une mission. Mission qui doit tenir sur la longueur, résister au temps ; et à en croire la bonne tenue de ce premier disque, repressé presque vingt ans plus tard, le contrat paraît effectivement rempli.

note       Publiée le jeudi 16 novembre 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Up-Tight".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Up-Tight".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Up-Tight".

DukeOfPrunes › jeudi 7 décembre 2017 - 10:33  message privé !
avatar

Yes ! J'y étais. Un excellent concert. Je ne parle que de la première partie. *sifflote*

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mercredi 6 décembre 2017 - 14:07  message privé !

Le concert en entier : https://vimeo.com/243979866

Rastignac › jeudi 16 novembre 2017 - 16:57  message privé !
avatar

ok, merci ! (trop septentrional, encore, pour mon désir de balade. Tant pis.)

DukeOfPrunes › jeudi 16 novembre 2017 - 15:13  message privé !
avatar

Oui, dans les détails de l'événement Facebook par exemple : https://www.facebook.com/events/313047425837038/

Note donnée au disque :       
Rastignac › jeudi 16 novembre 2017 - 15:06  message privé !
avatar

Sais-tu où on peut voir leurs autres dates en France ?