Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLover Of Sin › Lover of sin

Lover Of Sin › Lover of sin

cd • 10 titres

  • 1You should have died
  • 2Unspoken
  • 3Stone cold
  • 4The vision
  • 5Darkness walks with me
  • 6No shame
  • 7Paradox
  • 8Where the dead sleep
  • 9Eulogy cathedral
  • 10Lamb to the slaughter

extraits vidéo

informations

Produit par Valor.

line up

Maitri (chant), Juan "Punchy" Gonzales (guitare), Akkadian Ea (basse), Nabu Cadnezza (guitare, clavier), Ishtar (batterie)

Musiciens additionnels : Steve "Devine" Wright (percussions), Damond Jiniya (choeurs masculins)

chronique

Valor est un mec sympa, pour donner un coup de pouce à sa dulcinée qui lance son propre groupe, il n’hésite pas à estampiller son premier essai du label de qualité ‘Christian Death presents’, ce qui n’a pas manqué de créer quelque confusion chez certains vendeurs qui le proposaient comme nouvel album desdits Christian Death débouchant sur encore plus de confusion et surtout d’horreur chez la base des fans. Car Lover of Sin n’a pas été crée à l’époque la plus glorieuse de la carrière de la Mort Chrétienne, celle de ‘Born again anti christian’, soit son nadir quand Valor s’essayait maladroitement au metal. Sa compagne, elle, s’en sort mieux. Lover of sin est clairement un projet metal, mêlant des pointes de death, un zeste de black, pour les guitares et les parties de double pédale, mais aussi des influences hardcore et crust, avec une bonne louche de glauque. Passé le premier choc pour le deathrocker, il faut admettre que ce genre convient assez bien à Maitri qui a certes un sacré coffre mais dont le timbre, à mon sens, collait assez peu à la musique de Christian Death. Là, elle se lâche à fond et ça y va, croyez-moi. L’intérêt demeure les ambiances sombres que madame s’évertue à créer, avec parfois de belles réussites, ainsi le morbide ‘Eulogy cathedral’, digne d’un film d’horreur, avec percussions lourdes, guitares grinçantes, claviers glaçants…On se croirait dans un album de Eva O à son époque chrétienne, idem pour ‘No shame’ avec son feeling de marche funèbre et un chant assez similaire, on pourrait s’y tromper. Pour le reste, ça tient la route, la batterie est précise, incisive, la basse bien plombée, les guitares assurent dans leurs riffs et l’on ressent une volonté de diversité, même si à la longue, l’album peut s’avérer un brin éprouvant. Toujours est-il que les incursions entre les différents genres permettent d’obtenir violence, noirceur et atmosphères (plusieurs intro sont bien senties, notamment celle, orientale, de ‘Stone cold’). Etonnamment, pour moi qui n’ait jamais été trop fan de la voix de Maitri au sein de Christian Death, j’admets qu’elle m’épate davantage ici, oeuvrant dans un registre proche de Eva O avec des pointes hurlées typiquement crust. En un mot comme en cent, voilà un album à écouter comme celui d’un projet bien défini, mené avec conviction, et surtout pas comme un essai de Christian Death. Ironiquement peut-être, Lover of Sin renvoie nettement Valor dans les cordes (sauf en matière de visuel) en ce qui concerne le metal et vaut largement mieux que ‘Born again anti christian’, démontrant que quand elle a la bride sur le cou, Maitri assure franchement.

note       Publiée le lundi 13 novembre 2017

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

Christian Death - Born again anti christian

Christian Death
Born again anti christian

La version ratée...

Eva O - Damnation / Ride the madness

Eva O
Damnation / Ride the madness

Pour certaines ambiances similaires

Cradle Of Filth - Dusk... and her embrace

Cradle Of Filth
Dusk... and her embrace

Une influence ?

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Lover of sin" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Lover of sin".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Lover of sin".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Lover of sin".

    Flesheaters Envoyez un message privé àFlesheaters

    moi aussi, c'est le second qui m'a réconcilié avec le 1er :)

    Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan  Shelleyan est en ligne !
    avatar

    Je ne parlerais pas de chef-d'oeuvre mais pour être franc, c'est le second qui m'a réconcilié avec le 1er ;0)

    Note donnée au disque :       
    Flesheaters Envoyez un message privé àFlesheaters

    Le deuxieme album de Lover of Sin 'Horny Beast' mérite 10/10. Chef doeuvre... Lui je lui donne 5 ou 6 sur 10 :)