Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCVladimir Cosma (1940-) › Insolite and Co.

Vladimir Cosma (1940-) › Insolite and Co.

lp | 12 titres | 33:38 min

  • 1 Impact [3:11]
  • 2 Pavane Spatiale [2:32]
  • 3 Psychoshisme [2:30]
  • 4 Informatique [2:38]
  • 5 Hypotension [2:32]
  • 6 Mecanissimo [2:46]
  • 7 Batiskafka [3:21]
  • 8 Anticorps [3:05]
  • 9 Transmutations [3:30]
  • 10 Obsexion [2:05]
  • 11 Cristallisation [2:45]
  • 12 Etherisation [2:42]

line up

Vladimir Cosma (1940-) (composition), Ensemble instrumental contemporain (orchestre)

chronique

Styles
folk
jazz
avant garde
baroque
moderne
musique concrète
ovni inclassable
pop
Styles personnels
vignettes illustratives

Vous l'aurez certainement remarqué, dernièrement, ce sont des vagues de fausses BO qui viennent écumer les rives bandcampiennes et autres littoraux soundcloudiens : des p'tits malins vendent leurs paysages sonores sous couvert d'affiches de films n'existant pas, mais qui présentent l'avantage de faire valoir leur fantaisie créatrice, leur inspiration, leur vue de l'esprit. En quelque sorte, le build 3.0 de la library music ; ce monde parallèle mystérieux, déjà emprunté par de très grands noms avant eux, le paradis des musiques d'illustration. Mais, à l'évidence, tous n'ont pas le talent de Vladimir Cosma. Lui demeure avant tout, c'est-à-dire dans l'imaginaire collectif – en tout cas, chez les plus franchouillards d'entre nous, élevés aux rediffusions M6 – l'auteur d'un nombre affolant de bandes originales de films aux mélodies guillerettes (quand même plus de trois cent partoches au compteur). Sauf qu'avant de fricoter avec les grands blonds, les faux rabbins ou Père Noël, la société Tricatel, les boums d'un autre temps et les dîners mal fréquentés, le musicien de Bucarest s'est fortement intéressé au jazz, aux musiques populaires et aux tendances de la musique sérieuse. Et ça peut paraître étonnant, car Cosma, c'est le divertissement, la magie, le petit air qu'on a dans la tête et qu'on sifflote sous la douche ; oui, mais. Au moment de sa révélation par Yves Boisset, Cosma crée aussi des disques où il expérimente la fusion des genres, pas encore détachée d'un certain académisme quasi-sériel. Si étonnant, d'ailleurs, que vous ne trouverez Insolite & Co presque nulle part, même pas sur les pages de bio les plus fournies : ça ne paraît pas mériter une simple mention. Balayé, effacé de la mémoire. Heureusement, Internet se souvient. Il se souvient de ces partitions courtes, ces pages plus feutrées, ces sketchs inquiétants ; du bouillonnement de mécaniques percutantes et de moments d'apesanteur ; des micro-intervalles, des phrases atonales, des réverbérations et résonances ralenties ; des notes, des bruits. Voyage au centre du cosmos, impressions musicales pour astronaute mélancolique. La place de ce stock sonore insolite est particulière dans les volumes des archives de la Musique pour l'Image. Aux antipodes du binaire fuzzy d'Ultra Pop-Op, Vladimir Cosma ne cherche pas à attendrir comme dans Enfance et s'éloigne des effets de style de son Patchwork Orchestra. Il opte pour des morceaux plus légers, intimistes, fébriles. On l'imaginerait presque avec le visage grave devant son ensemble de musique contemporaine, réglant les détails d'un rendu électronique, cherchant la petite bête avant-gardiste. Il a quelque chose d'un Claude Vasori, voire d'un Jean-Claude Vannier qui oserait l'écriture jazz ; semble extraire des bouts d'arrangements psyché, mais les démonte, les triture et change leur contexte. Et ça concrétise la pop, ça ambiance les pavanes, ça transmute les portées. Tout en restant accessible. Plus sévère et dépouillée qu'un cartel, la pochette ne cherche pas à vous forcer des images dans le crâne. La grande star, c'est la musique dans tout ce qu'elle a de plus fascinant. Leçon de style aux générations futures. Al coda - point barre.

note       Publiée le jeudi 2 novembre 2017

partagez 'Insolite and Co.' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Insolite and Co."

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Insolite and Co.".

ajoutez une note sur : "Insolite and Co."

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Insolite and Co.".

ajoutez un commentaire sur : "Insolite and Co."

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Insolite and Co.".

DukeOfPrunes › vendredi 3 novembre 2017 - 00:53  message privé !
avatar

J'en profite, du coup, pour préciser que c'est trouvable très facilement (j'allais dire : instantanément) en vinyl-rip sur le GrosTube.

Note donnée au disque :       
David Locke › jeudi 2 novembre 2017 - 19:51  message privé !

Ah, très envie d'écouter ça ! Vladimir Cosma...on s'attend toujours à voir débouler Pierre Richard ou d'être dans l'un des premiers Pascal Thomas. Et je suis bien d'accord: un grand, sans conteste.

DukeOfPrunes › jeudi 2 novembre 2017 - 18:49  message privé !
avatar

Oui, j'étais étonné qu'il n'ait pas encore été chroniqué ici !

Note donnée au disque :       
(N°6) › jeudi 2 novembre 2017 - 18:15  message privé !  (N°6) est en ligne !
avatar

Cosma sur Guts ! Coool. Un grand de la bande-originale, sans conteste.