Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAlice Cooper › Paranormal

Alice Cooper › Paranormal

  • 2017 - Ear Music, 0212146EMU (2 cd digipack)

cd1 | 10 titres | 34:12 min

  • 1 Paranormal [04:11]
  • 2 Dead flies [02:22]
  • 3 Fireball [04:49]
  • 4 Paranoiac personality [03:12]
  • 5 Fallen in love [03:34]
  • 6 Dynamite road [02:43]
  • 7 Private public breakdown [03:26]
  • 8 Holy water [03:08]
  • 9 Rats [02:39]
  • 10 The sound of A [04:07]

cd2 | 8 titres | 33:13 min

  • Two new songs written and performed by the original Alice Cooper Band
  • 1 Genuine American girl [04:27]
  • 2 You and all of your friends [02:41]
  • Live in Clombus (OH) May 6th, 2016
  • 3 No more Mr. Nice Guy [03:10]
  • 4 Under my wheels [02:56]
  • 5 Billion dollar babies [03:38]
  • 6 Feed my Frankenstein [05:01]
  • 7 Only women bleed [05:08]
  • 8 School's out [06:06]

enregistrement

Enregistré aux Oceanway & Anarchy Studios, au Anarchy West Studio 1480, aux Saltmine Studios Oasis, aux Subterranean Studios et au X-Level

line up

Michael Bruce (guitare [9, 11, 12]), Alice Cooper (chant), Dennis Dunaway (basse [3, 9, 10, 11, 12]), Bob Ezrin (claviers [1, 3, 9, 10], effets |4], chant [7]), Chuck Garric (basse [13 à 18], chant [13 à 18]), Tommy Henriksen (guitares [1 à 10], chant [1 à 10, 12], percussions [4, 6, 9], effets [4, 6, 9, 10], claviers [9]), Ryan Roxie (guitare [13 à 18], chant [13 à 18]), Neal Smith (batterie [9, 11, 12]), Tommy Denander (guitares [1 à 12]), Larry Mullen Jr. (batterie [1 à 8, 10]), Nita Strauss (guitare [13 à 18], chant [13 à 18]), Glen Sobel (batterie [13 à 18])

Musiciens additionnels : Roger Glover (basse [1]), Steve Hunter (guitare [8]), Billy Gibbons (guitares [5]), Parker Gispert (guitares [7], chant [7]), Demi Demaree (chant [8, 10]), Johnny Reid (chant [8, 10]), Jeremy Rubolino (trompette [8]), Adrian Olmos (trompette [8]), Chris Traynor (trompette [8]), Nick Didkovsky (guitares [3, 10])

chronique

Styles
rock
Styles personnels
théâtral 60's

Si on regarde bien, cela faisait quand même près de 6 ans qu'Alice Cooper n'avait pas sorti de nouvel album solo. On avait bien eu un album constitué à 80% de reprises avec son all-star band, Hollywood Vampires, mais à part ça, rien à nous mettre sous la dent de vraiment nouveau depuis le loupé "Welcome 2 my nightmare" en 2011. Et puis là, en 2017, à l'aube de ses 70 ans, on nous annonce un nouvel album pour l'été. Franchement, j'ai accueilli la nouvelle avec peu d'entrain. Et quand j'ai vu la construction de ce "Paranormal", je me suis demandé ce que c'était que cette nouvelle arnaque ! Je n'ai jamais vu un album proposé de la sorte. Regardez un peu. L'album est double, d'une durée d'environ 67 minutes (qui aurait donc pu tenir sur un simple CD), avec un premier disque "classique" de 10 chansons nouvelles, puis un deuxième CD avec 2 autres nouveaux morceaux présentés comme deux titres exclusifs du Alice Cooper Band du début des années 70 (alors qu'un morceau présent sur le premier disque est déjà interprété par cette formation !). En fait, on se demande si ce deuxième disque est un CD bonus ou s'il fait partie de l'album à proprement parlé. Et ensuite, on a droit à... 6 morceaux en live de 2016, alors qu'Alice venait de sortir un live après la sortie du précédent album, sans compter des vidéos en live. Et sur cette partie live, on a droit aux mêmes morceaux déjà ultra-connus et présents sur nombre de live. Il n'y a aucun lien entre les morceaux studio et live, que ce soit des morceaux ou du line-up où on ne retrouve que Tommy Henriksen présent dans les deux camps. Je ne comprends pas ce choix de construction de disque. Que viennent faire ces morceaux live ? Est-ce du bonus ? Pourquoi ne pas avoir simplement mis les 12 morceaux studios sur un simple CD de 41 minutes (qui auraient largement fait l'affaire pour ce nouvel album) ? Pourquoi alors ne pas juste mettre ces morceaux live sur un CD bonus et seulement eux ? Parce que là, mon écoute de l'album, ça s'arrête au disque 1 + les 2 morceaux studio du disque 2. On a vraiment un disque très décousu et mal construit. D'emblée, l'album, il part mal, avec un gros handicap. Et quand on voit les précédents albums, on appréhende quand même pas mal. Et pourtant... Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce nouvel album est excellent ! Mais vraiment ! J'en suis le premier surpris. Franchement, les 12 morceaux studios sont impeccables, ultra-inspirés, pleins de groove, d'une inspiration sans faille et surtout, ils sont bien différents. On retrouve le Alice Cooper qu'on aime tant, avec son rock 60's teinté d'humour macabre, et ces mélodies imparables. Non, vraiment, là, on oublie directement les 2 précédents albums. Ici, il n'y a que des morceaux inspirés, courts, directs mais si efficaces. Tout l'album est parfait et fabuleux ! Une réussite de bout en bout, je ne vois aucun morceau faible. On retrouve du rock, du blues ("Fallen in love" où on reconnait Billy Gibbons de ZZ Top à 100 mètres), du glam, ça swingue, ça groove. La batterie, menée de main de mettre par Larry Mullen Jr. de U2, est très porté sur les toms donnant à la fois une impression de lourdeur mais aussi d'énergie communicative. Bref, cet album, il fout la patate et le sourire ! On peut aussi ajouter la participation du bassiste de Deep Purple, Roger Glover, sur le premier morceau, avec effectivement un son bien rond de la 4-cordes. Sérieux, quand on voit le line-up et les invités, c'est du caviar ! Le début de l'album est classique, du bon rock pêchu, rythmé et solide, mais toujours inspiré et bien varié. Mêmes s'ils sont courts, on évite l'écueil du couplet-refrain-solo-couplet-refrain. Il y a une véritable recherche dans les structures et les évolutions des morceaux, avec un excellent mix entre énergie brute rock n' roll et atmosphère noire avec des parties plus calmes et inquiétante. Ça reste quand même du Alice Cooper. Dès le début, on a une super alchimie, bref, la marque de fabrique d'Alice Cooper ! La deuxième partie de l'album, qui commence pour moi avec le blues de "Fallen in love" - qui coupe véritablement en deux ce premier CD - est particulièrement réussie avec QUE des morceaux imparables, particulièrement les 3 brûlots de rock distillés par le Alice Cooper Band (rien à voir avec les morceaux qu'ils avaient joués sur le précédent album). "Rats" (et son solo final fabuleux), "Genuine American girl" (tellement Beach Boys celle-là avec ses chœurs hilarants) et l'exceptionnel "You and all of your friends" (tout en roulements de batterie !!!) sont des morceaux super énergiques qui ne donnent envie que d'une chose : sauter partout et faire la fête ! On retrouve des cuivres dansants sur "Holy water". Ce riff imparable de "Private public breakdown" est géant, tellement groovy, avec une basse impressionnante. Franchement, cela fait 4 mois que je le mets fréquemment et je suis sur la cul à chaque fois ! Comme les morceaux sont courts dans des styles bien différents, ça donne un rythme vraiment génial au disque, qui s'écoute super facilement. "The sound of A", qui termine le premier disque, a même une ambiance très noire, brumeuse, sur un rythme lent, contemplatif, proche des Doors. On retrouve sur ce disque toute la diversité de l'oeuvre d'Alice Cooper, du rock burné, du blues, du rock 60's stonien, du rock limite jazzy, le tout avec l'ambiance et l'humour tellement décalés et noirs d'Alice Cooper ! Là pour le coup, je suis bluffé par l'américain. Je m'attendais à tout sauf à cela ! Je le voyais vraiment en fin de carrière, sans inspiration, et c'est tout le contraire qui se produit ! "Paranormal" est un album indispensable que je n'aurais jamais imaginé si bon. Chef d'oeuvre, ni plus, ni moins !

note       Publiée le dimanche 22 octobre 2017

partagez 'Paranormal' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Paranormal"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Paranormal".

ajoutez une note sur : "Paranormal"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Paranormal".

ajoutez un commentaire sur : "Paranormal"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Paranormal".

taliesin › mardi 24 octobre 2017 - 16:29  message privé !

Moi aussi, hésitation entre 4 et 5... À réécouter encore quelques fois ;-)

Note donnée au disque :       
Twilight › dimanche 22 octobre 2017 - 15:45  message privé !
avatar

je ne serais pas aussi généreux niveau note mais il est clair que je le sentais bien et que j'ai pas été déçu; il y a quelque chose de fluide dans ce disque, qui coule tout seul, reste inspiré malgré des climats assez variés, avec une certaine force en filigrane...J'hésite encore entre 4, 5 et 5, je laisserai les écoutes successives décider. En tout cas, Alice ne se rend pas et ne meurt pas ! Longue vie à Alice !