Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTrapist › Highway My Friend

Trapist › Highway My Friend

cd • 7 titres • 57:22 min

  • 1Mascoma8:56
  • 2FM9:32
  • 3Impex7:59
  • 4E10112:52
  • 5Mine Was The Shoulder You Cried On That Day4:22
  • 6Fenrus6:54
  • 7Mile6:47

informations

Enregistré au Rhiz, Vienne.

line up

Martin Brandlmayr (guitare, lapsteel, électronique), Martin Siewert (batterie, percussions), Joe Williamson (basse, trackball)

chronique

Le trio Trapist est né presque par hasard sur une scène viennoise, un soir d’octobre de l’an 2000, acte à l’origine classé sans suite qui aboutira toutefois au présent disque et à une "formation officielle". Brandlmayr, Siewert et Williamson forment une structure guitare-basse-batterie véritablement dépouillée de toute structure normative ou axiomatique. Leur matériau est celui de la récupération : les outils du rock-punk manipulés via le filtre électroacoustique, l’esprit d’un Delta blues élastique et diamétralement étiré au-dessus du vide, l’acte improvisateur en pointillés subissent un tri sélectif – recyclage et mise en/sous tension de musiques dans une relative austérité. Chaque morceau pulse par sa suite de menues abstractions, d’amorces neurales ou de signaux électriques qui sondent l’espace. Absence de paramètre de densité préétablie sur le chemin. L’atmosphère n’est pas tant religieuse – les moines lâchent sérieusement leur "p" à valeur de silence pour former une figure en trapèze, substrat d’un ex-carré binaire dont on identifie parfois les riffs anguleux, les grattements, les nodules clairsemés. C’est un endroit calme, cette nationale de campagne ; le fantôme de John Fahey, celui des dernières années bien sûr, y flâne entre deux tracteurs. L’ambiance est relâchée ; ou plutôt, les corps sont sans raideur martiale, ils volètent et papillonnent, aucun automatisme ne venant s’insérer dans leurs échanges de tintements, de vibrations, de mélodies embryonnaires. Le plus souvent, on coupe court à l’arpège dans un frémissement lunaire de Guitar Roberts. Trapist, c’est un groupe dont les chansons ne commencent jamais, des bouts de Chevreuil dans un Cul-de-sac avec jazz-club, des airs qui n’entreront jamais en tête, puisque l’imaginaire collectif dont il est question est celui des trois musiciens, déterminés à n’aboutir à rien d’autre qu’à l’introduction de leur propre champ d’expression.

note       Publiée le jeudi 21 septembre 2017

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Highway My Friend" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Highway My Friend".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Highway My Friend".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Highway My Friend".