Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTrust › Préfabriqués

Trust › Préfabriqués

  • 1993 - Epic, EPC 473576 2 (1 cd)

cd | 11 titres

  • 1 Préfabriqués
  • 2 Palace
  • 3 Le matteur
  • 4 Bosser huit heures
  • 5 Comme un damné
  • 6 Dialogue de sourds
  • 7 L'élite
  • 8 Police/milice
  • 9 H&D
  • 10 Ride on
  • 11 Toujours pas une tune

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Scorpio Sound, Londres, Angleterre

line up

Bernie Bonvoisin (chant), Nono (guitare), Raymond Manna (basse), Jeannot Hanela (batterie, percussions)

Musiciens additionnels : Max Middleton (clavier, piano électrique, saxophone), Helen Hardy, Kathleen O'Donoghue (choeurs), Billy Haynes (basse, choeurs), Kenny Moore (piano, choeurs)

remarques

Selon les versions, l'album est également titré 'Trust' ou 'L'élite.

chronique

Il eût été logique de présenter, comme dans toute bonne discographie, celui-ci en premier mais comme j’ai pu l’écrire précédemment, avec Trust je préfère fonctionner au coup de coeur et cet opus-là, je l’ai découvert plus tardivement comparé aux autres. Même si je me suis mis très tôt à l’écoute du groupe, je n’avais que huit ans lors de sa sortie…Trop jeune pour juger de l’impact probable de ce skeud dans le paysage musical hexagonal. Quid du rock à cette époque ? Peu aisé pour moi de comprendre d’après les souvenirs…Kiss et AC/DC régnaient en maîtres dans nos cours de récré, avec Iron Maiden. Pour la France, il y avait déjà Téléphone mais j’imagine que pour les rockers, les vrais, ils devaient sonner trop mièvres. Rien à voir avec la rage glaciale de Trust. Nous étions trop jeunes pour capter les nuances mais ceux-là avaient l’air de vrais durs avec leurs cuirs noirs et leurs longs cheveux. Issus de milieux modestes, les quatre musiciens ne sont pas là pour flatter dans le sens du poil. D’emblée, le combo pose sa marque de fabrique: une musique qui doit beaucoup au hard rock britannique (je suis sûr que Nono a dû s’envoyer du Led Zeppelin et du Maiden à fond la caisse) mais avec un discours politisé, limite libertaire en ce qui concerne les paroles. Même les pionniers du punk frenchie (Stinky Toys, Bijou ou Little Bob Story) sonnaient trop lisses (en dehors de Metal Urbain, trop underground pour la masse) par rapport à eux. La jeunesse et son mal-être étaient donc mûrs pour la déferlante Trust. Le verbe d’emblée tranche au rasoir: ‘Bosser huit heures’ et la dénonciation de la condition ouvrière dans le système capitaliste, la critique des violences policières (‘Police milice’) mais également une certaine provocation sexuelle volontairement vulgaire (‘Palace’, ‘Le matteur’)…La production est brute; d’après ce que j’ai lu, le disque aurait été enregistré en une quinzaine de jours à Londres, avec un son très live. Tant mieux, s’en dégage une certaine froideur conquérante, uniquement dissipée lors de la reprise de ‘Ride on’ d’un combo que les Français viennent de rencontrer et avec lequel ils vont tisser de forts liens d’amitié: AC/DC. Plus tranquille et bluesy, elle tranche d’avec le reste de l’album (encore que ‘Le matteur’ ait déjà joué dans cette zone musicale légèrement lounge mais avec une intention plus ironique) permettant à Bernie d’élargir sa palette vocale en délaissant l’aspect rageur, presque scandé de ses paroles (percutantes mais parfois un peu lourdes, l’écriture du débutant en quelque sorte…). Cet opus ne manque donc pas de qualité et contient déjà des chansons fortes même si, mélodiquement, il n’atteint pas le niveau de ceux qui suivront. Toujours est-il que Trust s’engage dans une niche unique en mêlant hard rock et contestation punk, une alchimie peu courante dans l’Hexagone d’alors…

note       Publiée le mercredi 20 septembre 2017

partagez 'Préfabriqués' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Préfabriqués"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Préfabriqués".

ajoutez une note sur : "Préfabriqués"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Préfabriqués".

ajoutez un commentaire sur : "Préfabriqués"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Préfabriqués".

zugal21 › mardi 17 avril 2018 - 16:56  message privé !

Oulala Oulala ; Bernie qui gueule, c'est nettement plus agressif que du Sodom, je dirais

Note donnée au disque :       
Twilight › mercredi 20 septembre 2017 - 11:57  message privé !  Twilight est en ligne !
avatar

Selon les versions, il s'appelle 'Trust', 'Préfabriqués', parfois 'L'élite' effectivement. Le 4ème album a aussi ce problème d'appellation...je ne sais pas pourquoi. Je vais peut-être le préciser dans les remarques...

Note donnée au disque :       
bubble › mercredi 20 septembre 2017 - 11:14  message privé !

il ya un sticker l'elite sur mon vinyl d'époque .. je l'ai toujours appelé comme ca ...

Nicko › mercredi 20 septembre 2017 - 11:09  message privé !
avatar

Il s'appelle pas tout simplement "Trust" cet album ?

bubble › mercredi 20 septembre 2017 - 10:29  message privé !

H comme hopital D comme débile !