Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHenry Cow › Western culture

Henry Cow › Western culture

7 titres - 36:03 min

  • 1/ History & Prospects : Industry (6:58)
  • 2/ History & Prospects : The Decay of Cities (6:55)
  • 3/ History & Prospects : On the Raft (4:01)
  • 4/ Day by Day : Falling Away (7:38)
  • 5/ Day by Day : Gretels Tale (3:58)
  • 6/ Day by Day : Look Back (1:19)
  • 7/ Day by Day : 1/2 the Sky (5:14)

enregistrement

Sunrise Studio, Kirchberg, Suisse, 26 juillet - 8 août 1978

line up

Georgie Born (voix), Lindsay Cooper (basson, hautbois, saxophone soprano, flûte à bec), Chris Cutler (batterie, percussions électroniques, bruitage, piano, trompette), Fred Frith (guitares, basse, saxophone soprano), Tim Hoddgkinson (orgue, saxophone alto, ukulélé, piano), Anne-Marie Roelofs (trombone, violon), Irene Schweizer (piano)

remarques

Il existe une autre édition de ce disque, prise en charge par le label Recommended, qui se voit agrémenté de trois titres supplémentaires.

chronique

Styles
progressif
rock in opposition
Styles personnels
rock in opposition

Réduit à un quatuor recentré autour du noyau dur Cutler/Frith/Hodgkinson/Cooper, le dernier album (au propre comme au figuré) d'Henry Cow - une auto production suite à ses misbrouilles avec son label d'origine - aurait pourtant très bien pu ne pas voir le jour. Il se fait que chacun des membres du groupe ont déjà la tête ailleurs, dans d'autres projets, en cours ou à venir. Si bien que ce nouvel album, en l'absence paradoxale de toutes pressions, diffuse un sentiment de travaux forcés ; comme un dernier geste pour montrer que le collectif Henry Cow est toujours en vie et se porte bien. Virtuellement plus accesible par l'utilisation appuyée de rythmiques, souvent réduites à leurs plus simples expressions, la musique développée sur "Western Culture" tend à séduire l'amateur rock pas encore habitué aux digressions en tout genre. Bien que les compositions soient respectivement attribuées à Tom Hodgkinson pour la première face (intitulée "History & Prospect") et à Lindsay Cooper pour la seconde ("Day by Day", aux arrangements plus tournés vers l'acoustique), le résultat pointe dans la direction d'Art Bears où Dagmar Krause, qui a depuis quitté le groupe, sera rejointe par Cutler et Frith. Mais l'album, sous cette apparente synthèse - je parlerais de synthèse plutôt que de facilité -, continue à entretenir un discours bien ambitieux. Peut-être même encore plus touffu, ou confus. Mais certainement moins ardu. Si "Western Culture" confirme, il n'apporte rien. Et c'est précisément ce statu quo, cet immobilisme, qui va pousser le groupe à ne plus perdurer d'avantage, mais pour faire perdurer son esprit et son approche dans une quantité invraissemblables d'autres formations, toutes aussi obscures les unes que les autre, à leur suite. L'esthétique générale qui représente le fil rouge de cet album, ses temps composés, ses mélodies abstraites, ses instrumentations diverses, vont asseoir définitivement le style Rock in Opposition que des groupes comme Zamla Mammaz Manna, Stormy Six ou même les Muffins adoptent désormais. L'inhabituel lyrisme de "On the Raft", dépressif, mélancolique et solennel, comme joué par un plus large ensemble, ou le très sombre "1/2 the Sky" préfigurant ce que l'école américaine des totémistes allaient mettre d'application quelques douze ans plus tard.

note       Publiée le jeudi 25 juillet 2002

partagez 'Western culture' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Western culture"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Western culture".

ajoutez une note sur : "Western culture"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Western culture".

ajoutez un commentaire sur : "Western culture"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Western culture".

Le Gnomonique › mardi 8 mars 2016 - 18:59  message privé !

Moins excitant que les précédents, c'est certain, mais je suis toujours séduit par ses atmosphères désabusées, très "fin de civilisation". L'abandon des improvisations ne me dérange nullement vu le travail d'arrangement considérable fourni en retour. Si l'on tend bien l'oreille, c'est déjà le "Uzed" d'Univers Zero qui suinte entre toutes ces notes, preuve que le combo de Cambridge se sera réinventé jusqu'au bout.

Note donnée au disque :       
bubble › mercredi 27 février 2013 - 16:32  message privé !

oui c'est ca . il y avais déjà des tensions .. avec un groupuscule qui voulais garder un format chanté ( cutler , frith , krause ) et les autres qui voulaient un format pur instru . Cutler , frith et krause qui avaient rejoint le studio en suisse avant les autres, ont commencé à enregistrer des pistes d'idées etc pour le futur album .. et quand les autres sont arrivés ils ont clairement discerné des morceaux dans la continuité de HC et d'autres qui n'ont rien à voir . De cette cession a émergé hopes and fears qui contiens les morceaux chantés et western culture qui contient les instrumentaux .

Thierry Marie › mercredi 27 février 2013 - 14:25  message privé !

Si ma mémoire de cette époque est fiable, cet album a été enregistré alors que le groupe avait déjà décidé de se séparer. Cutler, Frith et Dagmar ayant proposé des choses qui allaient devenir Art Bears mais n'avaient pas convaincu les autres... Après cet album, chacun allait, souvent avec l'aide des autres, réaliser de grandes choses. Pêle-mêle quelques incontournables: Les 3 Art Bears, "Rags" de Lindsay Cooper, "Gravity" ou "Speechless" de Fred Frith, les Cassiber (et je ne parle pas de John Greaves parti plus tôt)...

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › mardi 15 mai 2012 - 11:48  message privé !

Attention ! Je n'ai pas dit que "In praise of learning" était mauvais mais je crois que je préfère le Henry Cow instrumental au final. De toute façon, je vais me faire une idée plus précise avec le coffret qui contient également l'album de Slapp Happy.

Note donnée au disque :       
bubble › mardi 15 mai 2012 - 11:03  message privé !

in praise of learning est exellent ! rien que pour "living in the heart of the beast" . la voix hanté de dagmar ajoute pour moi un plus. est ce que ca : http://www.youtube.com/watch?v=tl3AXgyzYgs peut te faire changer d'avis ??