Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCriminal › Fear Itself

Criminal › Fear Itself

cd | 12 titres | 42:59 min

  • 1 Intro [00:58]
  • 2 Down Driven [03:57]
  • 3 False Flag Attack [03:40]
  • 4 Shock Doctrine [03:16]
  • 5 The Needle and Knife [03:39]
  • 6 Scream of Consciousness [05:29]
  • 7 Summoning the Apocalypse [03:27]
  • 8 The One Who Speaks at Night [03:07]
  • 9 Animals to Gods [03:59]
  • 10 Deep in the Rot [03:56]
  • 11 Wasted Youth [03:51]
  • 12 Carne molida [03:40]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré, mixé et masterisé par Dan Biggin entre juin et novembre 2015 au HVR Recording Studio, Suffolk, Angleterre.

line up

Anton Reisenegger (guitare, voix), Zac O'Neil (batterie), Danny Biggin (basse), Sergio Klein (guitare)

remarques

Sorti en cd, vinyle, téléchargement sur bandcamp.

chronique

Bon Dieu, je voulais parler ici de tellement de choses, et tellement de disques sont resté en plan, à cause de pas le temps, ou de « tiens j’ai oublié » ! Méchant chroniqueur ! Vilain chroniqueur joufflu ! Parce qu’en fait il y en a des choses à écouter, ne serait-ce qu’en s’amusant à jouer à saut de puces dans les projets de tel ou tel musicien. Par exemple ce gars du nom de Georg Anton Reisenegger von Oepen. Et en plus il est chilien ! Cet Anton, j’ai trébuché plusieurs fois sur son nom car c’est une des figures du métal de l’extrême en Amérique Latine et de 1, et de 2 parce qu’il eu l’idée d’appeler un de ses groupes Pentagram… un peu comme le Neurosis colombien, ce nom est forcément resté en travers de ma tête à force de m’échiner à ne pas le confondre avec « l’autre ». Donc, oui, Anton Reisenegger j’en ai aussi entendu parler via Lock Up, groupe internationalisant de grind qui a le don de fédérer des têtes connues pour passer ainsi pour un all star band de la vénère attitude, parfois bien plus saine que la « positive » d’attitude, n’en déplaise à Lorie. Ici, c’est Criminal, groupe également antique, ayant pondu ses premières chansons au début des années 1990, et qui aujourd’hui joue un mélange assez bien senti de hardcore punk, de thrash, de death, de grindcore, toujours amené par l’insolent talent de guitaristique rythmique du malin Anton, dont la voix plutôt arrachée / beuglée ne ravira donc pas les amateurs de gruik gore mais plutôt ceux qui écoutaient du groove metal 24/24 au temps où la télé et la radio crachait "ten tons hammer" et qu'on se disait déjà que c'était mieux avant… euh sinon ? Que dire de plus… que la pochette est pour une fois bien illustrée, le groupe ayant bien pêché du côté obscur du nawak visuel ? Qu’il passe tout seul comme une lettre à la poste ? Qu’il comblera les amateurs de guitare bien sûr, mais aussi de rythmes chaloupés, laissant en arrière goût un sens certain du groove, une attitude qui doit bien enflammer les pits de Santiago à San Sebastian, sûrement à confirmer le jour où enfin je les verrai sur scène… ? Qui sait, peut-être, quand j’aurais fini de parler de tout ce que j’ai oublié en route, j'essaierai aussi de ne pas oublier de voir des groupes inattendus en concert…

note       Publiée le mardi 25 juillet 2017

partagez 'Fear Itself' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Fear Itself"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Fear Itself".

ajoutez une note sur : "Fear Itself"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fear Itself".

ajoutez un commentaire sur : "Fear Itself"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fear Itself".