Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOO.L.D. › Lo flux tube

O.L.D. › Lo flux tube

cd | 9 titres

  • 1 Outlive
  • 2 Disconnect Self
  • 3 Citient Null
  • 4 Lo Flux Tube
  • 5 Vein Water
  • 6 Marzuraan
  • 7 Disassemble
  • 8 Z.U.
  • 9 Outlive Again (Gangleha Mix)

line up

Alan Dubin (chant), James Plotkin (guitares, programmation, samples), Jason Everman (basse)

Musiciens additionnels : John Zorn (turbo sax)

chronique

La première fois que j'en ai pris, j'avais dans les 19 / 20 ans. J'étais tout seul chez moi (une très mauvaise idée), dans mon petit meublé d'étudiant, au sein d'un ensemble de logements sociaux. Je tournais en rond, et mon voisin, un toxicomane notoire, frappait à la porte, ou sur quelqu'un. Kick techno en sourdine, grognements, rires bizarres. Pas d'internet pour faire diversion, pas de téléphones portables (quel gros loser), des amis dans d'autres villes mais pas dans celle-là. Pas un lion on cage, je n'ai jamais été très félin, mais plutôt un cafard dans une salle de bain. Marrant cette comparaison, mon appartement était humide comme un été au Japon, sauf qu'il faisait froid. Le mur se fissurait par endroits (à cause des kick ?), il y avait un jour sur la porte d'entrée qui laissait entrer les araignées. C'est à ce moment là que j'en ai pris, assis sur mon bureau de fortune (une planche deux tréteaux), la tête sur les avant bras – ça n'a l'air qu'un détail, mais ça a son importance sur les conséquences d'un arrêt de la circulation sanguine. Ça a fait effet tout de suite. Et très honnêtement, j'ai pas kiffé du tout. Mais alors pas DU TOUT. Nausée, la tête qui tourne, sentiment d'oppression, d'être trop épais pour mon petit corps, ou que celui-ci se rétrécissait sur moi. J'avais l'impression que mon visage n'était plus le même, qu'il était grimaçant, moche, tordu, monstrueux. Le temps que les effets s'estompent, je me suis juré de ne jamais y retoucher. Sauf que depuis, j'ai goûté d'autres choses, moins fortes, qui ont préparé le terrain, qui m'y ont habitué. Alors j'en ai repris, une fois, deux fois, c'est très vite devenu l'escalade, je suis « tombé » dedans, comme on dit. Bizarrement, j'ai réussi à vivre avec, comme on vit avec un doigt ou un œil en moins. Une soustraction – celle des capacités de penser, de se penser. Depuis, je suis devenu père, et ça ne m'a plus jamais quitté - ou n'est-ce jamais revenu ?

note       Publiée le mercredi 12 juillet 2017

partagez 'Lo flux tube' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Lo flux tube"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Lo flux tube".

ajoutez une note sur : "Lo flux tube"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lo flux tube".

ajoutez un commentaire sur : "Lo flux tube"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lo flux tube".

saïmone › jeudi 13 juillet 2017 - 09:10  message privé !
avatar

Team Formula

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mercredi 12 juillet 2017 - 22:48  message privé !

130, pique

Note donnée au disque :       
sergent_BUCK › mercredi 12 juillet 2017 - 17:57  message privé !
avatar

mmmmh... ce s'rait pas celui là le meilleur en fait ?

Note donnée au disque :       
saïmone › mercredi 12 juillet 2017 - 17:21  message privé !
avatar

Le premier étant à part, il m'est personnellement assez difficile de séparer les trois, bien qu'il m'ait fallu plus de temps pour le tube

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mercredi 12 juillet 2017 - 14:20  message privé !

on se souvient de ces premières fois, avec ce disque. Celui qui me le fait vraiment dans leur disco

Note donnée au disque :