Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFrom the Deep › From the deep

From the Deep › From the deep

cd | 10 titres

  • 1 The lovers
  • 2 Siren song
  • 3 Shepherd's song
  • 4 Red hot lust
  • 5 Inky black water
  • 6 Vagabond
  • 7 Where blue shadow grow
  • 8 Summer wine
  • 9 Three ravens
  • 10 Thomas the rhymer

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Bellissima Studios, Grande-Gretagne

line up

Nick Marsh (chant, guitare, harpe, contrebasse, guitare espagnole, guitare sèche, choeurs, percussions. melodica), Katharine Blake (chant, violon, flûte, clavier, percussions, sitar, choeurs)

Musiciens additionnels : Ben Woollacott (batterie), Lloyd Savy (trompette), Mike Servant (clavier), Clare Marika Edmondson (harpe), Justine Armatage, Mike Servant (piano), Kavus Torabi (guitare, choeurs), Cameron Miller (guitare), Jo Bowis (scie musicale), Jennifer Bliss (violon, viole de gambe), Rebecca Dutton (psaltérion), Jo Bowis, Jon Golds, Melpomeni, Ruth Galloway, Sarah Foster, Tanya Jackson (choeurs)

remarques

Existe en version deluxe avec un single Cd-r bonus ('Moon over Montana')

chronique

C’est en 1988 que j’ai découvert Flesh for Lulu, pour Miranda Sex Garden, il faudra attendre trois années de plus…Aurais-je imaginé que les deux projets seraient liés d’une manière ou d’une autre ? Certainement pas et pourtant…Katharine Blake produira l’album solo de Nick Marsh et travaillera avec lui sur son ultime projet avant sa mort, From the Deep. Calme et apaisé, beau, un brin mélancolique, le disque représente la rencontre entre la sensibilité post-médiévale, romantique, de la jeune femme et celle, plus rock, de Nick. Etonnante alchimie mais parfaitement maîtrisée débouchant sur un album varié mêlant compositions propres et reprises, promenant l’auditeur entre les ambiances folk de ‘Shepherd’s song’, l’atmosphère préraphaélite de ’The Lovers’, en passant par le climat cabaret mexicain de ‘Red hot lust’ ou les touches éthérées du fil de l’eau de ‘Inky black water’, sans oublier la valse hantée de ‘Vagabond’ ou la ritournelle post-médiévale de ‘Three ravens’. Le secret ? Une complémentarité des chants des deux artistes, des arrangements délicats et soignés, une instrumentation riche jamais clinquante et de belles mélodies jamais trop éthérées. From the Deep plonge au fond des influences (rock, cabaret, blues, chanson, classique, folk…) de ses deux membres pour les digérer et les restituer sous forme d’une collection de chansons à s’écouter à l’ombre des arbres près de la rivière ou en déambulant à l’aube à travers champ dans la brume, à moins que ce ne soit au fond d’un pub mal éclairé. La délicatesse d’une tapisserie tissée au coin du feu; Nick aurait été fier du résultat.

note       Publiée le vendredi 7 juillet 2017

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'From the deep' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "From the deep"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "From the deep".

ajoutez une note sur : "From the deep"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "From the deep".

ajoutez un commentaire sur : "From the deep"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "From the deep".